La filmothérapie : les bienfaits de la fabrique des rêves

16 novembre 2016 dans Psychologie 0 Partagés

Azorín disait que « le cinéma doit apaiser ». Nous ne savons pas si les psychologues Hodgson et Burque ont tenu compte de cette phrase mais il n’y a aucun doute sur le fait que les précurseurs de la filmothérapie et le romancier espagnol étaient d’accord.

Il est évident que le cinéma provoque chez nous tout type d’émotions. Nous pouvons rire, pleurer, et même trouver la force dont nous avons besoin pour affronter des problèmes.

Pourquoi ne pas canaliser toute cette matière sous forme de thérapie ?

Qu’est-ce que la filmothérapie ?

Les psychologues qui promeuvent la psychothérapie comptent sur la collaboration de tous types de coaches et experts en cinéma pour développer une thérapie basée sur les séries et le cinéma, appliquant ses avantages au coaching et à la psychologie.

Son nom ? La filmothérapie, évidemment.

femme-regardant-un-film

Mais la filmothérapie ne se réduit pas uniquement aux films. Cette thérapie utilise un grand nombre d’outils comme des citations, des commentaires, des posters, des analyses de différentes œuvres visuelles, etc.

L’approche de Hodgson et Burque est une psychothérapie basée sur l’implantation du coaching et la psychologie positive pour améliorer les compétences et habilités des personnes qui souhaitent connaître la fabrique cinématographique des rêves d’un point de vue différent.

Le cinéma comme outil psychologique

La filmothérapie utilise le cinéma comme un outil psychologique pour différentes raisons.

Elle considère que le film est un complément thérapeutique très efficace grâce à :

  • L’intensité. L’histoire, les personnages et les décors sont réduits en peu de temps.
  • La durée. Un film équivaut à une session de thérapie longue.
  • L’apprentissage. Les pellicules sont des allégories comme s’il s’agissait de contes ou de fables. On peut profiter de l’effet cognitif pour formuler des théories sur des apprentissages, la créativité etc. et promouvoir les intelligences multiples.
  • L’identification. Beaucoup d’entre nous nous sommes identifiés à des personnages de cinéma. Cette situation peut être extrapolée à une séance thérapeutique.
  • L’attention. L’impact visuel favorise la concentration sur les images. 
  • Le trait social. Partager et parler d’un film multiplie sa valeur et sert d’outil intégrateur dans une thérapie.

Bienfaits de la filmothérapie

Les créateurs de la filmothérapie estiment que ces techniques offrent une série de bienfaits palpables chez les personnes qui se soumettent à cette thérapie singulière.

Voyons-en quelques-uns :

  • Un moment au cinéma peut être revitalisant. Cela sert à déconnecter, à se détendre et à passer un bon moment.
  • La filmothérapie utilise des scènes ou des films complets pour affronter des peurs et des craintes, permettant donc à la conscience de travailler à leur extinction.
  • L’approche de problèmes. Beaucoup de films, par leur contenu, nous permettent de prendre conscience de problèmes que nous avons grâce à l’identification et à l’empathie.
  • Le cinéma exerce une fonction cathartique. Grâce à un film, on peut expérimenter des passions sans souffrir des véritables effets.
  • Il exerce à la détente. Puisque le visionnage d’un film conduit à l’attention vers une activité, il est excellent pour réduire l’anxiété.
  • C’est un moteur de motivation. Grâce au film, on peut trouver des personnages qui nous aident à recouvrer de l’énergie dans notre vie réelle.
  • Du divertissement à flots. Le cinéma, c’est aussi du rire et de la joie. Et nul doute sur le fait que son pouvoir est énorme pour la santé mentale, mais également physique.
  • Verser une larme réparatrice. Le cinéma triste et angoissant permet aussi à nos émotions de sortir de notre intérieur le plus intime.
  • Nous repensons nos attitudes négatives. Grâce au cinéma, on peut trouver de nouvelles perspectives qui nous servent à réfléchir pour changer d’attitude.
  • Un grand développement créatif. Les différentes visions d’un fait que nous observons  au cinéma nous servent aussi à modifier les schémas mentaux et nous permettent d’être plus créatifs, flexibles et innovants.
  • L’amélioration des relations personnelles. Voir et commenter un film avec des amis et des proches a une valeur affective et sociale énorme.
  • C’est un art réflexif. Un film nous fait réfléchir sur des questions existentielles, vitales, spirituelles et même réelles.
  • L’aide au deuil. Le désamour ou la perte peuvent s’adoucir grâce aux films.
  • Le cinéma élève, émeut, inspire et étonne. Grâce au septième art, nous pouvons devenir de meilleures personnes.
  • Il nous renforce. Le cinéma permet de décupler nos forces grâce aux qualités des personnages que l’on y voit.

Vous pouvez donc voir que le cinéma est bien plus qu’un simple art.

La filmothérapie a élevé les films à la catégorie d’outils psychologiques de grande utilité. Elle peut nous rendre plus heureux et comblés si nous savons nous y prendre.

A découvrir aussi