La fibromyalgie et les probiotiques, comment interagissent-ils ?

· 26 décembre 2018
Saviez-vous que fibromyalgie et probiotiques étaient liés ?

Une étude de l’Université d’Almería a analysé la relation entre la fibromyalgie et les probiotiques. Ces recherches ont montré que la consommation de certaines bactéries par les patients atteints de fibromyalgie peut améliorer leur qualité de vie de manière significative.

La fibromyalgie est une maladie chronique d’étiologie inconnue caractérisée par des douleurs musculo-squelettiques généralisées et diffuses. Ainsi, outre les problèmes physiques, les personnes atteintes de fibromyalgie éprouvent des difficultés psychologiques et émotionnelles. Nous estimons que la prévalence globale de cette maladie est de 2,7%.

La thérapie psychologique et les pratiques telles que la méditation aident souvent les personnes souffrant de fibromyalgie à gérer les différents types de difficultés qu’elles rencontrent. Cependant, selon les dernières données, il semble que les probiotiques constituent également une alternative. De sorte que nous étudierons ci-après la  relation entre la fibromyalgie et les probiotiques. Approfondissons. 

Les probiotiques améliorent les fonctions cognitives complexes

Les probiotiques sont des bactéries vivantes qui génèrent des bénéfices dans l’organise. Par exemple, l’équilibre de la flore intestinale, l’amélioration du système immunitaire, et une meilleure digestion. L’étude menée par des groupes de recherche à l’Université d’Almería parvint à isoler les effets causés quatre souches probiotiques chez des personnes souffrant de cette pathologie.

Suite aux essais cliniques menés, les scientifiques constatèrent une chose importantes. Que ces composés probiotiques, fournis en quantités suffisantes, agissaient directement dans l’amélioration des fonctions cognitives complexes. Lesquelles se trouvent généralement altérées chez ce type de patients. Ce travail peut donc constituer un excellent complément à d’autres études sur les comportements alimentaires des personnes atteintes de fibromyalgie.

la fibromyalgie et les probiotiques

Les experts travaillèrent à partir du postulat selon lequel les probiotiques offraient divers avantages. La plupart de ces derniers étaient liés aux fonctions de l’esprit et aux niveaux physiques et émotionnels des patients. Selon Pablo Roman, l’un des chercheurs de l’Université d’Almería, l’objectif était initialement de vérifier si ces bactéries contribuaient à diminuer tant l’intensité de la douleur que l’anxiété et la dépression dont souffrent les patients atteint de fibromyalgie. Ils voulaient en outre vérifier si une amélioration se produisait au niveau cognitif.

Les chercheurs utilisèrent des questionnaires et des tâches expérimentales que les patients devaient compléter pour s’auto-évaluer. Ils recueillirent ainsi des informations utiles à travers des indicateurs tels que le degré de la douleur, la qualité de vie et de sommeil, et l’incidence et la sévérité des symptômes de la fibromyalgie. Ils obtinrent également un inventaire de dépression pour identifier les symptômes émotionnels et l’anxiété de ces personnes.

Les résultats de l’étude

Les résultats obtenus indiquent que l’ingestion de micro-organismes n’affecte pas la zone du cerveau responsable des fonctions motrices. Elle touche en revanche la partie chargée de contrôler la capacité d’adaptation à une tâche donnée, ce sans que les patients ne montrent de signes de fatigue.

Les chercheurs observèrent que, lors de la prise de décisions, le groupe de patients recevant des composés probiotiques agissait de manière moins impulsive. Et avait besoin de moins de temps pour prendre des décisions.

L’effet placebo dans l’étude sur la fibromyalgie et les probiotiques

Jusqu’à l’obtention de ces conclusions sur la relation entre la fibromyalgie et les probiotiques, les experts menèrent des essais cliniques avec environ 60 patients atteints de fibromyalgie. Les sujets étaient principalement des femmes, cette maladie les affectant principalement.

Chaque patient fut évalué avant le traitement. Cette évaluation enregistra, au moyen de différents questionnaires et tâches, leurs capacités cognitives ainsi que d’autres facteurs liés à leurs états physiques et émotionnels. Ils mesurèrent pendant deux jours l’intensité et le type de maladie dont souffraient les patients, ainsi que la présence d’anxiété ou d’autres symptômes dépressifs.

la fibromyalgie et les probiotiques

Les patients furent ensuite divisé en deux groupes. Le premier groupe prit des probiotiques oraux pendant huit semaines. Le deuxième groupe de patients ingéra un placebo dans le même intervalle de temps. Les doses étaient de quatre comprimés par jour. Et, tant les capsules contenant les bactéries que celles contenant une substance inoffensive étaient d’apparence identiques. Elles avaient aussi le même goût et la même odeur.

Une fois le traitement terminé, les chercheurs ré-interrogèrent les patients pour évaluer et comparer les résultats obtenus dans la phase pré et post-thérapeutique. Les patients ayant reçu le placebo ne présentèrent aucun progrès. En revanche, ceux ayant pris des probiotiques mirent en évidence, lors de divers tests d’impulsivité, que leur flexibilité cognitive était légèrement supérieure à celle démontrée avant l’essai. De sorte que l’effet placebo est exclu dans ce type de traitement.

Après cette première phase, cette équipe multidisciplinaire d’infirmières, des physio-thérapeutes, des psychologues et des experts en neurosciences continuent, grâce à un financement de l’Université d’Almeria, à travailler sur de nouvelles lignes de recherche avec des probiotiques pouvant générer des avantages à dans le cadre d’autres maladies. Les effets positifs de la relation entre la fibromyalgie et les probiotiques semblent par conséquent avoir été démontrés.