La chambre des secrets

· 10 novembre 2018
De nombreux problèmes peuvent survenir lorsqu'un couple franchit le pas de la cohabitation. L'un des plus communs est la difficulté de l'un à s'adapter à l'autre (manies, horaires, coutumes). Ce processus de fusion influence largement la dynamique de la cohabitation. Chacun des membres du couple essayera dès lors de faire des concessions sans perdre son identité individuelle. "La chambre des secrets apparaît - littéralement ou métaphoriquement - lorsque le couple n'y parvient pas.

La chambre des secrets est cet espace où nous gardons petit à petit les choses qui font partie de nous, nos habitudes, mais qui dérange ou ne plaît pas à notre conjoint. Cette chambre peut commencer à se remplir avec des détails sans importance que nous changerons sans problème. Un parfum qui ne plaît pas. Ou les séries romantiques qui l’ennuient énormément.

Le problème commence à être inquiétant lorsque, avec le temps, la chambre des secrets ne se remplie plus de suggestions mais d’obligations. Elle se remplie de menaces, de cris, de coutumes que notre conjoint trouve insupportables et que nous décidons de changer afin de ne pas le perdre et, en échange, nous nous perdons nous-même.

Les couples qui s’aiment vraiment ne sont pas ceux dans lesquels chaque membre cherche à être parfait et à plaire à l’autre au prix de son propre bien-être. Mais ce sont ceux qui, malgré leurs défauts et le fait de ne pas tout partager de ce qu’ils font, sont capables de s’accepter. Et de s’aimer comme ils sont.
la chambre des secrets peut ne pas plaire au conjoint

La chambre des secrets comme violence psychologique

La peur est l’une des raisons pour lesquelles cette chambre des secrets peut se remplir. La peur de la réaction psychologique de l’autre. De la violence. Ou de la maltraitance. De sorte que de nombreuses personnes abandonnent leurs désirs, leur identité comme prix à payer pour éviter d’être victimes de coups physiques ou psychologiques. La vulnérabilité augmente. La personne tombe dès lors dans les filets de son conjoint. Conjoint qui, observant les conséquences positives de l’abus pour ses intérêts, renforce son comportement.

Nous commençons, dans une telle situation, à nous éloigner. A nous recroqueviller dans un coin de cette chambre pour ne pas occuper l’espace légitime et personnel dont nous devrions disposer dans notre relation. Nous nous éloignons de notre liberté personnelle et cessons même de faire du bruit et de revendiquer ce que nous sommes car c’est l’autre qui parle pour nous. De sorte que nous abandonnons notre parole et avec elle notre force et notre estime de soi.

Ne perdez jamais votre identité, ne perdez jamais votre voix dans une relation. C’est votre seule arme contre l’abus, l’isolement et la peur.

Nous construisons ainsi un espace dépouillé de tout ce qui était à nous et qui dépendant désormais de l’autre. La peur de le perdre nous consume parce qu’il est notre vie. Qu’il ne reste plus rien de nous. C’est alors que cette chambre se remplie de secrets. Ce que nous aimons mais cachons devient les barreaux de notre prison.

chambre des secrets

Comment sortir de notre chambre avec des secrets ?

Il n’y a pas de coups ou de marques dans cette chambre, dans cette prison. Il est donc plus difficile de la reconnaître. Nous pouvons même penser que tout ce à quoi nous avons renoncé ou que nous avons cessé de faire, l’a été de notre plein gré. Mais la différence est claire. Il n’existe pas la liberté de choix si la peur de perdre l’autre ou de le blesser est présente. Il s’agit alors de coercition.

Nous avons tous des manies, des choses que nous aimons et que nous n’avons pas à partager ou à renier pour faire plaisir aux autres. Gardons à l’esprit que ces manies ne sont pas mauvaise si elles ne portent pas atteinte à pas la liberté de l’autre. Par conséquent, afin de ne pas perdre notre propre voix, notre espace et notre identité dans une relation, nous ne devons pas céder sur tout ce que nous faisons afin de ne pas perdre l’autre.

Mais si vous êtes déjà enfermé dans cette chambre des secrets, nous vous recommandons de les mettre au jour sans crainte. Celui qui vous aime finit par accepter toutes vos manies dès lors qu’il tend à trouver une solution intermédiaire dans laquelle vous n’êtes pas le seul à céder. Si vous le perdez pour être tel que vous êtes vraiment, c’est qu’il n’en vaut pas la peine.

Demandez de l’aide à l’extérieur du couple si c’est la peur qui vous empêche de quitter cette cellule qu’est devenue votre chambre des secrets. Ces amitiés qui semblent aujourd’hui lointaines parce que vous les avez cachées dans un coin. Ou cette famille que vous n’avez pas vue depuis longtemps. Tout cela peut vous aider à cesser de vivre dans la terreur. Vous pouvez également demander de l’aide à un professionnel si vous en ressentez le besoin. Les psychologues savent que vous n’êtes pas seul et, surtout, que ce n’est pas de votre faute.