L'effet cascade ou les bonnes et mauvaises passes

Un problème qui n'est pas bien défini a tendance à croître et à se multiplier. Nous parlons ici de l'effet cascade.
L'effet cascade ou les bonnes et mauvaises passes

Dernière mise à jour : 31 août, 2021

L’effet cascade trouve son origine dans le domaine médical. C’est le nom donné à une chaîne d’événements qui peuvent être de nature diagnostique ou thérapeutique et qui ont finalement un impact négatif sur le patient. Ces événements découlent de l’anxiété présente chez la personne supposée malade ou chez le médecin.

De ce point de vue, le premier événement est une peur infondée de la part du patient ou du professionnel de la santé. Cela conduit à une chaîne de diagnostics : un test en suit un autre, un soupçon en entraîne un autre. En même temps, il y a une chaîne de traitements. Comme il n’y a pas de justification valable, le patient est finalement lésé par cet effet de cascade.

Sur la base de cette situation dans le domaine médical, on parle maintenant aussi de l’effet de cascade dans la vie quotidienne. La logique est la même : une pensée, un sentiment ou une croyance mal fondé déclenche une série d’événements, que l’on nomme des bonnes ou mauvaises passes.

“Ce que nous appelons le hasard n’est et ne peut être que la cause ignorée d’un effet connu.”

Voltaire

Une femme qui réfléchit.

L’effet cascade dans la vie quotidienne

Tant dans le domaine médical que dans la vie quotidienne, l’effet cascade naît d’une situation incompréhensible sur le moment et qui génère de l’anxiété ou de la peur. Dans les deux cas également, ce qui suit est un processus plus ou moins systématique impliquant les éléments suivants :

  • Face à un fait qui provoque un malaise, le désir de faire quelque chose pour remédier à la situation apparaît.
  • Commence alors une chaîne d’événements qui deviennent de plus en plus difficiles à éviter avec le temps.
  • Des conséquences apparaissent, lesquelles entraînent de nouvelles préoccupations et de nouvelles chaînes d’événements.
  • Progressivement, ces événements ont des effets négatifs. Cela peut se propager à d’autres personnes.

Nous pouvons utiliser un exemple pour illustrer cela. Une personne pense que son partenaire peut être infidèle à tout moment, car la relation n’est pas idéale. Ce soupçon augmente son niveau d’alerte et finit par la motiver à enquêter sur les habitudes de son partenaire. Elle commence à trouver des “indices” d’une éventuelle infidélité : l’autre parle beaucoup avec “x” personne et cela semble suspect.

Elle se concentre alors sur cet aspect et découvre tout ce qu’elle peut sur cette troisième personne. Elle remarque que la personne avec qui il parle est attirante. Elle essaye alors d’être présente chaque fois qu’il y a une rencontre avec cette troisième personne.

Le partenaire remarque cette attitude et exprime que cela le dérange, ce qu’il/elle interprète comme une nouvelle preuve. La situation continue à s’aggraver jusqu’à provoquer une fracture dans la relation : c’est l’effet cascade.

Les “passes”

Une passe est un moment où les événements favorables ou défavorables sont plus nombreux que d’habitude. Il est très fréquent qu’une passe ne soit rien d’autre qu’une manifestation de l’effet cascade.

Si l’on reprend l’exemple précédent, la méfiance de la personne concernée peut l’amener à négliger ses obligations pour consacrer plus de temps à “l’espionnage”. Ou bien à négliger d’autres aspects de leur vie, parce qu’elle laisse son obsession prendre le dessus.

Une “mauvaise passe” peut alors survenir. La relation ne fonctionne pas, et dans le même temps, des problèmes peuvent surgir au travail ainsi que dans d’autres domaines. Au final, la situation initiale aboutit à difficultés dans plusieurs domaines de vie simultanément.

De même, il peut y avoir des “passes positives”. Une réussite majeure ou un heureux événement fortuit peut donner lieu à une chaîne d’événements bons ou agréables. Le premier événement favorise un meilleur état d’esprit, ce qui vous permet de prendre des décisions plus sereinement et de trouver des solutions que vous ne voyiez pas auparavant.

Un homme content.

Gérer l’effet cascade

Au-delà des bonnes et mauvaises passes, ce que l’effet de cascade montre, c’est qu’il y a des causes et des conséquences. Elles ne sont pas toutes prévisibles, ni exemptes de hasard, mais la plupart du temps, elles suivent une séquence logique.

Lorsqu’il y a une difficulté, un problème ou un événement négatif fortuit, il est important de l’identifier calmement, de le résoudre, de l’élucider et de le dénouer. Sinon, il devient très souvent la source de nouvelles difficultés.

Ce qui arrête l’effet cascade, c’est l’identification objective de l’événement initial. Dans de nombreux cas, ce qui déclenche la “série négative” a plus à voir avec la peur inspirée par la difficulté qu’avec la difficulté elle-même. En règle générale, en éludant, en déguisant ou en dénaturant un problème, nous multiplions ses conséquences négatives.

Cela pourrait vous intéresser ...
Quand la famille ne vient pas en aide dans les moments difficiles
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
Quand la famille ne vient pas en aide dans les moments difficiles

Dans les moments difficile, il arrive parfois qu'au lieu de nous apporter son aide la famille nous rabaisse par son attitude froide.



  • NAISHTAT, F. Acción, identidad e historia. Del acto al acontecimiento. Instantáneas de la acción, 162.