L'amour est un voyage à deux

20 avril, 2021
Croyez-vous en l'existence de l'âme sœur ? Ou considérez-vous plutôt votre relation amoureuse comme un voyage au cours duquel vous partagez un sac à dos avec votre partenaire ? Nous abordons ici le sujet.

On préfère souvent ignorer que l’amour est aveugle. Lorsque on tombe amoureux et entame une relation romantique, tout est magique. On n’a pas trop le temps de réfléchir au véritable sens de l’amour. Beaucoup de personnes croient également en leur propre version du concept de l’âme sœur. Moins de personnes cependant se rendent compte que l’amour est un voyage.

Un amour qui se transforme en une parfaite union (“ma moitié”), avouez que ça sonne vraiment bien. Cependant, il semble que les couples qui prônent cet idéal de la relation parfaite finissent souvent par vivre des relations sentimentales plus difficiles que ceux qui envisagent leur relation comme une sorte de voyage à deux.

Ce voyage n’est pas destiné aux âmes sœurs nées pour se rencontrer. Non, il s’agit plutôt d’une morceau de vie où l’on marche à deux.

Au cours de ce voyage, le couple surmontera des obstacles, il se fixera des objectifs et, surtout, il fonctionnera comme une équipe qui fait face aux difficultés de la vie quotidienne. Il s’agit généralement de couples qui ont l’habitude de valoriser le chemin qu’ils ont pu parcourir ensemble et toutes les choses qu’ils ont vécues à deux.

Une femme qui cache les yeux de son partenaire.

Évaluer la façon dont nous comprenons l’amour

C’est le thème que les psychologues sociaux Spike W. S. Lee de l’Université de Toronto, au Canada, et Norbert Schwarz de l’Université de Californie du Sud, aux Etats-Unis, ont voulu étudier. Leurs conclusions indiquent que les personnes qui croient à l’union parfaite dans les relations amoureuses sont souvent déçues par celles-ci.

À l’inverse, les personnes qui conçoivent leur relation sentimentale comme un voyage en compagnie de leur partenaire en vue de parfaire leur développement personnel sont plus satisfaites de leur relation à long terme. Cela semble conduire à la conclusion suivante : çes différentes manières de comprendre l’amour conduisent à différentes manières de l’évaluer.

L’expérience

Les équipes des deux psychologues ont travaillé avec des groupes de personnes engagés dans des relations à long terme. Ils leur ont demandé de remplir un test de connaissances. Il s’agissait de choisir des formulations liées à l’idée de l’amour.

L’envisageaient-ils plutôt comme une union parfaite ou comme un voyage ? On leur a également demandé de se remémorer des situations conflictuelles avec leur partenaire ainsi que des moments de liesse. Enfin, on leur a demandé d’évaluer leur relation.

Le fait de se remémorer des moments de joie a permis aux participants de se sentir plus satisfaits de leur relation. Et ce, quelle que soit leur conception de l’amour. Qu’il s’agisse de la rencontre de deux âmes sœurs ou plutôt de l’idée d’un voyage à deux.

Néanmoins, chez les participants dont le concept de relation se base sur l’idéal de l’union parfaite, le fait de se souvenir de moments de conflits les a conduit à se sentir moins satisfaits de leur relation. Cette insatisfaction n’a pas été observée chez les personnes qui voient l’amour comme un voyage.

Les expériences de suivi

Pendant la deuxième partie de cette expérience, on a demandé à des volontaires d’identifier des formes géométriques afin de former un cercle complet. Il s’agit là d’une métaphore de l’amour en tant qu’unité.

On leur a également demandé de tracer une ligne d’un point A à un point B à travers un labyrinthe. Il s’agit à présent de représenter l’amour à l’image d’un voyage. Les scientifiques ont choisi ces signaux non linguistiques pour leur expérience afin de faire réfléchir les participants sur la façon dont ils évaluent eux-mêmes leur relation sentimentale.

Couple qui marche sur des rails.

L’amour est un voyage

Cette étude a abouti à des conclusions qui méritent réflexion. La conception du couple basée sur l’idée d’âme sœur tend à générer une base fragile et peu résistante aux erreurs.

Inversement, aborder la relation sentimentale comme un voyage parsemé de péripéties que l’on parcourt à deux augmente la satisfaction lorsque le couple atteint un objectif après avoir surmonté les nombreuses et parfois difficiles épreuves que la vie met souvent en travers de son chemin.

Nous ne sommes probablement pas destinés à être avec quelqu’un en particulier. Ce que nous devrions probablement faire, c’est de nous préparer à parcourir ce chemin, ce voyage en compagnie de notre partenaire et de considérer ce voyage comme une longue aventure en équipe.

  • Spike W.S. Lee, Norbert Schwarz (2014) When it hurts to think we were made for each other. ScienceDaily. Retrieved from www.sciencedaily.com/releases/2014/07/140724112549.htm