Je ne peux m'empêcher de penser à mon ex : pourquoi ?

Certaines personnes se concentrent sur leur travail. D'autres commencent désespérément une nouvelle relation. Mais rien de cela ne leur permet de cesser de penser à leur ex, à cette personne qui continue d'occuper une place importante dans leur esprit et dans leur coeur. Pourquoi ?
Je ne peux m'empêcher de penser à mon ex : pourquoi ?

Dernière mise à jour : 04 mars, 2021

Pourquoi je ne peux m’empêcher de penser à mon ex ? Un mois, six mois ou même un an se sont écoulés, mais l’esprit est toujours attaché à cette personne, à cette relation terminée qui conditionne en quelque sorte notre présent. Pourquoi ? Quel genre de mécanisme psychologique nous empêche de tourner la page et de passer à autre chose ?

Nous aimerions parfois disposer d’un bouton qui nous permettrait d’effacer à volonté la souffrance et même certains souvenirs. Il serait idéal de pouvoir le presser pour parvenir, au moins, à diminuer l’intensité des souvenirs, et empêcher que cette personne occupe nos pensées de façon invasive et douloureuse…

En effet, il y a des amours qui s’ancrent dans le cerveau et conduisent à des états obsessionnels et épuisants. Nous connaissons tous ou avons tous déjà connu ce sentiment d’incapacité à quitter complètement une relation. Nous continuons à envoyer des messages, dans l’attente d’une réponse.

La personne, incapable d’accepter la situation, vérifie quotidiennement les réseaux sociaux de son ex, souffrant à chaque photo mettant en scène l’ex-partenaire dans sa nouvelle vie. Que faire si nous dérivons dans cette réalité ?

Une femme triste repliée sur elle-même.

Pourquoi je n’arrête pas de penser à mon ex?

“Aidez-moi à ne plus penser à mon ex”. De nombreuses personnes arrivent en thérapie avec ce besoin en étant, bien sûr, conscientes qu’elles ont atteint un degré extrême d’usure et d’obsession.

Il s’agit de situations dans lesquelles il est difficile de fonctionner normalement dans quelconque domaine de la vie. Parfois, le souvenir de la rupture rend impossible de travailler, de profiter de moments de plaisir et de penser à des projets futurs.

Certaines personnes essaient de détourner leur attention avec de nouvelles pratiques, le sport, avec un cours de développement personnel. D’autres entament une relation dans une vaine tentative d’oublier.

Il y a aussi celles qui dérivent vers la consommation d’alcool, les drogues ou autres types de comportement dangereux. Cela nous donne un indice de la réponse à la question de savoir pourquoi parfois il est difficile d’oublier son ex.

Ces situations présentent le même mécanisme psychologique de celui d’une addiction. Le cerveau orchestre les mêmes mécanismes qu’une personne qui ne peut pas s’arrêter de fumer ou qui va jouer au casino tous les jours… Analysons cela plus en profondeur.

L’amour est parfois comme une machine à sous

La métaphore est peu poétique, mais n’en demeure pas moins illustrative. Il existe effectivement des amours qui se transforment en obsession et nous font agir comme la personne dépendante qui se rend à une machine à sous tous les jours.

Par conséquent, l’une des raisons pour lesquelles je ne peux pas m’empêcher de penser à mon ex est due au circuit de récompense cérébrale de la dopamine. Lorsque nous sommes avec notre partenaire et que tout va bien, les niveaux de ce neurotransmetteur sont stables. Nous nous sentons heureux, nous éprouvons de la sécurité, du plaisir et du bien-être.

Cependant, en cas de rupture, la production de dopamine et de noradrénaline réduit considérablement. Dès lors, surgissent des symptômes d’alarme, de désespoir et de syndrome d’abstinence.

Ce que nous pouvons faire pour en finir avec cette ‘dépendance’ est nous éloigner, rompre le contact, cesser de vérifier les réseaux sociaux, supprimer le numéro de l’ex sur son téléphone. Plus nous nous exposons ou cherchons des moyens de nous rapprocher de notre ex, plus nous renforçons la dépendance, le syndrome d’abstinence et donc la souffrance.

L’angoisse de la séparation : je t’aime tellement plus maintenant !

L’anthropologue Helena Fisher a passé des décennies à étudier tout ce qui concerne la mécanique de l’amour (et du désamour). A propos de l’éternelle question “pourquoi je n’arrive pas à oublier mon ex?”, un nouveau phénomène émerge qu’elle a appelé “attraction par frustration”.

Il s’agit de situations dans lesquelles la séparation et la rupture ne réveillent pas seulement cette obsession mentionnée ci-dessus. Se produit également une idéalisation de ce qui a été perdu ainsi qu’un besoin d’attachement plus grand.Helena Fisher le décrit de cette façon : “L’angoisse de la séparation est comme un chiot éloigné de sa mère : il tourne en rond, aboie et gémit.”

Par ailleurs, une étude réalisée à l’Université de Graz (Autriche) nous révèle que ce phénomène est plus commun chez les hommes. Ce sont souvent eux qui continuent de percevoir leur ex de manière positive. En revanche, les femmes ont tendance à se concentrer sur les aspects plus négatifs afin d’accepter la fin de la relation.

Que faire dans cette situation ?

La meilleure chose à faire lors d’une rupture est de rationnaliser les causes qui l’ont motivée. Si notre ex a décidé de mettre fin à la relation, c’est qu’il ou elle ne nous aime plus. C’est quelque chose que nous devons alors accepter le plus tôt possible.

Un homme dans ses pensées.

Je pense sans arrêt à mon ex : la douleur émotionnelle

Ethan Ross, professeur à l’Université du Michigan, a mené une recherche dans laquelle il a démontré que le cerveau interprète le rejet social et la rupture d’un couple de la même façon qu’une brûlure. Autrement dit, la douleur émotionnelle ressentie est similaire à la douleur physique.

Cela explique également pourquoi il nous est difficile de tourner la page et de cesser de penser à notre ex. L’attachement, les souvenirs du passé et l’impossibilité d’assumer la réalité alimentent ces états dans lesquels la douleur, loin de s’atténuer, “s’enflamme” davantage.

Quelles sont les solutions ?

Toute rupture importante doit passer par un processus de deuilUne étape pour laisser de l’espace à la souffrance, à la douleur, pour ensuite s’en détacher. L’acceptation correspond à cette phase où nous nous détachons des souvenirs pour en créer de nouveaux. Céder la place à nouveaux projets et à de nouveaux objectifs est toujours la meilleure option.

Néanmoins, n’hésitez pas à demander une aide professionnelle s’il vous est difficile, voir impossible, d’avancer et de soigner la blessure. Surtout si vous ne parvenez pas à laisser la personne qui ne pense plus à vous.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment améliorer son estime de soi après une rupture amoureuse?
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Comment améliorer son estime de soi après une rupture amoureuse?

Il s'agit de la raison pour laquelle nous recommanderons ci-après quelques clés afin de savoir comment améliorer notre estime de soi après une sépa...



  • Acevedo, B. P., Aron, A., Fisher, H. E., & Brown, L. L. (2012). Neural correlates of long-term intense romantic love. Social Cognitive and Affective Neuroscience7(2), 145–159. https://doi.org/10.1093/scan/nsq092
  • Athenstaedt, U., Brohmer, H., Simpson, J. A., Müller, S., Schindling, N., & Bacik, A. (2019). Men view their ex-partners more favorably than women do. Social Psychology and Personality Science. Advance online publication. DOI: 10.1177/1948550619876633