J’aime les gens « sentipensants » qui ne séparent pas la raison des émotions

15 septembre 2016 dans Curiosités 2 Partagés

Eduardo Galeano disait que « le langage qui dit la vérité est le langage sentipensant » et que les meilleures personnes sont celles qui sont capables de penser en ressentant et de ressentir en pensant.

Même si nous nous efforçons, nous agissons avec le cœur en suivant la logique de notre esprit et vice versa.

Nous sommes un tout, nous pensons et nous sentons tout en même temps et c’est ainsi que nous nous rapprochons de la réalité.

Femme-souriant-empathie

Gérer ce que nous ressentons est indispensable pour se souvenir de ce que nous méritons

« Sentipenser », c’est comme se lier à l’amour, à l’amitié, aux déceptions, aux joies, à nos anges et à nos démons. Nous ne pouvons pas nous déchirer sans séparer nos ressentis de nos pensées.

Quand nous vivons une relation compliquée, nous ne pouvons pas nous laisser guider uniquement par ce que nous ressentons.

Parfois, nous devons laisser de côté ce que nous ressentons pour mettre plus en valeur ce que nous méritons.

Cependant, toute décision et événement de notre vie influeront toujours sur nos émotions et sentiments (et heureusement, car sinon nous serions des robots).

Femme-sensible

La sensibilité « sentipensante » comme base de l’empathie

Chacun a plus ou moins de sensibilité « sentipensante »; et il y a ceux qui pensent et qui agissent conformément à la croyance selon laquelle dans le monde d’aujourd’hui, si on est trop sensible et que l’on fait trop cas de ses émotions, les circonstances nous dévorent.

C’est pour cela qu’il est important de réfléchir à cela car pour se sentir vivant et fluide en même temps, il est indispensable de penser et de ressentir.

Comment éduquer ses enfants en mettant en priorité la logique ? Comment aimer si nous donnons trop d’importance à la raison ?

Maintenir une philosophie « sentipensante » est une manière d’embrasser la vie et ce que nous sommes vraiment.

De fait, les gens « sentipensants » sont ceux qui ont le plus de charisme et une plus grande capacité à se connecter à leur entourage.

Coeur-rose-amour

Une personne « sentipensante » est une personne équilibrée qui offre de la confiance, de bonnes intentions, de l’intelligence émotionnelle, du pouvoir et de la force aux autres pour les aider à déployer leurs ailes et prendre les rênes de leur propre vie.

Les gens « sentipensants » sont ceux qui comprennent le mieux l’importance des petits détails lorsqu’on se dévoile au monde.

Ils comprennent mieux que notre vie manque de sens sans les liens qui nous unissent et qui nous font nous respecter.

“Nous agissons sur le cœur, mais nous utilisons aussi la tête, et quand nous associons les deux, nous sommes sentipensants”
Eduardo Galeano

Célébrer le  mariage de la raison et du cœur est la base de notre bien-être

Nous devons remercier le temps de nous avoir montré que les bonnes choses arrivent à un moment donné, parfois de la main de nos sentiments et parfois provenant de la raison.

D’où l’importance de ne pas séparer la logique des émotions, car les deux sont nécessaires pour comprendre le monde et ce qui nous arrive, ainsi que pour prendre des décisions.

Notre esprit est un esprit sentipensant qui collabore avec notre entourage et qui essaie de se coordonner à chaque moment avec les autres et faire de chaque relation une relation plus satisfaisante.

Cependant, nous ne savons pas tellement comment équilibrer la balance.

Personnes-hautement-sensibles

Un bon cerveau social est un cerveau qui équilibre ses relations selon un langage « sentipensant », qui équilibre raison et émotion, car aucune n’est mieux que l’autre, pire ou supérieure.

Elles sont toutes deux nécessaires. Sans la sensibilité émotionnelle, nous ne pouvons pas comprendre un monde construire sur la raison et vice versa.

Cela détermine le bonheur de notre vie et, en même temps, la qualité de nos pensées.

Pour finir, tout se résume dans le fait que l’amour n’est pas ce que nous voulons ressentir, mais bien ce que nous ressentons sans le vouloir.

Et qui ne pense pas cela n’est pas encore né. Car penser sans ressentir (ou vice versa) est voir sans voir, écouter sans écouter, aimer sans aimer et vivre sans vivre.

Et c’est aussi impossible que l’existence d’un sourire heureux et sincère sans un sentiment de véritable joie.

A découvrir aussi