J’aime les gens authentiques, sans artifices

· 8 août 2016

J’aime les gens authentiques, sans artifices, les gens qui ne trompent pas, que ce soit eux-mêmes ou les autres…moi aussi je veux être ainsi.

Vivre de façon permanente dans le mensonge et/ou en fonction du qu’en dira-t-on, ne fait rien de plus que nous réduire en esclavage, et nous rendre malheureux.

La vie est si courte que l’on peut se demander, cela a-t-il un sens de mener la vie que veulent les autres pour nous?

Or, j’aime aussi les gens authentiques qui, grâce à leur attitude respectueuse, aident les autres.

Ils ne les regardent pas de haut, ne les jugent pas, et ne disent rien dans leur dos. Si chacun d’entre nous y mettait un peu du sien, probablement que de ce point de vue-là, le monde se porterait bien mieux.

Etre authentique, c’est ne pas se cacher de la peur

J’aime les gens authentiques qui ont appris à vivre sans peurs et à se moquer de tout, sans accorder d’importance à ce que leurs voisins peuvent dire dans leur dos.

J’aime les personnes qui montrent sans problèmes leur condition sexuelle et leurs limites physiques ou intellectuelles, car ils ne cachent pas leur bonheur, et ça, c’est une véritable leçon de vie.

magia-mujer

Et moi ? Moi…je ne suis rien de plus que quelqu’un qui se pose des questions à propos d’un sujet dans le cadre duquel j’ai déjà commis bien des erreurs.

Parfois, je n’ai pas été moi-même ; parfois, je n’ai pas été authentique ; parfois, j’ai jugé les autres. Je suis humaine, et il peut donc m’arriver à moi aussi de faire des erreurs.

Néanmoins, je pense que dorénavant, j’ai la capacité de réfléchir à propos des erreurs que j’ai pu commettre auprès des autres, mais aussi auprès de moi-même.

Je sais que je ne dois pas me cacher, que je dois me montrer telle que je suis. Je n’ai besoin que d’une chose : trouver la personne qui m’aimera telle que je suis.

 


« Une personne authentique assume la responsabilité d’être ce qu’elle est et se considère comme étant libre d’être ce qu’elle est »

-Jean-Paul Sartre-


Etre authentique, ce n’est pas juger

J’ai aussi appris à me corriger, à me dire intérieurement : « ne juge pas, laisse le monde courir, ne regarde pas les gens de telle ou telle manière, traite chaque personne de la même façon ».

Si quelqu’un ne vous aime pas, faites preuve d’éducation, soyez correct, et laissez cette personne continuer son chemin.

Essayez de rendre le monde meilleur en travaillant sur des choses qui sont à votre portée telles que les relations que vous entretenez, ou le respect que vous devez aux autres.

Comment une personne authentique se comporte-elle ?

Les gens authentiques considèrent que le fait d’être eux-mêmes est le plus beau cadeau qu’ils puissent faire aux autres et finalement, à eux-mêmes.

Certaines des caractéristiques qui les définissent sont les suivantes :

  • Ils n’ont pas peur du qu’en-dira-t-on : il y a longtemps qu’ils ont ôté ce masque absurde.
  • Ils reconnaissent devant eux-mêmes mais aussi devant les autres qu’ils ne sont pas parfaits.
  • Ils assument qu’ils peuvent parfois être vulnérables.
  • Peu leur importe si les gens les regardent mal.

 


« Les mensonges les plus dévastateurs pour notre estime de nous-même ne sont pas ceux que l’on dit, mais ceux que l’on vit »

-Nathaniel Branden-


Mujer-bailando-en-el-campo1

Comment les personnes qui jugent les autres se comportent-elles ?

Au contraire, les personnes qui jugent les autres et qui dépendent de la façon dont les autres font, pensent ou ressentent les choses dans leur vie, se caractérisent par les éléments suivants :

  • Elles ne se montrent généralement pas telles qu’elles sont : elles ne sont pas authentiques. Elles croient qu’elles sont parfaites, et que l’imperfection concerne les autres, mais certainement pas elles.
  • La plupart du temps, elles ne sont pas satisfaites de leur vie : elles tentent de justifier leur vie en critiquant celle des autres.
  • Elles ne sont pas du tout critiques avec elles-mêmes.
  • Elles n’ont pas de vie propre : elles n’ont pas d’intérêts, d’activités qui les divertissent. Elles s’ennuient, et leur passe-temps consiste à critiquer les autres.
  • Bien souvent, elles sont jalouses : elles parlent des autres et elles les critiquent car dans le fond elles les jalousent. C’est une jalousie qui ne fait pas de mal aux autres, mais à elles-mêmes.

Cet article est dédié, dans le plus grand des respects, à ces personnes qui, pour une raison ou pour une autre, par peur du rejet, du qu’en dira-t-on, ou des représailles, n’ont pas pu se montrer telles qu’elles sont vraiment.

Il n’y a que quand on est soi-même face aux autres et qu’on laisse derrière soi ce vieux sac qui pèse si lourd, que l’on peut vraiment commencer à voir la vie avec un bonheur qu’on avait perdu.