Il n'y a pas de coïncidence mais de la synchronicité

Ce qui semble être une coïncidence peut être une synchronicité d'événements, une force bien plus magique que le hasard. Découvrez de quoi il s'agit.
Il n'y a pas de coïncidence mais de la synchronicité

Dernière mise à jour : 13 février, 2022

Un livre ou une publicité vous a certainement déjà donné la réponse à ces doutes que vous avez en permanence. Que vous étiez sur le point d’appeler une personne et, qu’à ce moment précis, se soit elle qui vous appelle. Que vous ayez eu une rencontre inattendue dans un endroit auquel vous n’aviez pas pensé, ou que vous ayez soudainement rencontré la bonne personne au moment où vous en aviez besoin …

Nous avons tous vécu une coïncidence qui semblait si improbable qu’elle nous paraissait magique et épiphanique. Comme s’il y avait des liens entre des événements, des personnes ou des informations à travers des fils invisibles que nous ne pouvons qu’entrevoir parfois. Selon le psychiatre suisse Carl Jung, il ne s’agit pas de coïncidence mais de synchronicité, l’un des aspects les plus énigmatiques et surprenants de notre univers.

“Il n’y a pas de coïncidence, et ce qui nous semble être un hasard provient de sources les plus profondes”

-Friedrich Schiller-

Qu’est-ce que la synchronicité ?

Ce concept existe au moins depuis les Védas mais c’est Carl G. Jung qui inventa le terme de synchronicité, se référant à « la simultanéité de deux événements liés par le sens mais non la cause » comme l’union des événements intérieurs et extérieurs d’une manière qui ne peut pas être expliquée mais qui a du sens pour la personne qui l’observe.

synchronicité

Jung parvint à la conclusion qu’il existe un lien intime entre l’individu et son environnement, qui à certains moments exerce une attraction qui finit par créer des circonstances coïncidentes, ayant une valeur spécifique pour les personnes qui le vivent, une signification symbolique ou étant une manifestation de l’inconscient collectif. Ce sont ces types d’événements que nous attribuons généralement au hasard, à la coïncidence, à la chance ou même à la magie, selon nos croyances.

La synchronicité nous représenterait sur le plan physique, par exemple, l’idée ou la solution qui se cache dans notre esprit, faite de surprise et de coïncidence, étant ainsi beaucoup plus facile à réaliser.

Comme Jung, Wolfgang Pauli, prix Nobel de physique, pensait que la synchronicité était l’une des expressions qui caractérisaient l’unus mundus, une réalité unifiée d’où émerge et revient tout ce qui existe. Cette conception coïncide avec la théorie de la totalité et l’ordre impliqué de la mécanique quantique du physicien américain David Bohm.

“Nous sommes comme des îles dans la mer, séparées de la surface mais connectées dans la profondeur”

-William James-

 la synchronicité

Synchronicité : instants magiques

Une expérience synchrone entre généralement dans nos vies au moment où nous nous y attendons le moins, mais au moment exact, changeant parfois la direction de notre chemin et influençant nos pensées. Mais pour cela, nous devons être réceptifs et attentifs au monde qui nous entoure, en créant une ouverture à cette possibilité de synchronicité.

Plus nous sommes attentif à notre environnement, plus il est probable que cela se produise autour de nous ou, du moins, que nous y prêtions attention… Des petites conversations, chansons à la radio ou messages publicitaires par exemple, aux rencontres en apparence « fortuites », il faut juste être vigilant.

Si nous laissons les circonstances couler et n’appuyons pas ou ne forçons pas la survenance d’événements ou de la volonté de la personne, tout en maintenant une attitude réceptive et ouverte, nous laissant guider par notre intuition et notre sagesse intérieure, nous nous ouvrirons à ” la magie” que nous offre l’expérience de la synchronicité. Si nous savons l’écouter, elle peut devenir un bon guide pour nos vies.

C’est peut-être l’une des nombreuses lois universelles qui ne peuvent être prouvées avec beaucoup de certitudes, mais sa présence guida la vie de nombreuses personnes et est présente tout au long de l’histoire de l’humanité, nous amenant à maintenir ce concept en vigueur. Rappelons-nous que Don Juan disait déjà à Carlos Castaneda que la chance était en fait une forme de pouvoir.

Cet article a même peut-être été le fruit d’une synchronicité…

Cela pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
La chance a plus à voir avec l’intelligence que le hasard
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
La chance a plus à voir avec l’intelligence que le hasard

Selon différentes études, la chance pourrait avoir un lien avec l'intelligence. C'est le sujet que nous abordons ici dans cet article.