Guérir le narcissisme avec Heinz Kohut : 5 personnages fictifs

4 février 2018 dans séries et psychologie 24 Partagés
narcissisme

Le narcissisme est de plus en plus communsurtout parmi les nouvelles générations. Une partie de la responsabilité de ce phénomène vient des médias, qui encouragent cette tendance dans le caractère. Par ailleurs, les réseaux sociaux sont incontestablement devenus, ici, « les rois du mambo ». Il existe une exposition continue de notre vie privée, où nous montrons des forces et des faiblesses.

Sigmund Freud a défini le narcissisme comme la « libido du moi », en d’autres termes comme un attrait pour soi-même. Tout le monde possède une libido, mais il existe des personnes chez qui le narcissisme est plus prononcé que chez les autres. Les personnes avec ce type de caractère ne sont pas amoureuses d’elles-mêmes, elles affichent plutôt une importante confiance en elles et se tiennent en haute estime. Elles possèdent une vision subjective de la réalité et se prennent comme référence lorsqu’elles regardent le monde. C’est pourquoi il est plus difficile pour elles de tolérer la frustration.

Comme nous le prouve l’expérience, l’excès ou le manque de quelque chose convient rarement ; nous devons et nous avons tendance à chercher un équilibre. L’option la plus saine est de s’aimer, mais sans former une vision déformée ou irréelle de ce que nous sommes.

Dans le monde de la fiction, de nombreux personnages possèdent une libido narcissique. Nous commenterons ici 5 exemples que la plupart d’entre les lecteurs connaîtront, et nous proposerons les solutions du psychanalyste Heinz Kohut, lequel offrit une contribution importante à cette étude.

1. Tony Soprano (« Les Sopranos », 1999-2007)

Le célèbre gangster de HBO s’inquiète de maintenir le maximum de puissance au sein du groupe. De plus, il ne dispose pas d’une vision objective de la réalité, mais juge plutôt tout de son point de vue, qui est toujours le meilleur. Cela lui offre un garde-fou moral pour exercer un maximum de violence sans ménagement. Par ailleurs, son psychiatre, le Dr Melfi, l’identifie souvent comme un sociopathe.

Nous ne pouvons disculper Tony Soprano de ses crimes, mais nous devons porter l’accent sur sa créativité. Voir qu’il existe de nombreuses manières de faire les choses pour faire face à un problème nous permet de prendre conscience qu’il est beaucoup plus facile de passer à l’action que de se frustrer. En concentrant notre énergie dans une activité créatrice nous ne sentirons pas un besoin si pressant de bénéficier de l’attention des autres ou de penser à nous-mêmes.

tony soprano

2. Joffrey Baratheon (« Game of Thrones », 2011-actuellement)

Joffrey aime tout de lui et ne doute pas de ses qualités. Sa position sur le trône renforce d’autant plus son désir de pouvoir et d’attention de la part des citoyens. Il est indépendant des facteurs externes, agressif et capable de passer à l’action.

Nous ne savons pas si ce personnage aimerait nos blagues, mais nous lui recommandons l’humour. L’humour nous permet de triompher de l’adversité. Rire de nous-mêmes ou de toute autre chose, permet de nous détendre et nous fait nous sentir bien. Soudainement, cela minimise les choses et nous oublions tout.

joffrey baratheon

3. Lucrecia (« Red Eagle », 2009-2016)

Le narcissisme de Lucrecia est le plus typique dans la mesure où elle aime montrer sa beauté physique en toute occasion, et son comportement est parfois très sexuel. Par ailleurs, les femmes n’avaient à cette époque pas le droit à exprimer leur point de vue, elles n’étaient prises en compte que pour leur beauté. Elle jouit également d’un certain statut, ce qui l’amène à souvent se comporter avec sécurité et supériorité face aux autres.

L’un des aspects les plus pertinent pour parvenir à vaincre le narcissisme est la sagesse. Si Lucrecia apprenait ce qui est le plus important dans la vie et comment le conserver, elle ne se laisserait pas emporter par l’ambition et la corruption. Elle disposerait d’une vie plus paisible et heureuse.

lucrecia

4. Black Jack Randall (« Outlander », 2014-actuellement)

Jack est capitaine dans l’armée anglaise et aime exercer son pouvoir. Il ne se soucie pas des règles, il est arrogant et regarde tout de son point de vue. Il est en outre vraiment agressif avec les autres. Il est vrai que l’appartenance à une certaine classe sociale peut faire proliférer un sentiment irréel de supériorité, conduisant au narcissisme.

Une façon de remédier à cela est de recourir à l’empathie. Se connecter avec une autre personne ou se mettre à sa place, nous fait nous oublier, et rend les sentiments moins égoïstes et plus aimables.

black jack randall

5. Ross Poldark (« Poldark », 2015-actuellement)

Une partie du charme de ce protagoniste est qu’il se trompe souvent du fait d’être impulsif. La capacité d’action énergétique est courante chez une personnalité narcissique. Cette impulsivité ou rébellion font qu’il ne se soucie pas de savoir s’il agit correctement ou non ; il prend tout pour acquis (confiance).

Ross ne s’inquiète pas trop de son physique, mais il est parfaitement conscient d’être attirant. Nous attribuons généralement cette préoccupation aux femmes, mais la vérité est que cela se retrouve chez les deux sexes. Et cela ne se manifeste pas toujours par le fait d’être bien habillé,  il existe de nombreuses façons de donner une bonne image.

ross poldark

Nous recommandons à Ross de s’accepter lui-même de sorte que ses erreurs ne le blessent pas autant à l’avenir. Nous devons tous,  d’une manière ou d’une autre, faire face à cette mission, celle d’accepter nos défauts. Nous pouvons atteindre nos objectifs en prenant toujours en compte nos limites à tout moment.

Il est probable qu’il nous vienne à l’esprit d’autres exemples de personnages dans des séries ou des films, voir même quelqu’un de connu ou un ami. Être narcissique fait partie de la personnalité de nombreuses personnes et n’est pas négatif tant que nous ne brisons pas l’équilibre. Nous ne devrions pas non plus le confondre avec le simple fait d’avoir une bonne estime de soi. Si nous voyons que quelqu’un est excessif (lui générant des problèmes), ou que nous nous identifions comme tel, nous pouvons obtenir de l’aide grâce aux outils dont nous avons parlé ici.


A découvrir aussi