Génie ou surdoué : quelles sont les différences ?

Quelles sont les différences entre un génie et un surdoué ? Nous vous disons tout ici.
Génie ou surdoué : quelles sont les différences ?

Dernière mise à jour : 08 janvier, 2021

Être surdoué et être un génie, est-ce la même chose ? Saviez-vous qu’en Espagne, au cours de l’année académique 2017/2018, il n’y avait que 34 113 étudiants à haut potentiel sur un total de 8 161 144 étudiants inscrits à l’école ?

Cela représente 0,42 % du total, comme le montrent les données fournies par le ministère de l’Éducation et de la Formation professionnelle. Bien que les données d’aujourd’hui aient beaucoup varié, il n’est pas facile de détecter un enfant surdoué dans les écoles. Généralement, ce sont des enfants sous-diagnostiqués. Et qu’en est-il des génies ?

Être un génie et être surdoué sont deux choses différences. De manière générique, on peut dire que les surdoués sont des enfants très intelligents, avec un QI supérieur à 130 (l’intelligence moyenne est de 100 dans la population normale). Tandis que les génies sont des personnes qui ont excellé dans un domaine, grâce à un talent très spécifique.

Les génies n’ont donc pas développé une intelligence précoce, comme les surdoués. Ils sont considérés comme tels en raison de leur travail, qui est particulièrement significatif ou important pour la société. Mais quelles autres différences entre génie et surdoué trouvons-nous ? Poursuivez donc votre lecture !

“Ce n’est pas à quel point vous êtes intelligent qui compte ; ce qui compte vraiment, c’est comment votre intelligence s’exprime.”

Howard Gardner

Un enfant surdoué.

Génie et surdoué : qui sont-ils ?

La RAE (Académie royale espagnole) définit le terme génie comme “une extraordinaire capacité mentale à créer ou à inventer des choses nouvelles et admirables”. Le surdoué, lui est “quelqu’un qui possède des qualités qui dépassent la norme, en particulier en ce qui concerne les conditions intellectuelles”.

Mais ces définitions ne dissipent pas tellement les doutes : a priori, ce sont des concepts très similaires, alors qu’ils ne le sont pas. Du côté de la psychologie, le surdouement caractérise les personnes qui ont un potentiel élevé dans certains domaines.

Pour qu’une personne soit considérée comme surdouée, son QI doit être supérieur à 130. La définition de surdoué est basée sur des attributs sociaux. Et selon le psychothérapeute surdoué, Leandro Quiroz, ce serait quelqu’un qui se démarquerait à bien des égards.

Ce sont des personnes qui se caractérisent par un mode de fonctionnement diversifié aux niveaux neuronal, mental, cognitif et exécutif. Ils ont également tendance à avoir des traits de personnalité quelque peu spécifiques.

Comme commenté précédemment, le génie, lui, se démarque énormément dans un domaine : le génie a un talent spécial. C’est une personne créative, révolutionnaire et innovante.

En somme, un surdoué a un potentiel élevé dans tous les domaines. Le génie, lui, a un potentiel élevé dans un domaine spécifique.

Génie et surdoué : les principales différences

Sans plus tarder, découvrons les différences les plus notables entre génie et surdoué. Comme nous le verrons, celles-ci font référence au type d’intelligence, aux domaines qu’elle couvre et à la motivation d’apprendre, entre autres.

Dans le contexte psychopédagogique ou psychologique, si l’on tombe sur enfant avec une capacité prodigieuse ou avec une intelligence au-dessus de la moyenne, il faudra le soumettre à une bonne évaluation avant de tirer des conclusions et d’établir un plan d’intervention favorisant son développement, sa qualité de vie et son estime de soi.

Les domaines dans lesquels un génie et un surdoué excellent

Une personne surdouée est une personne très intelligente dans différents domaines : mathématiques, langues… Autrement dit, son intelligence englobe de nombreux aspects. Un génie est quelqu’un qui se démarque beaucoup dans un domaine spécifique et qui est qualifié comme tel pour son travail.

Intelligence vs. Talent

Un enfant surdoué a généralement une capacité innée à effectuer des tâches et à résoudre des problèmes difficiles. C’est-à-dire que son intelligence est généralement très précoce (et élevée) et peut être détectée dès son plus jeune âge (bien que cela ne soit pas toujours le cas).

Un génie n’est pas nécessairement très intelligent. Ce qui le définit comme un génie, c’est son talent, son travail dans un certain domaine (un grand artiste, un grand mathématicien, etc.)

“La meilleure façon d’avoir plus de talents est d’améliorer les talents que nous avons.”

-Edward Bickersteth-

La précocité de l’intelligence

Dans la lignée du point précédent, une autre des différences entre génie et surdoué est précisément cette précocité dont nous avons parlé. Ainsi, alors que l’intelligence est très précoce chez les personnes surdouées, chez les génies, on ne peut pas parler d’intelligence précoce.

La motivation d’apprendre ou de créer

La motivation à développer un talent spécifique ou à être bon dans un certain domaine est un point qui différencie génie et surdoué. Généralement, les enfants surdoués s’ennuient à l’école. C’est pourquoi un diagnostic précoce est importante.

À l’inverse, les génies ont une motivation intrinsèque et innée pour développer leurs talents (parce qu’ils font ce qu’ils aiment). Autrement dit, ils sont passionnés par quelque chose dans lequel ils sont également très bons.

“Être passionné par ce que vous faites vous fera comprendre que vos limites sont mentales.”

-Anonyme-

Une petite fille qui joue du piano.

La détection

Bien que les enfants surdoués ne soient pas toujours détectés à l’école ou tôt, on les détecte plus rapidement que les génies. Cela pourrait s’expliquer par le fait que les surdoués ont tendance à apprendre beaucoup plus vite. S’ils ont de mauvais résultats scolaires, c’est parce qu’ils s’ennuient. Dans tous les cas, leur intelligence particulière ne passe pas inaperçue.

Les génies, eux, sont généralement des enfants qui ne se démarquent pas tant que ça à l’école. Mais hors de la vie scolaire, ils développent un talent particulier dans un domaine plus spécifique (la musique par exemple).

Gardons à l’esprit que chaque enfant est un monde. Les différences d’un enfant à un autre peuvent être très profondes. Il ne faut donc jamais généraliser.

L’important est de pouvoir accompagner chaque enfant (que ce soit en tant que parents, en tant que professionnels…). Il faut s’adapter à ses besoins afin de valoriser ses forces. En somme, l’important sera toujours de contribuer à améliorer le bien-être de l’enfant : il doit se sentir épanoui dans les domaines qu’il aime.

Cela pourrait vous intéresser ...
Nous vous disons ici ce qu’est l’excellence
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
Nous vous disons ici ce qu’est l’excellence

Si vous faites partie de ceux qui aspirent à la perfection, vous êtes condamné à la souffrance. Travaillez plutôt sur l'excellence.



  • Acereda, A., & Extremiana, A. A. (2000). Niños superdotados. Anaya-Spain.
  • Alonso, J. A., y Benito, Y. (2004). Alumnos superdotados: sus necesidades educativas y sociales. Buenos Aires: Bonum.
  • Blanco, C. (2001): Guía para la identificación y seguimiento de alumnos superdotados. Valencia, Praxis