Faire l’amour est bon pour votre santé et celle de votre entourage

· 19 avril 2016

L’amour peut seulement se faire avec amour; que ce soit un amour de passion et de désir ou un amour comme preuve de sentiments.

Faire l’amour, c’est sentir, toucher, écouter, se soutenir, enlacer des corps et créer mille merveilles et des centaines de sensations.

Faire l’amour est le meilleur des sports, car chaque corps sur le terrain est capable d’éblouir « l’adversaire » et de se surprendre soi-même, de masquer le mal-être, d’entretenir le plaisir, d’écouter sa peau et d’éclaircir son esprit.

Et tout cela sans aucun autre public que deux corps fondant ensemble dans la passion.

Ce qui est certain, c’est qu’une sexualité saine a des bienfaits incommensurables.

Pour comprendre cela, nous devons comprendre que le sexe et la meilleure façon de vivre notre potentiel sexuel transcende l’aspect génital et qu’il est présent dans chaque comportement qui nous constitue en tant que femmes et hommes.

Ainsi, lorsque nous parlons de faire l’amour, nous ne nous référons pas seulement au rapport sexuel en lui-même, mais à l’exploration de notre sexualité, de nos désirs et de nos volontés.

Ceci est sans aucun doute une part essentielle de notre identité, et, pour cette raison, nous devons nous autoriser à prendre soin d’elle et à la satisfaire.

pieds enlaces

Faire l’amour permet d’atteindre un équilibre mental et physique

Faire l’amour permet d’atteindre un équilibre psychologique, physique et émotionnel, dont nous avons besoin pour être bien dans notre peau, pour empêcher que les frustrations des autres ne nous affectent et pour garantir un comportement sain envers notre entourage.

Pour faire l’amour, il faut de la volonté. Cette volonté peut être réduite à cause de nos préoccupations, de nos sentiments négatifs ou tout autre type de circonstances.

Nous devons prendre conscience que les préliminaires, ce sont toutes ces choses qui nous arrivent 24 heures et même 48 heures avant le rapport sexuel.

Ainsi, notre disposition au plaisir et à l’orgasme dépendra beaucoup de notre état d’esprit ou de notre condition physique.

Les bénéfices de cet acte peuvent être uniquement favorisés dans des circonstances adéquates.

Si nous faisons l’amour sans en avoir envie, par engagement ou dans la peur, les sensations négatives finiront sûrement par dépasser les sentiments positifs, et, ainsi, la balance sera encore plus déséquilibrée.

foto sensuelle

Faire l’amour avec soi-même, une autre façon fantastique de s’aimer

Explorer notre sexualité de façon individuelle est essentielle pour profiter pleinement de notre corps et des sensations que notre merveilleuse biologie nous permet de ressentir.

Ainsi, nous ne devrions jamais cesser de le faire, même si nous avons une vie sexuelle partagée.

Découvrir le terrain de notre intimité nous permet de savoir ce qui nous plaît et ce qui ne nous plaît pas, ce qui est essentiel, non seulement pour promouvoir une estime de soi saine et un grand amour de soi-même, mais aussi car cela nous aidera à vivre des relations plus plaisantes avec les autres.

Disons que nous ne pouvons pas guider notre partenaire sexuel vers ce qu’il nous plaît, si nous ne le savons pas nous-même. En explorant, nous pourrons trouver des chemins très agréables.
plume dans le cou

Le désir de notre corps est comme une demande de déclaration d’amour propre, de satisfaction personnelle et de communication intime.

Il est naturel de faire l’amour avec soi-même, même s’il est normal qu’il soit parfois un peu difficile de le faire.

Il ne s’agit pas seulement de découvrir notre corps et de nous mettre dans notre bulle, non, car comme nous sommes faits d’un esprit et d’un coeur, il se peut que lorsque notre nécessité physique soit disposée, l’émotionnelle ou la sociale ne le soient pas.

Nous devons prendre conscience de tout cela, car ne pas avoir envie ne signifie pas que nous avons perdu notre capacité sexuelle.

Dans ce sens, la coordination et la communication sont essentielles pour assouplir nos barrières personnelles et culturelles, car seulement ainsi nous parviendrons à revaloriser notre sexualité.
couple a moitie nu

Profiter et faire l’amour nous offre toujours des bénéfices

L’abstinence sexuelle totale de mots et de gestes peut s’avérer être négative au niveau physique, comme psychologique.

En effet, au final, c’est comme si nous refusions de cohabiter avec une partie naturelle de notre être. Ainsi, ne pas se le permettre peut aboutir à une certaine frustration.

D’un autre côté, comme notre cerveau libère des endorphines à la fin d’un rapport sexuel désiré, le sexe nous permet de nous éloigner du stress tout en ayant un état d’esprit plus euphorique.

Découvrir son corps c’est donner lieu à une estime de soi et à une identité sexuelle, émotionnelle et personnelle bien plus saines. Ainsi, partager la chaleur de notre peau signifie parier sur le bonheur, l’équilibre et dire au revoir à l’irritabilité et au stress.

couple qui s'aime

Parmi plusieurs bienfaits se trouvent également le fait de pouvoir vivre plus longtemps, d’avoir une peau plus saine, d’intensifier nos sentiments, d’améliorer la qualité de nos rêves, de brûler des calories, de faire disparaitre la douleur physique (et émotionnelle), d’augmenter notre attrait et d’agrandir ce sourire sur notre visage.

Ainsi, en y réfléchissant bien, faire l’amour est l’une des meilleures façons d’améliorer notre qualité de vie et celle de notre entourage. Qui ne voudrait pas être en bonne santé de cette façon ?