Êtes-vous trop exigeant avec votre partenaire ?

Dans les relations de couple, les attentes sont l'un des éléments qui conditionnent le plus la satisfaction du lien de ceux qui le forment. Des attentes qui nous rendent parfois trop exigeants avec l'autre. Comment savoir si c'est notre cas ?
Êtes-vous trop exigeant avec votre partenaire ?
Laura Ruiz Mitjana

Rédigé et vérifié par le psychologue Laura Ruiz Mitjana.

Dernière mise à jour : 21 octobre, 2022

Les relations de couple sont complexes, et presque toutes traversent des moments où l’équilibre est menacé ou l’union est compromise. Nous parlons de deux personnes en constante évolution, atteignant des points difficilement compatibles, générant un manque de compréhension qui se traduit par un mal-être et, finalement, par une remise en question de la relation.

Nous pouvons en venir à nous demander si nous sommes devenu trop exigeant avec notre partenaire ou si nous le sommes, compte tenu du fait que les circonstances ont changé. Par exemple, si dans une semaine votre partenaire a un examen pour un concours qu’il prépare depuis des mois, il nous sera difficile d’être l’élément auquel il fait plus attention en ce moment.

Comment savoir si vous êtes trop exigeant avec votre partenaire

Nous avons tous des attentes vis-à-vis des autres, et notre partenaire fait également partie de ce groupe. Comme le reste des gens autour de nous, il en réalisera certaines, et pas d’autres. Rappelons-nous que les attentes sont habituellement des pensées que nous générons.

Nous parlons d’attentes parce qu’elles ont beaucoup à voir avec ce que nous demandons habituellement aux autres. Souvent, avant de demander à notre partenaire de venir nous chercher ou de nous accompagner, nous attendrons qu’il le fasse, qu’il réponde affirmativement à cette demande. C’est peut-être l’autre point clé si nous parlons du niveau d’exigence : les demandes que nous formulons, ainsi que la façon dont nous les exprimons et les circonstances au cours desquelles nous le faisons.

Homme se battant avec son partenaire
La rigidité mentale est un indicateur de surmenage dans le couple.

Cartes sur table, nous vous encourageons à réfléchir aux points clés suivants :

1. Les erreurs sont plus importantes pour vous que les réussites

Une histoire raconte qu’un enseignant a un jour écrit la table de multiplication au tableau, en faisant intentionnellement une erreur dans l’un des résultats. Il a ensuite demandé à sa classe ce qui avait retenu leur attention et ils ont tous souligné la faille. Il y avait neuf résultats corrects mais, d’une manière ou d’une autre, leurs yeux avaient été attirés par le seul qui n’était pas bon.

Cette saillance de la faute, cette flagrance de l’erreur a une grande valeur lorsqu’il s’agit d’améliorer nos performances. Cependant, cela peut être très douloureux lorsqu’il s’agit d’un des mécanismes qui dirigent l’esprit dans nos relations.

Nous vous encourageons donc à prendre un peu de recul, à voir le tableau dans son intégralité et à prendre en compte tout ce que vous voyez avant de penser que la seule chose dessus est une erreur qui gâche tout. En ce sens, il est important de savoir que la rigidité mentale (vouloir que votre partenaire vous donne X choses coûte que coûte) est un autre indicateur de surmenage dans le couple.

2. Vous sentez (toujours) que vous méritez plus

À certains moments de la relation, des crises arrivent, qui nous font nous demander si notre partenaire est le bon ou non. Il est normal d’avoir des doutes et de se demander, à un moment donné, si c’est la relation que l’on veut. Il est même normal d’avoir parfois l’impression que « nous méritons mieux » (surtout lors des crises et des disputes) ; cela n’est pas, en soi, l’indication que vous exigez trop. Le problème survient lorsque vous avez constamment le sentiment que vous méritez mieux.

Il est légal de ressentir cela, mais il est également important que vous sachiez une chose : ce n’est peut-être pas la personne avec qui vous voulez être (parce que vous sentez qu’elle ne donne pas assez ou pour une raison quelconque), mais cela aussi être dû au fait que vous êtes très exigeant avec votre partenaire. Nous vous encourageons, au moins, à réfléchir à ce qui peut se cacher derrière cela.

3. Vous voulez qu’il vous aime, mais d’une manière très spécifique

Nous ne sommes pas tous pareils et chacun a sa façon de manifester son amour. Vous seriez très heureuse s’il vous accompagnait au travail et lui, d’un autre côté, reste à la maison pour ranger et préparer le repas afin que vous n’ayez plus qu’à le réchauffer quand vous rentrez. Vous aimeriez qu’il vous offre un grand cadeau pour votre anniversaire, mais lui vous achète un petit cadeau tous les mois.

Toutes ces manières d’aimer et de montrer son amour sont également valables. Nous disons cela en sachant que la façon de montrer qu’il se soucie de vous peut entraîner une frustration qui s’accumule en vous. Si c’est le cas, nous vous encourageons à parler à votre partenaire – mais à un moment où vous êtes détendus. Dans la plupart des cas, simplement en brisant l’idée que notre partenaire devrait savoir lire dans nos pensées, la situation change.

« Aimer, ce n’est pas seulement aimer bien, c’est avant tout comprendre »

-Françoise Sagan-

4. Vous avez des attentes élevées (ou des attentes irréalistes)

L’une des choses les plus nocives pour la relation (et pour tout en général) n’est autre que les attentes élevées, car elles nous font attendre des choses qui, dans de nombreux cas, ne se produisent pas comme nous le souhaitons. Or, ceci peut être très frustrant.

Lorsque nous avons des attentes très élevées vis-à-vis de notre partenaire, nous pouvons devenir très exigeants. Ce n’est ni bien, ni mal ; nous pouvons avoir des attentes vis-à-vis de notre partenaire, mais il n’a pas l’obligation de les satisfaire (une autre chose est que vous vous adaptiez tous les deux pour évoluer, mais c’est différent).

En réalité, personne n’a le devoir de répondre à nos attentes, pas même le couple. Dans tous les cas, c’est nous-mêmes qui avons la responsabilité de :

  • Travailler sur ces attentes : nous sommes ultimement responsables de nos désirs, précisément parce que ce sont nos désirs.
  • Décider de continuer ou non aux côtés d’une personne (oui, ce que l’on attend de l’autre et ce que l’on finit par obtenir peut conditionner cette décision).
Homme parlant à son partenaire
Des attentes très élevées vis-à-vis du partenaire et de la relation génèrent de la frustration.

Alors, comment savoir si vous êtes trop exigeant avec votre partenaire ?

Il n’y a pas de réponse unique à cette question, bien que les points soulignés tout au long de l’article puissent vous éclairer. Bien sûr, vous devez savoir qu’il ne s’agit pas d’accepter une relation dans laquelle vous ne vous sentez pas heureux et épanoui, mais plutôt de comprendre la complexité d’unir la vie de deux personnes différentes qui tentent d’atteindre un point médian d’harmonie. C’est une question complexe, mais pas impossible.

Et nous insistons, nous devons être clairs sur le fait que l’autre n’est pas là pour répondre à nos attentes, et nous ne sommes pas non plus là pour répondre aux siennes. Il s’agit d’être flexible et de comprendre qu’il s’agit d’un processus d’apprentissage pour vous deux.

« Ils nous ont fait croire que chacun de nous est une moitié d’orange, et que la vie n’a de sens que lorsque nous trouvons l’autre moitié. Ils ne nous ont pas dit que nous sommes déjà nés entiers, que personne dans notre vie ne mérite de porter la responsabilité de compléter ce qui nous manque ».

-John Lennon-

Rappelez-vous que les relations (saines) ne naissent pas de rien. Elles ont besoin que nous :

  • Acceptions que nous pouvons influencer l’autre, mais pas le façonner d’une manière qui corresponde parfaitement à nos désirs. Il va falloir fixer des limites, mais aussi ouvrir des domaines dans lesquels nous nous montrons flexibles.
  • Définissions ce dont nous avons besoin dans une relation (et si ce dont l’autre a besoin correspond à ce que nous pouvons offrir).
  • Nourrissions l’engagement et le désir de réellement être avec l’autre, même s’il faut parfois céder (quand on le ressent).
Cela pourrait vous intéresser ...
Attentes insatisfaites : je t’aime, mais cela ne me suffit pas
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Attentes insatisfaites : je t’aime, mais cela ne me suffit pas

Les attentes insatisfaites peuvent totalement ruiner une relation de couple. Comment éviter cette situation ? Nous abordons le sujet ici.



  • Cruz del Castillo, C. (2015). Deterioro de las relaciones de pareja producto del estrés Psicología Iberoamericana, 23(1), 5-6. Universidad Iberoamericana, Ciudad de México Distrito Federal, México.
  • Montoro, J. (2016). El paraíso perdido. Una educación sentimental basada en la sobreexigencia. Revista AOSMA, 21.
  • Moreno, J. (2000). Reflexiones sobre los tipos de pareja. Ed. EPSYTECH: México.