Envole-toi !

13 décembre 2015 dans Emotions 1 Partagés

Maharat venait de fêter ses 22 ans et rêvait de voyager et de s’aventurer dans des pays lointains. Sa mère, voulant le protéger, essayait de le raisonner avec toute sorte d’arguments et de manipulations qui parvinrent à paralyser son enthousiasme.

Le jeune garçon vivait dans une frustration constante, car il aimait sa mère mais se retrouvait piégé dans sa routine et ses habitudes.

Un jour, enfermé dans ses doutes et ses réflexions, il décida de gravir la montagne pour réfléchir à ses chaînes familiales qui le torturaient. Là-bàs, il se mit à rêver, ferma les yeux, et son esprit le plongea dans une scène étrange :

Une espèce de gallinacé, qui n’avait vraisemblablement pas le don de voler, était en train de couver l’oeuf d’un autre oiseau qu’elle avait trouvé dans son nid. L’oisillon en sortit, puis, après quelques temps, demanda à sa mère :

– Quand pourrai-je voler ? Ce à quoi elle lui répondit :

– Pourquoi veux-tu voler ? Tu ne vois pas à quel point nous sommes bien tel que nous sommes ? En plus, si tu voles je ne pourrais plus te protéger, et loin là-bas, il y a de nombreux dangers inconnus. 

Lorsque Maharat se réveilla, il se sentit déconcerté et étrangement soulagé.
Et tandis qu’il redescendait de la montagne, il entendit les notes d’une chanson qui disait :

« Si tu veux vivre comme les aigles, ne vis pas au milieu des moineaux ».

(Le vol des aigles)

Ne vous empêchez pas de réaliser vos rêves à cause des peurs des autres; même s’il s’agit de votre propre famille, car le seul frustré, ce sera vous.

Écoutez leurs conseils de la meilleure façon qu’il soit, mais ne les considérez que comme des conseils (orientations de vie) et non comme des contraintes imposées. Comme le dit un vieil adage : « Celui qui veut des roses devra apprendre à cheminer entre les épines ».

Il faut aspirer à voler haut, même si vous ne rassemblerez jamais toutes les conditions de vie allant dans votre sens. Il y aura toujours des inconvénients, mais le jeu de la vie consiste à établir clairement vos buts et le chemin que vous souhaitez prendre.

envole-toi

La peur de soi et des autres

La vie n’est pas facile, ce n’est un secret pour personne. Nous devons souvent prendre des décisions qui impliquent des risques ou des sacrifices, autant pour le bonheur individuel que pour le bien-être collectif.

La vie ne prévient jamais de l’heure ou du moment. Les meilleures opportunités arrivent souvent au moment où on s’y attend le moins.

Il est d’une importance vitale de savoir les identifier et d’en tirer profit, car personne ne sait jamais si ces opportunités se représenteront et sous quelle forme.

Comme le dit le poème Instants : « il faut voyager plus légèrement (…) manger plus de glaces et moins de fèves ». Il faut être encore plus « idiot » que ce que l’on a été, dans le bon sens du terme.

L’opportunité que vous avez laissé passer aujourd’hui deviendra sans aucun doute votre plus grand regret de demain, et le temps est implacable. Ainsi, tôt ou tard, il vous démontrera si vous avez eu raison de rester immobile ou d’avoir agi pour rendre votre vie plus belle.

Le caractère et les opinions

Votre caractère et vos opinions sont mis à l’épreuve, dans le sens où il est de votre devoir d’écouter de bon coeur les conseils que les autres personnes vous donnent. Toutefois, il est également de votre devoir de décider avec la raison plutôt qu’avec le coeur.

Il y a un temps pour tout : un temps pour rire et un temps pour pleurer, un temps pour être prudent et un temps pour voler.

Personne ne peut progresser sans prendre de risques. Il faut souvent perdre quelque chose pour en gagner une autre. Dans ce genre de situations, le mieux c’est de percevoir les efforts et les moments de doute comme un investissement et non comme une dépense ou une perte. Votre bonheur dépendra de votre bon sens à surmonter et à juger les aléas de la vie.

Une seule consigne : toujours se risquer à quelque chose avec bon sens et prudence. Il ne s’agit pas tout perdre en un instant, ni de tout gagner du jour au lendemain ; mais d’évoluer petit à petit, en tant que personne et être humain, jour après jour.

Le détachement est difficile, mais nécessaire. Si vous souhaitez réussir dans la vie, il faudra vous rappeler des enseignements que « le vol de oiseaux » vous a apportés, tout comme l’ont fait vos propres expériences de vie. L’apprentissage ne se termine jamais et personne ne saura jamais tout sur tout.

Image publiée avec l’aimable autorisation de Flying high.

A découvrir aussi