Eclipse totale : ne sous-estimez jamais la force d'une mère

Eclipse totale est un classique de Stephen King. C'est l'histoire d'une mère qui sera capable de tout parce qu'il y a de la place pour l'espoir dans la vie de sa fille.
Eclipse totale : ne sous-estimez jamais la force d'une mère

Dernière mise à jour : 12 octobre, 2021

Sous un ciel mélancolique et gris, Stephen King déchaîne une autre tragédie labyrinthique, Eclipse totale. C’est une histoire d’horreur, mais pas surnaturelle. Tous les éléments découlent des horreurs quotidiennes, telles que l’alcoolisme, la violence sexiste, l’humiliation, la déshumanisation, l’exploitation par le travail et la maltraitance des enfants.

Dolores Claiborne (Kathy Bates) a été la soignante de Vera Donovan (Judy Parfitt), une vieille femme frêle qui décède après être tombée dans les escaliers. Le détective Mackey (Christopher Plummer) est prêt à prouver que Dolores est coupable.

Il y a des précédents. Le détective a également enquêté sur la mort accidentelle du mari de Dolores et est certain qu’elle (David Strathairn) l’a assassiné près de vingt ans plus tôt.

En découvrant l’arrestation de sa mère, Selena (Jennifer Jason Leigh) revient dans sa maison d’enfance et sur la scène de nombreux souvenirs traumatisants, pour elle-même et pour Dolores.

L’histoire de Eclipse totale

Dolores Claiborne a travaillé pendant plus de 20 ans pour Vera Donovan. Son travail n’a pas été facile. Par exemple, Vera exigeait qu’elle accroche chaque drap avec six pinces à linge et non cinq, toujours dans la partie supérieure du jardin. Ce rituel devait être répété en hiver comme en été.

Après le retour de Selena, la mère et la fille retournent au domicile familial délabré. Selena consomme de l’alcool, des pilules et des cigarettes pour contrôler le stress.

Le nouvel environnement lui cause une grande anxiété, alimentant à son tour le ressentiment qu’elle avait pour sa mère. Elle soupçonne que cela a quelque chose à voir avec la mort de son père lorsqu’il est tombé dans un puits abandonné l’après-midi de l’éclipse totale.

Eclipse totale

Tandis que Selena aide sa mère “à sa manière”, Dolores l’aide à libérer les souvenirs des abus sexuels qu’elle a subis lorsqu’elle était enfant aux mains de son père. Son père a été, à la suite de ces abus et du vol de toutes les économies pour les études de Selena, tué par Dolores.

Profitant de l’éclipse totale qui s’est produite ce jour-là, elle a conçu un plan parfait pour qu’ils ne découvrent pas que c’était elle. Cependant, le détective qui l’a presque rattrapée est revenu enquêter sur la mort de Vera et est déterminé à l’enfermer. Il est proche de la retraite et ne veut pas laisser les affaires closes.

Dolores : une mère qui veut protéger sa fille dans Eclipse totale

Dolores est une mère dévouée à ce qu’elle considère être le bonheur de sa fille. Et en même temps, elle doit relever le défi de ne pas avoir la capacité naturelle de lui faire savoir. En fait, l’histoire gagne en intensité lorsque ce blocage devient évident. Il semble que toutes les émotions aient voulu se mutiler pour faire moins mal.

Le père est quelqu’un que nous ne savons pas reconnaître. Il apparaît comme une véritable ébauche d’émotions. Il invite seulement au rejet, cela nous montre seulement qu’il y a des personnes qui n’ont pas terminé leur processus d’humanisation. En fait, dans le film, le personnage ne sert qu’à permettre au spectateur de comprendre le comportement de la mère et de la fille.

Les femmes dans un monde d’hommes

Les femmes du film existent dans un monde d’hommes cherchant à les diviser et à les garder silencieuses. Il décrit comment la société patriarcale ignore les femmes âgées jusqu’à ce qu’elles fassent quelque chose d’apparemment épouvantable.

Ces femmes sont sous-estimées à chaque étape. La force qu’elles trouvent provient souvent de leurs relations avec les autres femmes qui les entourent.

Le film se concentre sur cette dynamique, la même qui en réalité se répète des centaines de fois. Dolores a enfin l’occasion de dire la vérité à sa fille.

Selena réalise la force de sa mère tout en écoutant ses aveux. Dolores a presque tout perdu pour protéger sa fille de l’homme qui la blessait. Maintenant, un exercice d’honnêteté permet à Vera de se reconnaître dans sa mère sans dissonance. Elles se rejoignent pour se confronter à la maltraitance et à la douleur.

Kathy Bates est l’actrice parfaite pour jouer une femme comme Dolores. Bates offre une performance aussi féroce que tragique. Jennifer Jason Leigh gère délicatement le lent déclin de Selena. La relation frénétique de Leigh et Bates anime le film, reflétée dans l’amitié tumultueuse entre Vera et Dolores.

Le rôle de Vera est également excellent, rappelant que les femmes sont prises au piège dans toutes sortes de situations. Les trois femmes présentent un front de résistance contre le monde qui en fait des victimes. Mais, comme l’observe Vera, “Parfois, être une chienne est tout ce à quoi une femme doit s’accrocher.”

L'histoire de Eclipse totale.

Une fin aux émotions débordantes

Le film appelle à une fin différente, une fin qui encourage Selena à embrasser ses émotions. Ce dont le public a besoin, c’est d’une grande vague d’émotion sentimentale.

Au lieu de cela, nous obtenons une atmosphère de refroidissement continu, légèrement tempérée par la suggestion que la distance entre la mère et la fille diminua. C’est un chemin réaliste, pas satisfaisant émotionnellement. Mais c’est que ce film parle de la terreur familiale, qui laisse des traces dans la roche. De sorte que la fin de Eclipse Totale est plus sincère que le souhait d’une réalité différente.

Cela pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
The Irishman : une porte entrouverte
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
The Irishman : une porte entrouverte

The Irishman (2019) est un film qui permet à Scorsese d'entrer dans le monde des gangsters, de la mafia italo-américaine et des États-Unis au XXe s...