Dysfonction érectile : symptômes, causes et traitement

5 septembre 2019
Nombreux sont les facteurs à l'origine de la dysfonction érectile. Parmi ces facteurs figurent ceux qui affectent le système vasculaire, le système nerveux et le système endocrinien. Nous analysons ces facteurs plus en profondeur dans cet article.

La dysfonction érectile ou impuissance sexuelle correspond à l’incapacité persistante d’obtenir une érection suffisante pour rendre possible la pénétration. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une maladie grave, la dysfonction érectile peut considérablement affecter la vie sociale et personnelle d’un homme, en plus de sa vie de couple. On estime que l’impuissance sexuelle touche entre 5 et 20 % des hommes.

Plusieurs facteurs de risque pour expliquer la dysfonction érectile ont été identifiés : le manque d’exercice, les maladies cardiovasculaires, le tabagisme, l’hypercholestérolémie et le syndrome métabolique.

Les symptômes de la dysfonction érectile

Les principaux symptômes de la dysfonction érectile sont les suivants  :

  • avoir une érection de temps à autre mais ne pas parvenir à avoir une érection au moment désiré, c’est-à-dire lors d’un rapport sexuel
  • avoir une érection mais pas suffisamment longtemps pour que la pénétration soit possible
  • ne jamais avoir d’érection

Les causes de la dysfonction érectile

Un homme victime de dysfonction érectile

Nombreux sont les facteurs à l’origine de la dysfonction érectile. Parmi ces facteurs, figurent ceux qui affectent le système vasculaire, ceux qui affectent le système nerveux et ceux qui affectent le système endocrinien.

Ce type de dysfonction survient généralement avec l’âge. Néanmoins, cela ne veut pas dire que, en vieillissant, un homme sera obligatoirement touché par cette dysfonction.

Nous vous invitons à découvrir dans la suite de cet article les facteurs pouvant être à l’origine de l’impuissance sexuelle.

 

Les problèmes de santé à l’origine de la dysfonction érectile

  • diabète de type 2
  • maladie du cœur et des vaisseaux sanguins
  • athérosclérose
  • pression artérielle élevée
  • maladie des reins
  • sclérose en plaques
  • maladie de La Peyronie
  • lésion liée au traitement du cancer de la prostate, à la radiothérapie et à la chirurgie de la prostate
  • lésion au niveau du pénis, de la moelle épinière, de la prostate, de la vessie ou du bassin
  • chirurgie pour lutter contre le cancer de la vessie

Il semblerait que les hommes qui souffrent de diabète ont entre deux et trois fois plus de probabilités de développer une dysfonction érectile en comparaison avec ceux qui n’ont pas de diabète.

La prise de certains médicaments

La dysfonction érectile fait partie des effets secondaires de nombreux médicaments courants, tels que :

  • médicaments pour la pression artérielle
  • antidépresseurs
  • tranquillisants ou sédatifs
  • médicaments pour soigner les ulcères
  • antiandrogènes

Les problèmes psychologiques ou émotionnels

Certains problèmes émotionnels ou psychologiques peuvent aggraver la dysfonction érectile.

Ces problèmes sont les suivants :

  • peur de l’échec sexuel
  • anxiété
  • dépression
  • sentiment de culpabilité en lien avec le rapport sexuel ou certaines activités sexuelles
  • faible estime de soi
  • stress quant à ses capacités sexuelles ou stress général

Certains comportements et facteurs liés à la santé

Certains comportements nuisibles pour la santé peuvent également être à l’origine de la dysfonction érectile :

  • tabagisme
  • consommation d’alcool excessive
  • prise de drogues illégales
  • manque d’activité physique

Le traitement

Un homme triste à cause de la dysfonction érectile

Il existe plusieurs traitements en fonction du type de dysfonction érectile :

  • Dysfonction érectile psychogénique : il est possible de réaliser une thérapie psychosexuelle. Il est possible de compléter cette thérapie par une autre approche thérapeutique, mais cela prend du temps et les résultats sont variables
  • Dysfonction érectile post-traumatique chez les jeunes patients : le taux de réussite à long terme de la revascularisation chirurgicale du pénis est de 60-70 %
  • Dysfonction érectile liée aux hormones : la thérapie de remplacement de testotérone peut être efficace, mais il faut seulement avoir recours à cette thérapie après voir écarté d’autres causes endocriniennes d’insuffisance testiculaire

Les traitements médicamenteux

Le premier traitement est basé sur la prise de médicaments oraux : des inhibiteurs sélectifs de PDE5. L’efficacité se définit par l’obtention de la raideur suffisante pour permettre la pénétration. Ces médicaments sont les suivants :

  • sildénafil (connu sous le nom de viagra)
  • tadalafil (connu sous le nom de cialis)
  • vardénafil (connu sous le nom de levitra)

Tous ces médicaments ont des effets secondaires. Il est donc important de prendre en compte les circonstances de la personne affectée par la dysfonction érectile.

Les autres traitements

Si le patient ne répond pas à ce traitement, il est possible d’avoir recours à un autre traitement, les injections intracaverneuses. La prostaglandine E1 est le seul médicament disponible pour le traitement intracaverneux de cette dysfonction. L’érection apparaît au bout de cinq à quinze minutes et sa durée varie en fonction de la dose injectée.

Un implant chirurgical d’une prothèse pénienne est une autre intervention possible.

Bien que les traitements médicamenteux soient généralement efficaces, il est important que le patient change de style de vie pour éviter ce type de dysfonction. Généralement, les facteurs à l’origine de ce symptôme sont des facteurs qui affectent de manière négative la vie quotidienne.

 

  1. Wespes, E., Amar, E., Eardley, I., Giuliano, F., Hatzichristou, D., Hatzimouratidis, K., … & Vardi, Y. (2002). DISFUNCIÓN SEXUAL MASCULINA: Disfunción eréctil y eyaculación precoz. Eur Urol, 41(1), 1-5.
  2. Síntomas y causas de la disfunción eréctil | NIDDK. (2017). Retrieved from https://www.niddk.nih.gov/health-information/informacion-de-la-salud/enfermedades-urologicas/disfuncion-erectil/sintomas-causas