Si vous donnez de l'amour, vous en recevrez

Si vous donnez de l'amour, vous en recevrez

Dernière mise à jour : 11 octobre, 2016

Si vous donnez de l’amour, il est probable que vous receviez de l’amour. Les êtres humains ont tendance à fonctionner comme une sorte de miroir qui se réfère à l’échange, même en matière d’émotions.

De plus, nous sommes généralement fidèles au principe de réciprocité que reprend la phrase “aujourd’hui pour toi, demain pour moi” ou encore “tu m’en dois une”.

D’une certaine façon, nous ne devons pas seulement de l’argent, mais également des actions et des sentiments.

Pour en savoir un peu plus sur l’amour et sur le fait de donner et de recevoir, j’aimerais tourner cet article vers le psychologue Robert Sternberg, dont la théorie triangulaire de l’amour basé sur les relations entre les personnes distingue trois composants importants : la passion, l’intimité et l’engagement.

Des composants qui, toujours en suivant cette métaphore géométrique, représenteraient les sommets d’un triangle imaginaire.

Qui est Robert Sternberg ?

Robert Sternberg est un psychologue américain né en 1949, qui a enseigné dans la prestigieuse Université de Yale.

De plus, il a présidé l’American Psychology Association, à laquelle les meilleurs professionnels du domaine appartiennent.

Sternberg a focalisé ses études et ses recherches sur l’intelligence humaine, la sagesse, la haine et bien évidemment sur l’amour, qui est notre centre d’intérêt aujourd’hui.

Pies de una pareja en la playa

La théorie triangulaire de l’amour

Focalisons-nous maintenant sur la théorie triangulaire de l’amour, basée sur les recherches de Robert Sternberg.

Comme nous le disions plus haut, Sternberg distingue trois composants de l’amour dans une relation : l’intimité, la passion et l’engagement. Nous comprendrons alors :

  • L’intimité comme un tas de sentiments capables de favoriser la proximité, la connexion et l’affection envers une autre personne. En d’autres termes, être lié à quelqu’un avec le désir de donner et de partager.
  • La passion est un état de désir intense d’union avec la personne aimée. Elle exprime des besoins de romantisme, de sexualité et même d’excitation.
  • L’engagement représente la décision intime de chaque membre d’une relation de toujours maintenir l’amour, dans les situations positives mais aussi négatives.

Les types d’amour selon Sternberg

Si vous donnez de l’amour, recevrez-vous de l’amour ? Dans la théorie triangulaire de l’amour, Robert Sternberg distingue plusieurs types d’amour pouvant également être considérés comme des étapes.

Cependant, on pourrait réaliser des combinaisons de deux ou plus, car elles ne sont pas exclusives :

  • Le manque d’amour sous-entend l’absence d’engagement et d’intimité.
  • L’affection crée des liens et de la proximité, mais n’implique ni la passion, ni l’engagement.
  • L’entichement est un amour au premier regard, qui n’implique pas non plus les composants d’engagement ou d’intimité.
  • L’amour vide se réfère à un engagement dans l’union, mais sans passion, ni intimité.
  • L’amour romantique suppose une union émotionnelle qui implique la passion, mais pas nécessairement l’engagement.
  • Lorsqu’il reste de l’engagement et de l’affection, sans passion, on parle d’amour sociable.
  • Si l’engagement est motivé par la passion, Sternberg parle d’amour fou, sans intimité.
  • L’amour accompli est une forme d’amour complet, idéal, dans lequel les trois composants d’intimité, de passion et d’engagement sont réunis.

pareja-feliz-dandose-un-beso

Si vous donnez de l’amour, il serait bon de vous poser les mêmes questions que Sternberg a posées aux couples de son étude.