Devenez votre meilleur(e) ami(e)

· 6 juillet 2015

Tout au long de la vie, nous nous faisons de très bons amis, de simples connaissances que l’on voit lors d’activités de loisirs et d’autres qui, malheureusement, nous ont fait croire qu’elles étaient nos amis mais dont l’attitude finit par nous décevoir.

Nous avons tous déjà connu ce type de déception, après avoir beaucoup donné mais sans avoir rien reçu en retour.

Nos amitiés peuvent échouer, et cela crée un sentiment de méfiance lorsqu’on veut s’aventurer à connaître de nouvelles personnes.

L’idéal serait d’apprendre de ses erreurs, et de trouver un équilibre entre la confiance et la méfiance. 

Etre trop confiant peut vous porter préjudice car vous vous offrez à n’importe quelle personne, sans utiliser de filtre.

Mais être trop méfiant est également très négatif car vous éliminez un grand nombre de personnes, qui pourraient être devenus vos amis. Il faut donc savoir trouver un equilibre entre la confiance et la prudence.

Il existe une amitié que l’on a toute la vie, qui ne vous trahira jamais, c’est celle que vous obtiendrez avec vous-même.

Comment devenir votre meilleur(e) ami(e) ?

Pensez à la façon dont vous vous comporteriez avec un ami que vous appréciez et faites la même chose avec vous-même.

Parfois nous sommes très aimable et compréhensif avec les autres, nous les soutenons, nous les encourageons, nous voulons leur dire les meilleures phrases pour les rassurer mais faites-vous la même chose avec vous-même ?

Les mots que vous vous adressez sont-ils respectueux et agréables ?

Par exemple, imaginez que vous êtes en train de prendre un verre avec quelqu’un que vous appréciez, et qui vous raconte qu’il a eu une mauvaise journée au travail, qu’il a fait une erreur et qu’il l’a répétée toute la journée.

Son chef l’a disputé, lui a dit qu’il était un bon à rien et que ces erreurs étaient des erreurs de débutant.

Que diriez-vous à cette personne qui vous raconte cette mauvaise journée au travail ?

Si vous l’appréciez, vous essayerez probablement de lui montrer qu’une erreur peut être commise par tout le monde, que c’est tout à fait normal et que sa valeur personnelle ne doit pas être entachée par une simple erreur que tout le monde peut commettre.

Que penseriez-vous si cela vous arrivait à vous ? Si votre estime de vous-même n’est pas très forte, vous pourriez vous dire des choses comme : « Je ne vaux rien », « Je suis un bon à rien », « Je fais tout n’importe comment » etc…

Pourquoi si cela vous arrive, vous êtes si dur avec vous-même alors qu’avec une personne que vous appréciez, vous êtes plus compréhensif et vous pensez qu’une erreur peut être commise par n’importe qui ?

Si vous vous aimez, vous essayez de vous rassurer et de vous adresser les meilleures phrases.

A l’inverse, si quelqu’un ne s’aime pas tellement, il s’adressera probablement des remarques négatives, et aura de moins en moins confiance en lui.

A chaque fois que vous ressentez des émotions négatives, demandez-vous ce que vous diriez dans le même cas, à la personne que vous aimez et qui vous aime aussi.

Certaines personnes peuvent vous soutenir et avoir confiance en vous, mais elles peuvent aussi vous laisser tomber à tout moment.

A l’inverse, si vous vous créez un bon climat intérieur, et que vous réussissez à devenir votre meilleur(e) ami(e), vous aurez une base stable pour toute la vie.

Ce que vous désirez tant à l’extérieur, vous pouvez le créer à l’intérieur. Profitez des personnes de votre entourage, mais tout en sachant que vous ne pouvez pas offrir votre confiance inconditionnelle à quelqu’un d’imparfait, comme l’est chaque être humain.

Si vous donnez tout à un ami, vous courrez le risque de vous retrouver sans rien, si un jour il vous laisse tomber.

Si vous avez cent litres d’eau dans un seau, donnez-en cinquante à la personne que vous appréciez.

Si vous lui donnez tout, vous n’aurez plus rien et cela ne s’appelle ni de la tendresse, ni de l’estime, c’est de la dépendance