Au-delà du mal-être provoqué par la jalousie se cachent des opportunités

· 5 septembre 2017

Comment se défaire de ce mal-être qui naît à chaque fois que notre compagnon/compagne parle à une personne que nous considérons comme un-e ennemi-e potentiel-le ? Que faire quand nous nous sentons jaloux-ses ? Est-il possible de trouver un point de vue constructif pour notre jalousie et nos insécurités ?

La jalousie est une compagne de voyage pour beaucoup de personnes ; elle provient, la majorité du temps, de notre grande capacité d’imagination. La clé consiste à la percevoir comme une pente : si nous atteignons les extrêmes, nous ne nous trouverons pas à un point correct (ou plus sain pour nous) mais dans une zone de danger qui nous poussera à nous détruire. En revanche, si nous nous plaçons à des points intermédiaires, la jalousie sera beaucoup plus saine et supportable.

À côté de cela, il existe un facteur important qui nous éloignera de la souffrance quand nous ressentirons de la jalousie et que nous devons apprendre à cultiver dans notre relation de couple : la communication. Quand nous comprenons ce qui nous arrive ou ce qui ne nous convient pas dans le comportement de l’autre et quand nous savons l’exprimer, les problèmes se transforment en mots ; à partir de là (si l’on veut), des solutions peuvent être trouvées.

Par ailleurs, la confiance en l’autre va aussi constituer un point de base. Car avoir confiance en notre conjoint nous donnera une sécurité qui, même si ces sentiments de jalousie surgissent, continuera à alimenter la tranquillité sur le chemin que nous construisons ensemble, basé sur la fidélité et le respect.

Que révèle la jalousie à propos de vous ?

La jalousie en dit normalement davantage sur la personne qui la ressent que sur la relation de couple qui existe : elle est liée au manque de confiance, à l’insécurité ou au manque d’estime de soiCe sont des aspects importants à travailler pour chacun d’entre nous et, surtout, pour celleux qui sont extrêmement jaloux-ses : ce qui, à un moment, représente un conflit interne, peut se transformer en un futur problème de couple.

La liberté de choisir de marcher aux côtés de quelqu’un et d’être conscient-e qu’un couple est composé de deux âmes séparées qui prennent la décision d’entamer un chemin ensemble suppose d’être d’accord avec le fait que l’autre ne nous appartient pas. De cette façon, quand la jalousie apparaîtra, il sera plus facile de la percevoir comme l’un des déguisements utilisés par nos peurscelles qui nous font craindre d’être seul-e-s, de perdre l’autre ou imaginer qu’iel pourrait trouver quelqu’un de mieux.

Seule la confiance en nous, la sécurité dans notre couple et une bonne estime de soi contribueront à nous faire voir que l’autre personne a été libre de prendre la décision d’être à nos côtés et que si cette situation cesse, nous serons libres de prendre d’autres décisions. Personne n’appartient à quelqu’un, ne l’oublions pas.


« Ce qui fait que mes liens, surtout les liens amoureux, soient des espaces plaisants, est le fait de pouvoir ouvrir la main, d’apprendre à ne pas être lié à un piège odieux. La véritable rencontre avec l’autre ne peut être appréciée qu’en toute liberté. Il faut s’engager par amour au lieu d’aimer par engagement. »

-Jorge Bucay-


La partie constructive de la jalousie

Après avoir découvert ce qui se cache derrière la jalousie, nous devons voir ce que nous pouvons en tirer de positif. Comme nous l’avons commenté, la clé consiste à savoir fixer des limites compréhensibles et fonctionnelles chaque fois qu’elle nous envahit et à ne pas nous laisser emporter par nos pulsions : derrière la jalousie, il existe en effet des opportunités pour nous construire nous-mêmes, mais aussi notre relation de couple.

Ainsi, quand nous ressentons de la jalousie, au lieu de nous laisser influencer par l’ouragan de pensées qui commence à apparaître dans notre esprit, nous pouvons choisir de nous rendre compte que notre couple est très important pour nous. Il ne s’agit pas d’ignorer ce que nous ressentons mais d’en être conscients et, peu à peu, de le gérer d’un point de vue plus positif. De cette façon, nous transformerons nos peurs en sentiments de reconnaissance parce que la personne qui nous accompagne continue à trouver en nous tout ce qu’elle veut pour être heureuse.

En revanche, si nous nous adaptons à notre relation de couplela jalousie peut être perçue comme un signal d’alarme qui nous indique que nous devons cultiver notre amour au quotidien si nous voulons que notre relation soit forte et durable. Car dans une relation, il faut continuer à surprendre pour que la magie ne disparaisse pas.

Par ailleurs, la jalousie peut nous donner des pistes à propos de ce qu’il manque à notre relation. Si notre compagnon/compagne trouve ailleurs quelque chose que nous aimerions qu’iel partage avec nous, il est temps de découvrir ce que c’est et ce que nous pouvons apporter, dans le cas où ce serait possible.

Ressentir de la jalousie peut aussi apporter une dose supplémentaire d’intimité dans le couple. Avoir la confiance et la facilité de montrer ses peurs à l’autre et d’ouvrir son âme conduira à un rapprochement qui pourra être résolu à travers la communication. Alors, utilisons nos points faibles et donnons-leur de la force, transformons-les en ressources et trouvons en eux la partie positive pour pouvoir continuer à construire un amour sain et conscient dans notre relation de couple.