Découvrez la méthode Kumon, à enseigner aux enfants

20, mars 2017 dans Psychologie 55 Partagés

Laissez les livres être les nourrices de vos enfants”. C’est une affirmation sage, signée Toru Kumon, le créateur de la méthode Kumon qui est au centre de cet article. Cette méthode a aujourd’hui plus de 4 millions d’élèves adeptes dans le monde entier.

L’éducation a recherché des dizaines de méthodologies tout au long de l’histoire pour être plus efficace et naturelle. La méthode Kumon est l’une des nombreuses qui existent dans le monde mais beaucoup de parents lui font confiance. Pourquoi ?

Qu’est-ce que la méthode Kumon ?

La méthode Kumon a pour objectif de stimuler l’autonomie de l’élève pour favoriser son potentiel d’apprentissage selon ses capacités. D’où le fait que ce processus soit personnalisé et individualisé selon les compétences de chaque enfant.

enfant-jouets

Ce processus souhaite renforcer l’assurance et la confiance chez l’enfant. Il offre donc un décor dans lequel l’enfant doit se confronter à la recherche de connaissances de manière autonome, à travers la stimulation et le divertissement dans l’apprentissage.

Qui est Toru Kumon ?

Toru Kumon était un professeur de mathématiques qui était particulièrement préoccupé par l’éducation de son enfant. De fait, un jour, il a trouvé un examen de mathématiques dans son cartable. Son fils n’avait pas eu une bonne note et son père a décidé de créer du nouveau matériel d’étude pour stimuler son intérêt et améliorer ses résultats. Kumon a donc inventé des stratégies pour encourager son enfant à étudier de manière auto-instructive, sans le surcharger et en lui donnant les clés de l’autonomie.

Mais Kumon, ayant observé les mêmes problèmes chez les autres enfants que chez le sien, a décidé de développer une méthode qui donnait à ces enfants l’opportunité de se confronter à des défis et pouvoir trouver des solutions sans aide, mais qui supposait quand même une difficulté graduelle d’exercices. Ainsi, l’intention n’était autre que de «fabriquer» des élèves parfaitement autonomes. 

Curieusement, les voisins de Toru Kumon, après avoir observé les améliorations notables de son fils, lui ont demandé d’appliquer ses méthodes sur leurs propres enfants. Et c’est ainsi qu’en 1959, ce professeur de mathématiques ouvrit son premier bureau à Osaka, au Japon. Il y a aujourd’hui plus de 4 millions d’enfants dans le monde qui en profite.

Les 4 piliers de la méthode Kumon

Pour que les enfants puissent résoudre les exercices dont ils disposent dans la méthode Kumon, au-delà de leur âge ou du niveau scolaire, il faut stimuler leur confiance en eux et leur intérêt pour les bons résultats. Pour cela, Kumon se base sur 4 piliers fondamentaux.

L’individualité selon sa capacité

Le niveau scolaire n’est pas une limite ou un objectif dans la méthode Kumon. On cherche à ce que chaque enfant réussisse à explorer et à exploiter au maximum ses compétences selon sa capacité individuelle et personnelle. Pour cela, il faut faire des efforts de manière graduelle, par pur plaisir d’apprendre et toujours avec sécurité et maîtrise de soi.

Les enfants autodidactes

La méthode Kumon valorise avant tout la capacité de l’enfant à apprendre en fonction de ses propres efforts. Chaque enfant résout les exercices à l’aide de ses efforts personnels, de manière autodidacte, et arrivent aux solutions via ses propres chemins.

enfants-devoirs

L’évolution progressive

Un autre pilier sur lequel cette méthode se base est l’évolution progressive. Le matériel est spécialement préparé pour que chaque enfant fasse des exercices de plus en plus complexes, en fonction de son rythme d’apprentissage. Tout cela individualisé et basé sur la capacité de compréhension et de plaisir de chaque élève.

Le-a conseiller-ère a le rôle d’observateur-trice

Le conseiller-ère joue aussi un rôle vital dans la méthode Kumon. C’est l’observateur-trice de la capacité académique et de la personnalité de chaque enfant. Iel adaptera ainsi le matériel à ses compétences et sera partie prenante des avancées de l’enfant, l’encourageant à progresser et à exploiter toutes ses possibilités.

Que pensez-vous de la méthode Kumon ? Pensez-vous que c’est une bonne manière de stimuler les compétences et les possibilités académiques de votre enfant ? Les théories qui affirment que la meilleure manière d’apprendre est naturellement et progressivement, selon les capacités de chacun, sont très nombreuses. Cette méthodologie s’ajoute bien sûr aux autres courants éducatifs, qui ont déjà fait leurs preuves.