Comprendre les autres : pourquoi est-ce si important ?

Qu'est-ce qui nous pousse à nous rapprocher des émotions d'une autre personne ? Pourquoi, en tant qu'être humains, avons-nous tendance à vouloir comprendre les autres ?
Comprendre les autres : pourquoi est-ce si important ?

Dernière mise à jour : 07 janvier, 2021

L’être humain est le seul individu capable de faire l’effort de comprendre les individus de la même espèce. Comprendre les autres est une tâche qui facilite les processus de socialisation, améliorant ainsi les chances de survie des individus dans différents contextes grâce à l’entraide.

En tant qu’êtres sociaux, comprendre les autres ouvre la possibilité de visualiser des situations sous différents angles. Cela favorise les processus impliqués dans l’empathie et le système de valeurs. Cependant, si la compréhension des autres êtres humains est une capacité extraordinaire, pour autant, il ne s’agit pas d’un objectif simple à atteindre.

Le comportement social chez les humains

La compréhension des autres est influencée par divers facteurs. Les humeurs, les émotions, la fatigue, la maladie, etc. influencent la manière dont un individu est prêt à rendre service ou à apporter son aide.

Autrement dit, si une personne est dans un bon état d’esprit, elle sera plus prédisposée à faire des faveurs ou à comprendre les autres. Si, au contraire, cette même personne est dans un mauvais état d’esprit, elle aura beaucoup plus de mal à faire l’effort de comprendre les autres.

Les expressions, le regard et les gestes d’une personne permettent bien souvent de deviner son état émotionnel. Mais ces indices non verbaux ne sont pas toujours visibles, de sorte que la seule solution qui nous reste est de demander à l’individu comment il se sent.

Cette deuxième stratégie échoue souvent. Nous avons tendance à cacher nos sentiments les plus intimes et à vouloir dissimuler nos états émotionnels.

Deux femmes qui discutent sur le canapé.

L’empathie dans les processus de compréhension des autres

L’empathie joue un rôle essentiel pour comprendre l’autre. Prendre en charge l’expérience d’une autre personne pour connaître son point de vue et les humeurs générées en fonction de ce qui précède ouvre les portes à la compréhension.

Comprendre les autres implique la tâche de vivre les émotions des autres, de se souvenir d’expériences similaires et de reconnaître les différences entre un point de vue et un autre. La clé de ce processus est une écoute active et non une réaction immédiate, en vue comprendre les différences individuelles.

Pourquoi comprendre les autres ?

On sait que les êtres humains ont survécu et évolué grâce aux compétences de certains individus dans la vie de groupe. C’est-à-dire que la socialisation a facilité la survie des uns grâce à l’apprentissage et à l’acquisition de compétences enseignées par d’autres.

La compréhension des autres a été l’un des facteurs clés du développement de ces compétences de base. Cela permet de savoir quand il est nécessaire de mettre en œuvre des mécanismes liés à sa survie et à celle des autres. De plus, on sait qu’être mal compris par le groupe auquel on appartient entraîne de grandes conséquences émotionnelles et psychologiques.

Comprendre les autres.

L’incapacité à comprendre les autres

Les tendances ou les intentions des personnes peuvent varier, indépendamment du répertoire de comportements qu’elles affichent, afin de donner de la visibilité à un état d’esprit ou à une émotion pouvant convenir selon les circonstances. Prenons un exemple.

Vous vous trouvez dans un aéroport et vous devez vous dépêcher pour arriver à l’heure. Vous dépassez donc les gens. Cela fait de vous quelqu’un d’impatient et d’irrespectueux ?

Certaines clés sont généralement collectées dans l’environnement sans tenir compte d’autres clés tout aussi importantes. Par conséquent, comprendre les autres n’est souvent pas un objectif facile à atteindre.

D’autre part, l’opinion des autres sur certaines circonstances influence également la compréhension de certaines situations et humeurs d’une autre personne. Autrement dit, la réaction d’autres personnes peut influencer la capacité de comprendre un individu.

En somme, comprendre les autres fait partie des tâches essentielles pour la survie des êtres humains. En revanche, il est très difficile de transcender le soi et de se mettre à la place de l’autre si l’on n’est pas doué pour identifier nos émotions et les variables qui les conditionnent.

De plus, certaines opinions et scénarios concrets peuvent diluer notre objectivité à l’heure de nous mettre à la place de l’autre. Inévitablement, en tant qu’individus intégrés dans une communauté et dans un groupe, les jugements de valeur sont parfois pratiquement inévitables.

Cela pourrait vous intéresser ...
Fatigue décisionnelle : une toile d’araignée qui emprisonne
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Fatigue décisionnelle : une toile d’araignée qui emprisonne

La fatigue décisionnelle, comme tout type de fatigue, réduit vos capacités et vos potentialités. Comment faire pour l'éviter ?