Comment vaincre la peur du rejet

Les gens peuvent avoir peur de perdre le confort de leurs vies, d'empirer leur santé, de diminuer leur statut social, de manquer d'argent, de perdre leurs proches ou même de renoncer à leur jeunesse. Mais aussi, bien que ce ne soit pas si facilement reconnaissable, nous avons peur du rejet.
Comment vaincre la peur du rejet

Dernière mise à jour : 05 mai, 2022

Il y a une sorte de besoin de recevoir l’approbation sociale des autres. Et c’est que la plupart des gens aiment et ont besoin de s’intégrer aux autres.

De fait, une étude de l’Université du Michigan a révélé que votre corps libère les mêmes substances lorsque vous êtes socialement rejeté que lorsque vous êtes frappé. Cela se produit parce que les circuits de soulagement de la douleur du corps sont activés pendant le rejet, comme c’est le cas lors de la réaction à une attaque physique.

Rechercher la sécurité chez les autres est souvent une impasse. Ce que vous devez vraiment trouver, c’est la sécurité en vous-même, pas chez les autres. Parce que sinon, tout regard, parole ou action d’autrui peut être déformé et interprété à tort comme quelque chose de très proche du rejet, alors que ce n’est peut-être pas le cas.

“Ce que le public te reproche, cultive-le. C’est toi.”

-Jean Cocteau-

Comment gérer la peur du rejet

Il est important de reconnaître que cette peur du rejet est là, elle existe. C’est la première étape – pas facile – pour commencer à prendre des mesures afin d’être en mesure d’y faire face et de la surmonter. Comment s’y prendre alors ?

1. Réalisez ce qui se passe

Femme effrayée par le rejet

L’introspection peut vous aider. Regardez à l’intérieur de vous et réfléchissez à votre croyance sur la façon dont un éventuel rejet peut influencer votre comportement et vos actions. Autrement dit, si vous pensez qu’ils vont vous rejeter, cela finira par arriver.

Vous ne pouvez pas changer les comportements si vous ne le voulez vraiment pas ou si vous n’êtes pas conscient de ce qui se passe. Cherchez des signes non seulement de ce qui ne va pas, mais aussi de ce qui fonctionne. Vous devez être objectif et voir les deux côtés de la balance.

2. Pensez à ce que vous voulez ressentir

La personne qui se sent rejetée pense constamment à ce qu’elle ne veut pas ressentir ainsi, aux raisons pour lesquelles elle est rejetée. Mais c’est une vision inutile, car elle biaise la totalité de la réalité. Elle ne vous permet de voir qu’une petite partie de ce qui s’y trouve réellement.

Ne pensez pas que vous ne voulez pas être rejeté, mais que moins vous le ferez, plus vous paraitrez et serez détendu et sûr de vous. La confiance que vous aurez vous fera voir les choses différemment et surmonter cette peur du rejet.

“La confiance en soi est le premier secret du succès.”

-Emerson-

3. Réfléchissez à la façon dont cette peur du rejet a commencé

Il est probable qu’au cours de vos années scolaires vous vous soyez senti rejeté, comme si vous étiez exclu de tout le groupe. Si tel est le cas, fermez les yeux et pensez à tout ce que vous avez appris depuis. Imaginez-vous comme un enfant calme sans peur du rejet. Visualisez-vous comme une personne calme, disant à cet enfant de ne pas s’inquiéter, que tout ira bien.

Bien que cela puisse sembler étrange, cet exercice simple a un grand impact sur la façon dont vous comprenez ce que vous ressentiez en tant qu’enfant et aide à atténuer ces moments. Connaître l’origine de la peur peut être la première étape pour y mettre un terme.

4. Tout d’abord, l’imagination constructive

Femme réfléchissant sur la peur du rejet

Fermez les yeux et utilisez votre imagination pour ressentir et visualiser votre comportement dans des situations où vous ne vous sentiriez normalement pas en sécurité.

5. Ne supposez rien

Se remettre en question, c’est apprendre. La réflexion n’est pas mauvaise. Au contraire, cela peut vous aider à agir comme vous êtes. Par conséquent, ne sois pas si sûr de ce qui va arriver, ni de ce que vous savez. De cette façon, vous pouvez vous détendre et prendre en compte la possibilité qu’il y ait de mauvais ou de bons résultats. Il ne faut pas toujours présumer qu’il y aura rejet.

Ne pas savoir est la clé pour être confiant et profiter de la vie. Personne ne sait ce qui va se passer, ou ce que les autres pensent vraiment. Nous ne pouvons pas prédire le comportement des autres, car chacun réagit différemment dans différentes situations et à différentes personnes. Alors, essayez de rester sûr de vous et apprenez à vous détendre… Tout ira mieux.

Cela pourrait vous intéresser ...
La spirale du silence : quand on se tait par peur du rejet
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
La spirale du silence : quand on se tait par peur du rejet

La spirale du silence définit ce moment où nous cachons nos opinions parce qu'elles sont différentes de celles de la grande majorité.