Comment trouver un partenaire après 50 ans : trois clés

Le principal obstacle à la recherche d'un partenaire après 50 ans est la peur. Certaines personnes, bien qu'elles voient cette possibilité d'un bon œil ou la souhaitent réellement, finissent par la rejeter ou la saboter.
Comment trouver un partenaire après 50 ans : trois clés

Dernière mise à jour : 04 novembre, 2021

Le défi ou l’initiative de trouver un partenaire après 50 ans est devenu de plus en plus courant, et il semblerait que cette tendance se poursuive dans les années à venir. L’espérance de vie augmente de plus en plus et les progrès de la science permettent aujourd’hui à une personne de prolonger sa jeunesse et sa vitalité plus longtemps qu’auparavant.

Après cinq décennies d’existence dans le monde, on peut assumer qu’on a déjà fait et cessé de faire beaucoup de choses, mais pas au point de mettre fin à sa vie amoureuse. Trouver un partenaire après 50 ans n’est pas aussi facile qu’à 20 ans ; les relations affectives ne sont pas non plus les mêmes que dans la jeunesse la plus tendre, mais elles ont la capacité d’enrichir la vie.

Après avoir été « hors circulation » ou inactif pendant un certain temps, parfois, les moyens de trouver un partenaire après 50 ans ne sont pas clairs. La première chose, bien sûr, est la volonté d’en trouver un ; et, ensuite, prendre conscience que c’est possible. Les conseils suivants peuvent vous aider.

« On apprend à aimer non pas quand on trouve la personne parfaite, mais quand on arrive à voir une personne imparfaite d’une manière parfaite. »

-Sam Keen-

1. Pour trouver un partenaire après 50 ans, il faut le chercher

Si vous voulez trouver un partenaire après 50 ans, il vaut mieux le chercher. Il peut tomber par magie devant votre porte d’entrée, mais c’est peu probable. Par conséquent, vous pouvez commencer par vous débarrasser de ces mantras invalidants, comme « c’est impossible à mon âge » ou « à mon âge, c’est ridicule ». Si vous sentez que vous allez être mieux en couple, partez à la recherche de votre futur partenaire. Ainsi, une fois que vous avez plongé dans votre environnement, comme vous le feriez si vous ne trouviez pas un objet, vous pouvez commencer à vous déplacer.

Vous devrez peut-être rencontrer beaucoup de gens avant de trouver celui qui vous convient. Lorsque vous avez déjà de l’expérience, il est possible que vous écartiez des candidats potentiels trop tôt parce que vous êtes trop intransigeant, parce que vous avez trop d’exigences ou parce que vous êtes trop strict avec eux. Cela mérite d’être reconsidéré ; nous pouvons agir et intervenir face à cette rigidité que, bien souvent, la maturité semble vouloir imposer.

Le plus difficile, ici, est l’ouverture d’esprit. Comme au début de votre jeunesse, vous feriez mieux de vous donner l’occasion de rencontrer des gens et d’échanger avec eux. N’oubliez pas que le couple est quelque chose qui se construit. Les sites de rencontre sur Internet sont une bonne option, mais ils sont aussi dangereux parce que l’on va prendre habitudes tentantes qui ne nous aideront pas.

2. Vous avez 50 ans

Se placer, à ce stade de votre vie, dans la position où vous étiez quand vous étiez plus jeune ne vous rendra pas cet âge. Trouver un partenaire après 50 ans passe d’abord par le filtre d’une bonne relation avec soi-même. Si vous n’acceptez pas qui vous êtes et l’âge vous avez, comment quelqu’un d’autre pourrait-il l’accepter ?

Par conséquent, incluez les limites et les vertus qui peuvent découler de votre expérience dans la recherche que vous avez entreprise. L’attitude inverse ne reflète que de l’insécurité.

Heureuse femme plus âgée

3. Rendez votre vie plus intéressante

Cela s’applique à tous les âges et c’est absolument essentiel. Si vous êtes seul ou seule après 50 ans et que vous l’êtes depuis des années, vous devez peut-être faire quelques ajustements dans votre vie : pour qu’une relation réussisse, l’autre doit avoir une place importante dans nos vies. Ainsi, s’il ne voit pas qu’il peut l’avoir, il s’éloignera très probablement ou essaiera de construire une relation d’un autre genre avec nous. En ce sens, il est essentiel de gérer judicieusement les responsabilités et les charges.

En revanche, si, lors de vos rendez-vous, vous ne vous sentez pas à votre place, vous pouvez choisir de réorganiser votre vie, en laissant plus de place aux intérêts et en déléguant des obligations. Lectures, passe-temps, bonne conversation, art… Tout ce qui peut vous faire grandir. Les choses se passent rarement bien lorsque vous démarrez une relation par peur de la solitude ou par besoin de combler un vide.

La plus grande difficulté pour trouver un partenaire après 50 ans, c’est de ne pas vous autoriser à le faire. Comme nous l’avons dit au début, les relations entre personnes d’âge moyen sont de plus en plus courantes et nombreux sont ceux qui commencent une nouvelle relation à cet âge. Pour que l’illusion qui accompagne l’amour apparaisse, nous devons lui donner cette opportunité depuis l’endroit où nous nous trouvons aujourd’hui, avec tout ce que cela signifie.

Cela pourrait vous intéresser ...
La cinquantaine : vive l’âge intermédiaire !
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
La cinquantaine : vive l’âge intermédiaire !


  • Jiménez, J. A. M. (2010). Beneficios en la calidad de vida de mujeres entre los 50 y los 81 años de edad al participar en un programa de recreación física grupal. Revista educación, 34(2), 111-132.