Comment surmonter la peur d'être licencié ?

Dans toute entreprise, et particulièrement en ces temps de crise, de nombreux salariés craignent de perdre leur travail. Cependant, il existe des moyens de faire face et de surmonter la peur d'être licencié. Nous en parlons dans cet article.

Dernière mise à jour : 16 juin, 2021

La peur d’être licencié peut générer des niveaux de stress importants chez les employés. C’est particulièrement vrai en période de crise. En fait, il s’agit généralement de l’une des peurs les plus communes et elle a des conséquences très négatives tant au travail que pour la santé de la personne.

Ainsi, au travail, la peur d’être licencié peut impacter aussi bien la productivité et que les performances. Les relations avec l’équipe de travail et l’état général de satisfaction s’en voient également affectés.

Cela peut vite se transformer en un malaise profond. Il est donc essentiel d’apprendre à gérer cette peur, ce sentiment de malaise et d’incertitude. Voyons cela de plus près.

Peur d’être licencié : quelques éléments d’analyse

Parfois, nous sommes victimes de peurs infondées qui ne correspondent pas à la réalité. Les considérations suivantes peuvent nous aider à nous en libérer :

Évaluer la situation

La première étape consiste à analyser et à réfléchir à ce qui se passe. Il s’agit d’évaluer la situation de la manière la plus objective possible et de déterminer s’il existe des raisons réelles pour lesquelles vous pourriez perdre votre emploi.

Si vous ne trouvez aucun élément qui va objectivement dans ce sens, il est alors probable qu’il ne s’agisse que de craintes non fondées. Et donc que le licenciement n’est pas à l’ordre du jour.

Peur d’être licencié : dissiper les craintes

Si, après cette analyse, vous ne trouvez aucun élément de preuve qui laisse penser à un éventuel licenciement, vous devez essayer de trouver les origines de ces craintes. Il peut par exemple s’agir des conséquences d’une mauvaise expérience personnelle du passé.

D’où vient la peur d’être licencié, et quel est son intérêt sont aussi des questions qui peuvent aider à regarder de plus près ce que nous ressentons et quelle en est l’origine. L’idée est d’atténuer les peurs irrationnelles qui nous maintiennent dans une situation inconfortable et qui nous empêchent de faire notre travail correctement.

Les relations avec les collègues de travail

Avoir de bonnes relations avec les collègues de travail est essentiel pour créer un environnement de travail sain. Parler avec eux de ce que vous ressentez peut également vous aider. Ce sont les personnes les plus à même de vous comprendre. Ils pourront même peut être partager avec vous ce qu’ils ressentent. Ainsi, le fait de s’appuyer sur eux peut vous aider à faire face.

En parler à son responsable ou à sa direction

Malgré tout cela, s’il est impossible pour vous de gérer votre peur d’être licencié, une conversation calme avec votre supérieur, votre responsable ou votre direction est une autre autre option. Demandez alors à avoir une réunion avec eux en privée afin de clarifier vos doutes et vous fournir plus d’informations sur l’état interne de l’entreprise.

Il sera ainsi beaucoup plus facile de savoir si votre emploi est vraiment menacé. C’est aussi peut être l’occasion de leur faire savoir à quel point vous appréciez votre poste.

Peur d’être licencié : se préparer à un éventuel licenciement

Être conscient des dangers permet de rester en alerte et de se préparer à réagir. Dans certaines circonstances, il peut donc être judicieux de commencer à se préparer à un éventuel licenciement.

Peur d’être licencié : mettre son CV à jour

Un bon CV, mis à jour et bien présenté, vous donnera plus d’assurance dans vos recherches. Il est important d’y ajouter toutes vos expériences significatives et toutes vos compétences acquises depuis la dernière mise à jour de votre CV.

Examiner son contrat de travail

Il n’est jamais inutile de jeter un coup d’œil frais à votre contrat de travail. Regardez donc si vous avez droit à une indemnité de départ pour les années de service dans votre ancienne entreprise.

Dans ce cas, il est conseillé de bien examiner le montant que l’entreprise devra vous verser en cas de licenciement. Cela pourra vous aider à établir des plans alternatifs et à couvrir vos besoins, tout en cherchant un autre emploi.

Demander des allocations chômage

Les allocations chômage peuvent vous aider à supporter la période de transition pendant laquelle vous passez d’un emploi à un autre. Vous devez donc considérer l’existence de ce type d’aides sociales et savoir si vous remplissez les conditions nécessaires pour en bénéficier.

Demander des références pour votre travail

Avant de quitter votre emploi, il est important de conserver des références. Grâce à elles, vous aurez plus de chances de retrouver un autre travail.

En effet, il est toujours bon que des personnes se portent garantes de vos compétences et de votre éthique morale. En outre, il est toujours conseillé d’entretenir de bonnes relations avec ces personnes qui vous servent de références.

Être disponible

Enfin, il est fondamental d’être disponible pour que d’autres recruteurs puissent vous embaucher. En ce sens, vous pouvez contacter les départements des ressources humaines des entreprises qui vous intéressent.

Cela pourrait vous intéresser ...
Lisez-le dans Nos Pensées
Être renvoyé de votre travail, cela ne signifie pas que votre vie est finie

Un licenciement est un moment difficile qui suppose de traverser une phase d'incertitude et de remise en question.