Comment savoir si je peux lui faire confiance ?

04 novembre, 2020
Un indice pour savoir si nous pouvons faire ou non confiance à quelqu'un est d'écouter comment il parle des personnes qui ne sont pas présentes. Fuyez ceux qui ont toujours recours à la critique et à la moquerie, car ils le feront certainement aussi avec vous lorsque vous n'êtes pas là. Nous approfondissons le sujet ici.

Beaucoup d’entre nous tiennent pour acquis que nous avons un “sixième sens” qui nous permet de savoir facilement si l’on peux faire confiance à une personne. Cependant, parfois, ce capteur interne échoue lamentablement. Le mensonge, la trahison sibylline, la déception inattendue laissent une blessure difficile à oublier.

Friedrich Nietzsche a dit que parfois, ce qui fait plus mal que le mensonge, c’est de savoir qu’à partir de cette expérience, il sera très difficile de faire confiance à quelqu’un. Il suffit d’être trompé une fois pour faire preuve d’une grande méfiance par la suite.

Nous ne sommes pas seulement blessés par ce désaccord, par cette brusque rupture de confiance. D’une certaine manière, nous nous sentons aussi mal dans notre peau. L’esprit se remplit de questions comme “Comment ai-je pu être si naïf ?” “Comment se fait-il que je ne l’ai pas vu venir ?” “Qu’est-ce qui ne va pas avec moi de faire ces erreurs avec les autres ?”.

Avant de nous torturer avec ce type de questions, il est nécessaire d’être clair sur un aspect. Les personnes se font confiance, c’est une caractéristique biologique et c’est ainsi que le cerveau fonctionne aussi. La confiance est le ciment social de l’être humain.

Si elle n’existait pas, nous ferions le tour du monde en état d’alerte, imaginant à tout moment que quelqu’un va nous faire du mal. Nous devons faire confiance pour vivre en équilibre et cela n’est pas une erreur ; la faute, en réalité, est de celui qui trahit.

Les clés pour savoir si l'on peut faire confiance.

Les clés pour savoir si je peux faire confiance à une personne

La seule façon de savoir si je peux faire confiance à une personne est de lui faire confiance. Ce conseil peut sembler frappant, mais, au bout du compte, nous sommes presque obligés de renoncer à une partie de cette sphère personnelle pour voir comment l’autre partie la gère.

La confiance est une contrepartie. C’est un jeu dans lequel nous devons tous prendre des risques à un moment donné afin de construire des amitiés solides et même des relations émotionnelles heureuses.

Maintenant, il convient d’être prudent. L’idéal est de visualiser la confiance comme un coffre rempli de trésors précieux. Lorsque nous rencontrons quelqu’un, il n’est pas approprié de lui offrir immédiatement ce bien précieux.

Ce qu’il faut faire, c’est lui confier, au fur et à mesure, quelques petits objets… Nous avançons petit à petit et évaluons comment l’autre réagit et agit face à certaines expériences.

Ne vous laissez pas emporter par la première impression

Selon une étude menée à l’Université de New York et à Darkmouth, l’amygdale est la région du cerveau chargée d’évaluer si quelqu’un est digne de confiance. Après une analyse du visage, vous décidez si cette personne peut être un danger ou si, au contraire, c’est quelqu’un avec qui il vaut la peine de nouer un lien.

De toute évidence, le cerveau ne peut pas faire une évaluation fiable à 100 % par ce mécanisme. Nos visages ne sont pas comme des codes QR capables de nous donner une lecture fiable de ce qui se cache derrière. Alors même s’il est approprié d’écouter son instinct et son sixième sens, restons fidèles à des faits objectifs. Nous les analysons ci-dessous.

Remarquez comment la personne parle et traite les autres

Si vous voulez savoir comment est une personne, écoutez la façon dont elle parle de quelqu’un qui n’est pas présent. Il y a des gens qui quand ils sont avec nous n’hésitent pas à critiquer des êtres de leur entourage proche (amis, famille, partenaire…).

Qui est si agile pour utiliser la critique et discréditer ceux qui ne sont pas présents fera sûrement la même chose avec nous quand il sera avec des tiers. N’oubliez pas non plus de regarder comment ils traitent les autres. C’est un indice évident de leur caractère.

Cohérence et stabilité, un indice pour faire confiance à quelqu’un

Il existe un type de profil qui inspire confiance, une confiance légitime. Nous parlons de ces personnes qui sont cohérentes avec ce qu’elles disent et ce qu’elles font, avec ce qu’elles pensent et défendent.

Ce sont des personnes qui, en toute circonstance, dans n’importe quel scénario, semblent les mêmes, elles ne changent généralement pas. Elles ont des valeurs claires, ce qui facilite les choses, car on sait à quoi s’attendre avec elles. Il n’y a pas de double face ni d’intérêts cachés : leurs comportements et attitudes sont authentiques.

Elle se soucie de vous et ne demande rien en retour

Pour savoir si je peux faire confiance à une personne, vous devez sentir qu’elle vous valorise. Elle se soucie de vous.

Lorsqu’une personne s’intéresse à nous, elle s’occupe des petits et grands détails qui composent notre vie. Si elle les perçoit et nous le montre sincèrement, cette personne est une personne digne de confiance.

Relations humaines et confiance.

Une propension à blâmer

Ce fait est intéressant et mérite d’être gardé à l’esprit. Selon les recherches, les personnes sujettes à la culpabilité ont un fort sens des responsabilités et sont donc très dignes de confiance.

  • Selon le Dr Emma Levine de l’Université de Chicago, jusqu’à il n’y a pas longtemps, nous associons la fiabilité à la gentillesse, à l’humilité, à la générosité…
  • Eh bien, maintenant nous connaissons un autre facteur. Il y a un facteur direct et fiable à l’heure qui nous aide à savoir si nous pouvons faire confiance ou non à quelqu’un : le sentiment de culpabilité.
  • Quelqu’un qui connaît et valorise le respect et la confiance éprouve de l’inconfort et des sentiments de culpabilité. Son comportement sera donc orienté à prendre soin de la relation, à la protéger.
  • En revanche, il faut fuir à tout prix les personnes qui ne culpabilisent jamais. Car alors, nous serons face à une personne qui manque d’empathie.

Gardons cela à l’esprit. Nous trouverons toujours des personnes de valeur en qui placer notre trésor le plus précieux : la confiance.

  • Jonathan B. FreemanRyan M. StolierZachary A. Ingbretsen and Eric A. Hehman.Amygdala Responsivity to High-Level Social Information from Unseen Faces.
  • Levine, E. E., Bitterly, T. B., Cohen, T. R., & Schweitzer, M. E. (2018). Who is trustworthy? Predicting trustworthy intentions and behavior. Journal of Personality and Social Psychology, 115(3), 468-494.S