Comment passer de la tristesse à la créativité

26 juillet 2018 dans Art et psychologie 0 Partagés
tristesse

La tristesse est une émotion que nous pouvons ressentir n’importe quand. Il s’agit d’une sensation intense qui peut nous faire nous sentir angoissés et en proie à un grand mal-être. Cependant, il faut savoir que nous pouvons l’utiliser comme outil pour révéler le meilleur de nous-mêmes.

On nous a appris que le bonheur est un état permanent que nous pouvons atteindre. Cela nous mène à croire que la tristesse est une mauvaise chose, alors que ce n’est pas toujours le cas. Il y a des moments pour chaque émotions. Il est donc important que nous nous autorisions à les ressentir et à les exprimer. La tristesse est une émotion nécessaire dont nous pouvons tirer profit.

Etant donné que cette émotion fait partie de notre vie, nous pouvons apprendre beaucoup de choses en nous permettant d’être tristes. Tout dépend du point de vue que nous avons et de l’attitude que nous adoptons. Il existe différentes façons de tirer profit de la tristesse. L’une d’elles s’effectue à travers l’art. Dans cet article, nous allons donc vous montrer quatre clés pour passer de la tristesse à la créativité.

1. Connectez-vous à vous-mêmes

Plongez au plus profond de votre être. Nous avons souvent du mal à accepter la tristesse parce que nous pensons que nous devons toujours aller bien. Nous croyons qu’être tristes est une mauvaise chose et nous nous sentons donc coupables. Or, si nous nous permettons de ressentir cette émotion, nous pouvons nous connecter à notre essence et créer des choses uniques.

passer de la tristesse à la créativité

Passer de la tristesse à la créativité consiste à profiter de ce sentiment de douleur pour remodeler notre monde interne en créant des choses. À travers l’art, nous pouvons transformer cette émotion en exprimant ce qui nous angoisse, en fixant ce que nous pensons et ressentons sur l’oeuvre ou en posant notre regard sur ce que nous voulons réparer.

« L’art le plus puissant de la vie est de faire de la douleur un talisman qui soigne. Un papillon renaît, fleuri, dans une fête de couleurs ! »

-Frida Kahlo-

La créativité vient du plus profond de notre être. En la liant à nous-mêmes, nous pourrons plus facilement l’évoquer. Etant donné que la tristesse est souvent une émotion intense qui est reliée à nos aspects les plus intimes, nous pourrions en tirer notre côté le plus créatif si nous nous connectons à notre intérieur. Il s’agit d’aller au plus profond de notre être et de l’exprimer à travers l’art.

Une fois connectés à nos sentiments, si nous essayons de les exprimer, la créativité sortira à fleur de peau. Connectez-vous à l’émotion et laissez-la couler. Vous avez le pouvoir de créer et de soigner cette blessure émotionnelle. Ce processus n’a pas à être rapide: vous pouvez apprendre à vous connaître petit à petit. De cette façon, faire jaillir votre côté créatif sera de plus en plus simple.

2. Choisissez un endroit où vous vous sentez à l’aise

Il est plus facile de ressentir l’inspiration si nous sommes dans un endroit que nous aimons. Chaque personne a son propre coin préféré pour trouver la tranquillité et l’harmonie. Puisque nous sommes tous différents, le choix dépendra de chacun. Il n’y a pas de règle établie.

Pensez, parmi tous les endroits que vous connaissez, à celui dans lequel vous vous sentez le plus à l’aise. Vous pouvez même choisir un lieu où vous n’êtes jamais allé, l’explorer et décider s’il s’agit d’un espace agréable ou non. L’essentiel est que cet endroit vous fasse vous sentir bien. Il doit vous permettre d’exprimer votre créativité au maximum.

Choisir l’endroit adéquat est aussi simple que de penser à un endroit accueillant. Où ressentez-vous de la magie? Où pouvez-vous être libre pour exprimer tout ce que vous portez?

3. Sélectionnez le matériau qui vous plaît le plus

Une fois que vous avez trouvé le bon endroit, commencez à penser au type d’art que vous préférez. Par exemple, le théâtre, la danse, l’écriture, la peinture, la musique… Il y a beaucoup d’options. Qu’est-ce qui vous plaît le plus ? Qu’est-ce qui vous fait vous sentir à l’aise ?

Vous pouvez utiliser ce que vous voulez. Les possibilités sont infinies. Une fois que vous avez choisi le type d’art que vous voulez explorer, choisissez les éléments dont vous avez besoin. Voici quelques idées pour que vous puissiez passer de la tristesse à la créativité. Mais souvenez-vous: vous seul pouvez savoir ce que vous avez envie de faire !

  • Un matériau sur lequel vous pouvez peindre ou dessiner. Prenez des crayons de couleurs, de la peinture, du charbon, de l’aquarelle…
  • Des vêtements confortables pour danser ou agir en vous connectant à votre « moi » profond, accompagné d’une musique que vous aimez. Pour des arts qui ne requièrent pas tant de mouvements, vous sentir à l’aise est essentiel.
  • Des feuilles blanches pour composer une chanson, écrire un poème, une histoire ou un conte. Créez le meilleur texte. Vous avez seulement besoin d’un stylo et de papier. Si vous le préférez, vous pouvez même utiliser votre ordinateur.
  • Servez-vous de votre propre corps pour créer une oeuvre de théâtre ou une scène. Cherchez les éléments qui s’adaptent le mieux à vous.
  • Un instrument. Composez votre propre chanson ou interprétez-en une créée par une autre personne. Si vous ne savez pas jouer d’un instrument, chanter est toujours possible.
  • De l’art sur votre ordinateur. Editer une vidéo est un exemple très amusant.
  • Et si vous réalisiez une sculpture? Trouvez le matériel qui s’adapte le mieux à vos goûts et habiletés et foncez !

femme qui danse

Les idées sont infinies, il suffit de laisser voler votre imagination et de vous lancer. Souvenez-vous: une fois que vous avez choisi le type d’art que vous voulez pratiquer, vous devez chercher les éléments nécessaires pour réaliser votre oeuvre. Ensuite, concentrez-y vos idées.

4. Commencez à exprimer ce que vous ressentez pour passer de la tristesse à la créativité

Pour transformer la douleur en art, laissez couler tout ce que vous portez en vous. Commencez à explorer les matériaux de votre oeuvre. Vous pouvez essayer la première chose qui vous vient à l’esprit. Une fois que vous aurez initié le processus, il vous sera plus facile de continuer. Il s’agit d’essayer des choses jusqu’à ce que votre créativité éclate complètement. Vous devez pouvoir exprimer tout ce que vous voulez, tout ce dont vous avez besoin.

Vous avez le droit de penser à ce qui vous tourmente. Osez être vous-même, exprimez tout ce que vous ressentez. Remodeler tout ce qui vous fait tant de mal est possible. L’une des meilleures façons de le faire est de penser à ce qui vous angoisse et de lui donner un nouveau sens pour tirer une leçon de cette expérience. Ou pour vous libérer de toute cette douleur.

Si vous avez peur de commencer tout seul, ne vous en faites pas. Vous pouvez passer de la tristesse à la créativité à travers l’art-thérapieune forme d’aide psychologique qui cherche le bien-être personnel à travers l’art. Il s’agit d’une fantastique aventure vers la connaissance de soi. Elle consiste à chercher la solution à vos problèmes en passant par la représentation artistique.

Passer de la tristesse à la créativité est une méthode merveilleuse pour tirer le meilleur profit de ce qui nous accable. Cela nous permet aussi de nous connecter à notre « moi », d’explorer notre créativité à travers différents types d’art et d’exprimer nos sentiments les plus intimes.

Ressentez cette tristesse. Laissez-vous porter par la créativité. Construisez. Remodelez. Laissez sortir tout ce que vous portez en vous. Passer de la tristesse à la créativité peut être aussi simple qu’ouvrir son esprit et accepter que la douleur est une émotion dont vous pouvez tirer quelque chose de bien.

« L’art de la vie consiste à faire de la vie une oeuvre d’art. »

-Voltaire-

A découvrir aussi