Comment détecter le mensonge selon Paul Ekman ?

09 février, 2020
Est-il possible de détecter le mensonge ? La réponse est oui ! Nous allons jouer aux détectives en suivant les recherches de Paul Ekman.
 

Les émotions sont un monde à part entière. Elles attirent tellement notre attention qu’on les a étudiées à partir de différentes perspectives. La psychologie est peut-être l’une des plus importantes. Ainsi, dans ce contexte, on a étudié comment détecter le mensonge.

Accompagnez-nous dans notre voyage grâce à cet article. Nous vous expliquerons ce que nous entendons par mensonge, mais aussi comment le détecter selon le psychologue Paul Ekman. Ainsi, nous évoquerons tout d’abord la biographie de ce psychologue singulier.

Comment détecter le mensonge selon Paul Ekman ?

Paul Ekman : qui est-ce ?

Paul Ekman est l’un des psychologues les plus importants de nos jours. L’American Psychological Association (l’Association américaine de psychologie) l’a récompensé pour la pertinence et la portée de ses contributions à la psychologie. Ses apports les plus importants sont associés aux émotions et aux microexpressions faciales.

 

Il a en outre reçu plusieurs prix pour ses recherches scientifiques. Par exemple, le prix Eurêka pour la communication de la science, et le William James. Il a également participé à un documentaire de la BBC et a inspiré des séries comme Lie to Me

Paul Ekman est né le 15 février 1934, aux États-Unis. On le considère comme l’un des psychologues les plus influents du XXe siècle. Il a été professeur à l’université de Californie et conseiller pour le Department of Defense des États-Unis ainsi que pour le FBI.

Il a écrit des livres de vulgarisation scientifique, comme La nature de l’émotion. En outre, il a écrit plusieurs articles de vulgarisation scientifique pour des journaux et des revues. Il continue ses recherches, en se concentrant sur l’étude du mensonge.

Qu’est-ce que le mensonge ?

Le mensonge -selon le Centre national de ressources textuelles et lexicales-, c’est une « affirmation contraire à la vérité faite dans l’intention de tromper ».

Certes, pour bien savoir de quoi il s’agit, il faut comprendre que, selon Ekman, il existe six émotions basiques :

 
  • Joie
  • Peur
  • Colère
  • Dégoût
  • Surprise
  • Tristesse

Chaque émotion est associée à un langage non verbal. Une communication qui a un reflet spécial dans notre mimique faciale. Bien que les gens soient plus disposés à commenter verbalement, ils vont également exprimer un langage non verbal associé à leur manière de se sentir. Nous sentir trompés ou tromper, ce n’est pas l’exception, nous pouvons l’exprimer aux deux niveaux.

Comment détecter le mensonge ?

Pour Ekman, nous ne sommes pas très bons pour inhiber les expressions faciles quand nous nous émouvons. Par ailleurs, ce sont nos expressions faciales qui nous trahissent.

Par conséquent, la détection du mensonge serait possible grâce à la détection et à l’interprétation des expressions faciales. Nous communiquons également à travers d’autres parties du corps. Les plus révélatrices sont néanmoins celles du visage.

Voyons quels sont les indices faciaux du mensonge :

 
  • Le visage peut contenir un double message : ce que le menteur veut montrer, et ce qu’il veut cacher
  • Les expressions authentiques ne sont pas volontaires : il est ainsi facile de détecter le mensonge si nous savons les identifier
  • Les variations dans l’aspect de l’oeil : elles sont produites par les muscles qui entourent le globe oculaire. Cela modifie la forme des paupières, de l’iris, et la quantité de blanc de l’oeil, et avec cela, l’impression générale en regardant dans les yeux
  • La direction du regard : quand les personnes ressentent de la culpabilité ou de la honte, elles ont tendance à détourner le regard
  • Le clignement des yeux : celui-ci augmente quand les personnes ressentent une émotion
  • Le temps : la durée de l’expression faciale est vitale pour détecter le mensonge. Si les expressions durent plus de 10 secondes, il est plus probable qu’elles ne soient pas authentiques

On peut également prendre d’autres phénomènes comme référence pour détecter les mensonges :

 
  • Faux sourires
  • Synchronisation
  • Dilatation des pupilles
  • Activation des muscles faciaux
  • Rougissement

On peut également détecter le mensonge grâce aux mots, à la voix et au corps. Les personnes qui mentent font en général plus attention aux mots qu’elles utilisent. Elles investissent plus de ressources dans cette mission et délaissent d’autres aspects, comme peut être les expressions faciales.

Le ton de la voix, les pauses et les erreurs verbales nous aident à savoir si on nous ment. Des éléments peuvent apparaître qui ne véhiculent pas le message que transmettent les mots.

Nous avons tous déjà eu la sensation qu’il y a quelque chose qui ne tient pas dans ce qu’ils nous disent, qui nous met en garde, bien que nous ne sachions pas quoi. Cela s’explique par le fait qu’une grande partie du comportement non verbal est inconsciente.

Pour définir le mensonge, Ekman dans son livre Menteurs et mensonges : Comment les détecter défend le fait qu’on doit prendre en compte à la fois le menteur et le destinataire.

 

Il existe un mensonge quand le destinataire n’a pas demandé qu’on lui mente. En outre, quand la personne qui ment n’a pas informé que son intention est de mentir.

Détecter le mensonge grâce au langage corporel

Technologie pour détecter le mensonge

Un autre détecteur de mensonges s’appelle le polygraphe, surnommé le chasseur de mensonges. Il s’agit d’une technologie qui enregistre les réponses corporelles d’une personne quand on l’interroge. Certes, on l’utilise au cours de procédures judiciaires dans certains pays. Néanmoins, nous ne disposons pas aujourd’hui d’études fiables qui démontrent l’efficacité de l’association qu’utilise cette technologie pour déterminer si quelqu’un ment ou dit la vérité.

En somme, les émotions sont une source précieuse pour analyser les comportements. Les émotions que nous manifestons ou que nous cachons par de nombreux moyens. Parmi ceux-là, nous trouvons notamment le langage non verbal, un domaine dans lequel les contributions de Paul Ekman sont reconnues. Nous le remercions pour ce merveilleux héritage.

 

 

Ekman, P. (2005).Cómo detectar mentiras: Una guía para utilizar en el trabajo, la política y la familia.  Grupo planeta

Espinosa Torres, M.P. y Moreno Luce, M.S. La influencia de las emociones en las expresiones faciales según Paul Ekman.