Comment annoncer une séparation à des enfants

15 septembre 2018 dans Rupture et divorce 31 Partagés
annoncer une séparation

Graham Greene, critique et écrivain britannique, disait « il y a toujours un moment au cours de l’enfance où la porte s’ouvre et laisse entrer le futur ». Bien qu’elle soit réelle, cette porte s’ouvre parfois trop tôt. C’est pour cette raison que nous, parents, ne savons pas forcément comment annoncer une séparation. En effet, les enfants sont trop petits et innocents et nous ne souhaitons pas les faire entrer prématurément dans le futur.

Une séparation est une situation délicate qui affecte également les plus petits. L’une des préoccupations principales des parents lorsqu’ils se séparent repose sur la manière d’annoncer leur rupture à leurs enfants. Quand faut-il le faire ? Quels mots utiliser ? Et surtout, comment répondre aux questions qu’ils vont poser ? La psychologue Monica Cruz, experte en la question, nous offre les clés nécessaire pour annoncer une séparation aux enfants de manière adéquate.

« Les enfants doivent avoir beaucoup de tolérance envers les adultes. »

-Antoine de Saint-Exupery-

Avoir un accord préalable

Il est important pour les géniteurs d‘avoir un accord préalable. Il faut que les deux partenaires sachent quoi dire aux enfants et qu’ils fasse l’annonce ensemble dans la mesure du possible. Pour cela, il est important de s’entraîner en amont et de ne pas laisser de place à l’improvisation.

Peut importe les circonstances, si la situation devient complexe, il est important de ne pas perdre son calme. En fait, si l’un des partenaires perd sa tranquillité, il est préférable de mettre un terme à la conversation et de la reprendre ultérieurement.

séparation et désaccords

Dire la vérité aux enfants

Il est préférable de ne pas mentir. Un enfant est généralement égocentrique (particulièrement avant 6 ou 7 ans), il peut donc avec tendance à se culpabiliser. Pour cette raison, il est important d’avoir une explication concrète et claire qui empêche l’enfant d’inventer une excuse tirée de son imagination car il manque d’information.

« En annonçant une séparation aux enfants, il est important de dire la vérité afin d’éviter de créer en eux de la confusion et surtout, de la culpabilité. »
Partager

Privilégier la sécurité avant tout

Ce n’est pas un moment facile, mais il est important pour les enfants de sentir de la sécurité dans les mots de leurs parents. C’est le moyen idéal de leur faire comprendre que la décision est définitive.

Cruz conseille d’expliquer aux enfants que lorsqu’ils se sont unis, les parents s’aimaient beaucoup et ont créé une famille avec tout l’amour du monde. Cependant, avec le passage du temps, ils ne s’entendent plus aussi bien et considèrent qu’ils ne peuvent plus être heureux ensemble.

« Dans notre souvenir d’enfance le plus heureux, nos parents aussi étaient heureux. »

-Robert Brault-

Ne pas critiquer l’autre

Il n’est pas nécessaire de critiquer l’autre. On peut faire référence à certaines situations vécues récemment, ou à des disputes communes au cours des derniers temps, mais il ne faut pas insulter ou culpabiliser le partenaire.

Si on entre dans la dévalorisation, on rend simplement la situation plus difficile. C’est une information qui n’apporte rien, qui peut être mal-interprétée par l’enfant et qui peut même créer de la tension. Il faut oublier des phrases telles que « Il/elle veut que je m’en aille » ou « Il/elle m’abandonne » par exemple.

Expliquer que tout a été essayé

Ce n’est pas une mauvaise idée d’expliquer aux petits que tout a déjà été essayé. Les deux parents ont tenté de maintenir l’union familiale en résolvant leurs problèmes, mais finalement il n’a pas été possible d’arriver à bon port.

C’est une manière de pousser les enfants à comprendre le fait que la décision n’est pas impulsive. S’ils croient que c’est le cas, ils peuvent penser que la décision est réversible. Il est donc important de dire la vérité avec certitude afin de leur faire comprendre qu’après une période de réflexion, une conclusion a été trouvée et qu’elle est la meilleure solution pour le bien-être de tous.

l'enfant dans la séparation de ses parents

Autres détails à prendre en considération

A partir de là, il est nécessaire de faire comprendre aux enfants que :

  • Ils n’ont rien à voir avec la situation. Tout ne s’est simplement pas déroulé comme les parents l’espéraient.
  • Ils peuvent pleurer et exprimer leurs émotions, ils n’ont pas besoin de faire comme si de rien n’était.
  • Il est important pour les parents de demander l’opinion des enfants. Ils peuvent même leur demander s’ils s’y attendaient et s’ils avaient remarqué le changement de situation au cours des derniers temps. Ainsi, on évite de créer des idées erronées.
  • Bien entendu, il est important d’expliquer ce qui se passera dans un futur immédiat. Il faut affirmer le fait que la famille sera toujours une famille, que du temps sera passé avec papa et avec maman, etc. Ainsi, l’incertitude disparaît.
  • Enfin, il est important de s’assurer du fait que les enfants ont tout compris. S’ils ont des questions, il est important qu’ils les posent.

Logiquement, annoncer une séparation à des enfants n’est pas chose facile et leurs réactions peuvent être très diverses. Déni, colère, silence… Quelle que soit la situation, il est important qu’ils comprennent que leurs parents seront toujours là pour eux, ensemble ou séparés.

A découvrir aussi