Comment améliorer le climat émotionnel à la maison ?

· 5 juin 2018

Maintenir un bon climat émotionnel à la maison n’est pas une tâche facile, notamment lorsque de fortes personnalités se réunissent sous un même toit et que les circonstances sont compliquées. L’effort en vaut cependant souvent la peine car la famille est le cercle de soutien le plus inconditionnel pour la plupart des individus.

Les problèmes familiaux sont fréquemment exposés lors des consultations en psychologie. Il se dit que le contact génère l’affection. Il est cependant également vrai que plus nous passons de temps ensemble, plus il existe de possibilités qu’apparaissent des confrontations et des hostilités.

Le climat émotionnel à la maison est en outre une responsabilité partagée. Par conséquent, chacun, dans la mesure de ses possibilités, peut contribuer à ce que l’harmonie, et non le conflit ou la confrontation, prédomine.

Les efforts les plus importants pour atteindre cet objectif doivent être réalisés par les parents. Ils sont finalement responsables de ce qui se passe à la maison. Les enfants acquerront par ailleurs un niveau de responsabilité plus élevé à mesure qu’ils grandiront. Le climat de la maison est une recette à laquelle chacun contribue selon son âge et ses possibilités.

Selon une recherche publiée dans Psychology Science of Therapy, il est essentiel de mener des activités qui favorisent la coexistence familiale pour obtenir un développement émotionnel et cognitif sain. Avoir une bonne relation avec les frères et sœurs et les parents renforce les liens affectifs. Cela améliore également l’estime de soi de chaque membre de la famille.

apaiser le climat émotionnel à la maison

Les familles ne sont plus ce qu’elles étaient

Le rôle de parents n’est pas une tâche facile. Les dangers se multiplient alors que nous n’avons que deux yeux et deux mains. La fonction de parents va au-delà de la satisfaction des besoins élémentaires d’alimentation et de subsistance, sans sous-estimer la valeur de ces derniers.

L’éducation des enfants comprend d’autres aspects très importants. Par exemple, éduquer dans un climat émotionnel d’affection, de soutien et de respect. Cela facilitera le développement de relations d’attachement sécurises, l’établissement de normes et de discipline. Cela favorisera en outre l’enseignement d’habitudes et de modes de vie sains, la transmission de valeurs ou la prise de décisions importantes.

Comme si tout cela ne suffisait pas, ces tâches doivent être menées dans un contexte familial largement diversifié. Outre la famille traditionnelle, dont le noyau se composait de deux conjoints, d’autres types de modèles familiaux deviennent de plus en plus fréquents. Nous rencontrons par exemple des familles monoparentales, des familles recomposées ou des familles homoparentales.

De plus, les rôles assignés à chaque parent ont considérablement évolué au cours des dernières décennies. La majorité des mères ne se consacrent pas exclusivement au soin des enfants à la maison. Elles doivent souvent combiner ces fonction avec d’autres travaux hors de la maison.

Le père, quant à lui, est de plus en plus amené à jouer un rôle actif dans l’éducation et le soin de ses enfants. Cela va au-delà du rôle de fournisseur de ressources économiques. Tout cela, associé à d’autres facteurs, soulève de nouveaux modèles et défis dans la socialisation. Cela affecte directement l’amélioration du climat émotionnel à la maison.

Comment pouvons-nous améliorer le climat émotionnel à la maison ?

La réponse à comment pouvons-nous améliorer le climat émotionnel à la maison n’est pas simple. Pourquoi ? En premier lieu car la question est très générale. Nous devrions tout d’abord évaluer les problèmes existant au sein de la famille.

Une fois que nous connaissons les problèmes et leurs caractéristiques, nous serons en mesure d’établir des lignes directrices pour améliorer le climat familial à la maison. En tout état de cause, certaines directives générales peuvent s’appliquer à la plupart des cas.

climat émotionnel à la maison apaisé

Promouvoir de bonnes pratiques parmi les membres de la famille

Ceci est essentiel pour améliorer le climat émotionnel à la maison. Les familles qui disposent d’un bon climat émotionnel sont des familles qui se traitent avec respect et éducation. Le respect et l’éducation impliquent la réalisation d’une série de comportements. À titre d’exemple, nous pouvons dire qu’il convient de ne pas utiliser un langage agressif ou blessant. Les insultes et les propos injurieux doivent être bannis de la famille, en punissant ou en ne renforçant pas leur usage.

Il est également important d’être respectueux. Les membres de la famille devraient se saluer en arrivant à la maison et dire au revoir avant de sortir. Les signes d’affection ne doivent pas faire défaut si nous voulons améliorer le climat émotif dans la maison.

Chaque membre de la famille a un rôle spécifique

Cela signifie que les parents doivent agir en tant que parents et enfants en tant qu’enfants. Bien que cela semble logique, beaucoup de parents qui oublient leur rôle. Un père est un guide. Sa mission fondamentale est d’éduquer ses enfants. L’objectif fondamental est de contribuer au bien-être et à la croissance des enfants.

Pour y parvenir, certains parents agissent plus autoritairement que d’autres. Les enfants auront dès lors une marge de manœuvre et d’autonomie très restreint. Il existe par ailleurs des parents qui sont incapables de maintenir des limites claires et définies. Les enfants disposeront alors d’une éducation très désorientés et deviendront impulsifs. Il est donc préférable d’être des parents démocratiques, c’est-à-dire fermes à travers certaines limites, mais prêt à écouter.

Les enfants, en revanche, doivent apprendre à respecter les parents, à assumer davantage de responsabilités à mesure qu’ils grandissent et se permettre de commettre des erreurs. Un enfant qui ne suit pas les instructions de son père ne sera pas « guidé » et grandira avec un haut sentiment d’insécurité en raison de l’absence de points de référence. À l’extrême opposé, un enfant trop dépendant assumera difficilement les risques nécessaires à sa croissance.

Réaliser des activités familiales

La famille devrait également être un lieu de divertissement. Il est important que les membres de la famille effectuent ensemble des activités enrichissantes. Nous supposons que les enfants devraient avoir leurs amis, tout comme les parents. Ils devraient également partager du temps loin des responsabilités ou des moments stressants. Les loisirs en famille comprennent les excursions, les voyages, manger au restaurant, regarder des films ensemble, faire du sports, etc. Il est important que les loisirs en famille soient de qualité et que tous les membres en profitent.

climat émotionnel à la maison apaisé

Il existe beaucoup d’autres facteurs à prendre en compte pour améliorer le climat émotionnel à la maison. Cela prendrait néanmoins trop de temps et dépasserait les prétentions de cet article. Si le climat émotionnel dans votre maison devient insupportable, il est préférable de consulter un psychologue. Il vous aidera, vous et votre famille, à faire face à des moments difficiles.