Certaines personnes passent leur vie à essayer d’attirer l’attention des autres

· 1 février 2017

Nous avons tou-te-s en tête des personnes qui vivent pour attirer exagérément l’attention des autres. Ces gens, à un degré très élevé, ont une personnalité en décalage ; concrètement, ils appartiennent au groupe dramatique des troubles de la personnalité*.

À l’intérieur du groupe des troubles dramatiques, émotionnels ou erratiques, également connu dans le DSM comme le groupe B des troubles de la personnalité, se trouve un trouble caractérisé par une quête excessive d’attention.

Ces personnes passent normalement inaperçues dans la société puisqu’elles sont généralement bien intégrées au niveau social et au niveau du travail. En revanche, leur talon d’Achille se trouve dans les relations personnelles puisque, étant extrêmement émotives et dramatiques, elles utilisent la manipulation pour obtenir tout ce qu’elles veulent.

Ce type de personnalités se caractérise par des perturbations au niveau des émotions, de l’affection et de la motivation. Au sein de ce type de troubles, nous retrouvons, selon l’Association Américaine de Psychiatrie (APA), le trouble de la personnalité caractérisé par une recherche excessive d’attention. Ce trouble commence généralement au début de l’âge adulte, en incluant un comportement séducteur inapproprié et un besoin excessif d’approbation.


« La majeure partie des problèmes du monde est due aux personnes qui veulent attirer l’attention. »

-Thomas Stearns Eliot-


Un besoin d’attention exagéré

Les personnes qui ont constamment besoin d’attirer l’attention ont normalement de bonnes habilités sociales, malgré leur tendance à s’en servir pour manipuler les autres et devenir ainsi le centre de l’attention, et se démoralisent si elles ne parviennent pas à capter l’intérêt des autres.

Elles dépendent excessivement de leur expérience d’être importantes, et semblent donc jouir d’une solide estime d’elles-mêmes, bien que cela ne soit pas vrai puisqu’elles ont besoin de la réaffirmer avec leur demandes constantes d’attention. Elles sont comme des enfants qui se portent mal ou qui font des « spectacles » en chantant ou en dansant, dans l’unique but d’attirer l’attention des adultes.

Cette émotivité excessive et ce besoin d’attention exagéré se produisent dans divers contextes :

  • La personne ne se sent pas à l’aise lors de situations où elle ne devient pas le centre de l’attention.
  • L’interaction avec les autres se caractérise normalement par un comportement sexuellement séducteur ou provocateur.
  • Elle fait preuve d’une expression émotionnelle superficielle et très changeante.
  • Elle utilise en permanence l’aspect physique pour attirer l’attention des autres sur elle-même.
  • Elle a une manière de parler excessivement subjective et dénuée de nuances.
  • Elle fait preuve d’une auto-dramatisation, de théâtralité et d’une expression émotionnelle exagérée.
  • Elle est suggestible, puisqu’elle est facilement influençable par les autres ou par les circonstances.
  • Elle considère ses relations comme plus intimes qu’elles ne le sont en réalité.
trying_to_escape_by_catliv


« Les personnes avec un ego démesuré ont besoin d’être le centre de l’attention, elles cherchent la reconnaissance et se préoccupent peu des autres. Une estime de soi saine nous permet au contraire de respecter nos propres désirs et aussi ceux des autres. »

-Andrew Matthews-


Les personnes avec un grand besoin affectif

Ce type de personnes ayant une haute émotivité se trompent habituellement dans l’évaluation de leur propre situation personnelle. Elles manquent de réalisme, en dramatisant et en exagérant leurs difficultés. Il se peut également qu’elles changent fréquemment de travail, de la même façon qu’elles s’ennuient facilement et peuvent préférer l’abandonner par frustration plutôt que de l’affronter. C’est pour cette raison qu’elles sont toujours en quête de nouveautés et de choses excitantes, ce qui les mène normalement à vivre des situations dangereuses.

La besoin d’affection et d’attention cache aussi un grand égoïsme dans les cas les plus importants. Normalement, ces personnes se préoccupent uniquement d’elles-mêmes et ne s’intéressent pas aux autres. Elles sont très sociables et adorent être entourées de gens, mais pour être le centre de l’attention. Si quelqu’un est en train de traverser une mauvaise passe, cela leur importe peu, sauf si elles peuvent agir en devenant « indispensables » pour cette personne.

Elles sont également jalouses de celleux qui essayent de les éclipser et d’entrer en compétition avec elles dans cette quête d’attention. Ces personnes utilisent le sexe et l’attraction physique pour attirer l’attention des autres. Elles se considèrent comme les personnes les plus attirantes du monde et n’ont aucun scrupule à être provocatrices ou même à avoir un comportement inapproprié, pensant que les autres sont réellement fous/folles de désir pour elles, alors qu’il n’y a aucune raison pour que ce soit le cas.

doble-personalidad

Le grand objectif de ce type de personnes est de ne pas passer inaperçues, et de faire sensation partout où elles vont. Elles dépendent excessivement de leur expérience d’être importantes, et semblent donc jouir d’une solide estime d’elles-mêmes bien que cela ne soit pas vrai puisqu’elles ont besoin de la réaffirmer avec leur demandes constantes d’attention.

La recommandation venant de la psychothérapie consiste à solliciter l’aide d’un-e professionnel-le, ce qui peut aider la personne à atteindre une estime d’elle-même saine, et à parvenir à comprendre ainsi qu’à voir qu’il existe d’autres gratifications au-delà de la reconnaissance externe, comme le travail pour les personnes qu’elles aiment ou pour elles-mêmes, en changeant les façons ou les manières de le faire.


« On ne connaît pas le sens de la vie jusqu’au moment où on soumet son ego pour servir ses frères. »

-Ralph Waldo Emerson-


*Les troubles de la personnalité sont définis comme des expériences et des comportements qui diffèrent des normes sociales.