Captain America, des valeurs démodées ?

· 17 février 2019
Connaissez-vous ce personnage célèbre ?

Captain America est un super-héros qui a acquis une grande renommée ces dernières années dans le monde entier. Il est apparu pour la première fois en 1941, au milieu de la Seconde Guerre mondiale, principalement sous forme de propagande. Il a été créé par Joe Simon et Jack Kirby, deux grands illustrateurs de comics américains.

Le Captain a été conçu comme un supersoldat patriote combattant les forces nazies. Publié à une époque où des milliers de jeunes gens se battaient en Europe, il est rapidement devenu le héros préféré de beaucoup.

La popularité des super-héros a diminué après la période de la guerre, et les bandes dessinées racontant les aventures de Captain America ont été en quelque sorte mises de côté. Ce n’est qu’en 1964 que le Capitaine réapparaît, publié sous l’égide de Marvel. Depuis, ses bandes dessinées sont encore publiées régulièrement.

les bandes dessinées Captain America

En 2011, dans le cadre de l’univers cinématographique de Marvel, un film intitulé First Avenger est sorti. Sous la direction de Joe Johnston, Captain America a connu un succès retentissant au box-office.

Depuis ce temps, Chris Evans est apparu en tant que capitaine dans chaque épisode de l’univers cinématographique Marvel. En 2018, le personnage de Captain America a déjà été au scénario de sept films, dont les trois de la série Avengers.

La bravoure du capitaine est sans aucun doute l’une de ses qualités les plus chères. Cependant, le code de conduite de ce personnage est considéré comme dépassé et démodé. Ainsi, ce qui semblait éthiquement et moralement approprié dans la lutte contre les nazis ne semble pas l’être face aux menaces mondiales actuelles. Mais les valeurs que Captain America représente sont-elles vraiment démodées ?

Steve Rogers, un homme bon

Comme le savent les fans de cette série, le Captain est un homme hors de son temps. Captain America apparaît comme l’alter ego de Steve Rogers, après qu’il soit devenu un supersoldat. Né dans les années 1920 et élevé dans un quartier pauvre de Brooklyn, Rogers a toujours été un enfant malade. Parce qu’il a passé tant de temps à la maison à se remettre d’une maladie, Steve devient un amateur d’art. Malgré sa nature tranquille et son penchant pour le dessin, Rogers porte en lui le courage et le patriotisme.

Quand il atteint l’âge requis, Steve essaie de s’engager dans l’armée américaine. Cependant, Rogers est rejeté à plusieurs reprises en raison de son physique.

De cette façon, Steve accepte de faire partie du projet Rebirth. Là, on lui injecte un sérum et on l’expose à des radiations. Après cette procédure, le faible et mince Steve Rogers devient un homme grand et fort. C’est à ce moment que Captain America est né.

Ce qui fait de Steve Rogers Captain America, ce ne sont pas ses qualités physiques. Steve Rogers a été choisi pour ce poste en raison de ses qualités morales. Parmi elles, il y a, bien sûr, son courage, sa capacité de leadership et son honnêteté.

Les époques changent. Et les principes ?

Steve Rogers est constamment surpris et confus par les progrès technologiques et certaines normes sociales. Dans le même temps, il se félicite des progrès accomplis dans les domaines de l’égalité des sexes et de la justice raciale.

Beaucoup de gens pensent que les valeurs associées au bien vont au-delà des âges. Cependant, le temps et les époques changent. Ainsi, certaines qualités qui sont admirables et grandioses à certaines époques deviennent reprochables à d’autres.

Les vertus à l’époque des héros d’Homère ne sont pas les mêmes que celles que nous identifions chez les héros d’aujourd’hui. Alors, pour Captain America, comment résoudre ce dilemme moral ? Qu’est-ce qui maintient le Captain en vie ?

les valeurs morales de Captain America

Captain America, un héros qui perdure

Beaucoup de gens vont au cinéma poussés par l’excitation de voir le Captain en action. De plus en plus, les films de super-héros innovent dans le domaine des effets spéciaux. Cependant, il y a clairement une qualité derrière l’immense succès des films de Steve Rogers. Il y a une qualité dans ses histoires qui fonctionne comme un baume pour le monde conflictuel dans lequel nous vivons. Nous savons qu’à la fin de chaque film, le bien triomphera.

Captain America a son code moral « démodé » basé sur des valeurs telles que l’honneur, l’intégrité et le courage. Et ce code moral est exactement ce dont le monde avait besoin au milieu du XXe siècle, mais ce dont il manque également aujourd’hui. Le monde a changé. Cependant, pas l’importance des valeurs auxquelles Rogers s’attache.

Il est donc inexact d’affirmer que l’éthique du capitaine est blanche et noire sans aucune nuance de gris. Comme tout le monde, l’éthique et la morale de Rogers sont formées à partir de décisions constantes. Si Steve Rogers est une bonne personne, c’est grâce à ses convictions. Captain America est déterminé à faire le bien, et c’est ainsi qu’il agit.

 

Dittmer, J. (2005). Captain America’s empire: Reflections on identity, popular culture, and post-9/11 geopolitics. Annals of the Association of American Geographers. https://doi.org/10.1111/j.1467-8306.2005.00478.x