Black Panther, super-héros et intégration

25 janvier 2019
Avez-vous vu ce film ?

Black Panther, le dernier opus de l’univers cinématographique de Marvel, a généré de multiples réactions. Le film a en effet reçu des critiques aussi bonnes que mauvaises depuis sa sortie. Cependant, il est indéniable que Black Panther représente un point d’inflexion par rapport au genre des super-héros.

Réalisé par Ryan Coogler, Black Panther est un film qui réunit principalement un casting de personnes de couleur noire. Basée sur le comic du même nom de Marvel, nous parlons du premier super-héros à la peau noire et d’origine africaine.

Grâce à cela, la Panthère Noire a été un personnage de référence pendant de nombreuses années. Elle avait un profil auquel beaucoup de personnes s’identifiaient facilement.

Marvel Comics et DC sont deux des plus grands producteurs de comics aux Etats-Unis. Après l’édition des comics de la Panthère Noire, Marvel et DC ont commencé à diversifier leurs personnages. Marvel a rapidement présenté Luke Cage et Le Faucon, deux personnages à la peau noire. De son côté, DC a réinventé l’un de ses personnages blancs, Green Lantern (« Lanterne Verte »), pour en faire un personnage noir.

À partir de ce moment, la popularité des deux producteurs de comics a considérablement augmenté. Cela est dû au fait qu’un plus grand nombre de personnes s’intéresse à leurs personnages. Mais pourquoi ce changement est-il si important?

Intégration et identification

Pour qu’une communauté se forme, il est nécessaire que tous ses membres sentent qu’ils en font partie. Par ailleurs, avec un sentiment d’appartenance, il est plus facile de faire des progrès sur le plan social. À partir de la publication de la Panthère Noire, on peut dire qu’une étape d’intégration progressive se met en place.

Avec l’inclusion de personnages d’origine africaine, indigène et asiatique, les producteurs de comics ont assuré une projection vers un marché encore négligé. Nous devons bien nous dire que les minorités ethniques ont pendant longtemps été écartées des espaces sociaux hégémoniques.

Ces minorités n’étaient pas présentes dans des domaines culturels comme le cinéma et les bandes dessinées. Grâce à cette inclusion, les personnes qui appartiennent aux minorités ethniques se sentent identifiées et légitimées. Cela se traduit par de meilleures dynamiques sociales et par une augmentation de la tolérance.

les femmes dans Black Panther

 

Black Panther, un succès au box-office

Le film Black Panther invite aussi à la tolérance et à l’équité. Sorti au début de l’année 2018, il se développe autour du personnage de Panthère Noire. Il se concentre sur le pays de Wakanda, une nation africaine fictive. Après l’assassinat de son leader et roi, Wakanda doit faire confiance à T’Challa, le prince héritier.

T’Challa, l’alter ego de Panthère Noire, est un super-héros: il a des habilités avancées de rapidité et de force. Ces facultés l’aident à agir en tant que Panthère Noire, protecteur de Wakanda. Malgré ses qualités, T’Challa doit faire face aux défis qu’implique le poste de roi. Ainsi, avec l’aide de sa soeur Shuri, de l’espionne et leader Nakia et des guerrières Dora Milaje, T’Challa parvient à repousser les attaques contre son peuple.

Black Panther est un film qui a défié de nombreux stéréotypes. Il n’a pas fait que présenter un casting plein de personnages à la peau noire: il a aussi représenté une opportunité pour des cinéastes noirs. Le réalisateur et les producteurs du film sont en effet des personnes de couleur.

En plus de cela, Black Panther nous a présenté de nombreux personnages féminins forts, intelligents et indépendants. La petite sœur de T’Challa, la princesse Shuri, est une jeune femme avec des connaissances avancées en science et en ingénierie.

La guerrière Nakia est une espionne et libère des femmes en situations de violence. Par ailleurs, la garde royale se compose uniquement de femmes très bien entraînées: les meilleures guerrières de tout le royaume.

black panther

 

Le cinéma en tant qu’espace de changement social

Le cinéma fonctionne comme un outil de divulgation et de consolidation d’idéaux et d’idéologies. Même si ce n’est pas le seul facteur en jeu, la représentation inclusive au cinéma donne définitivement lieu à de nouvelles façons et de construire et de percevoir les relations sociales.

Grâce aux nouvelles tendances de représentation équitable, des personnages de différentes origines ethniques et culturelles ont maintenant un véritable rôle. Une plus grande diversité sur les écrans -petits et grands- contribuera à une plus grande tolérance dans les espaces professionnels et académiques.