Attention, vivez tous les jours de votre vie !

· 1 août 2015

« C’est ta vie. Fais ce que tu aimes, et fais-le souvent. Si quelque chose ne te plait pas, change-le. Si tu n’aimes pas ton travail, abandonne-le.

Si tu n’as pas assez de temps pour toi, arrête de regarder la télévision. Si tu cherches l’amour de ta vie, arrête tout de suite ; il viendra quand tu feras les choses que tu aimes vraiment.

Arrête de tout analyser, la vie est simple. Toutes les émotions sont fantastiques. Quand tu manges, apprécie chaque bouchée.

Ouvre ton esprit, tes bras et ton coeur aux choses et aux gens nouveaux ; nous sommes unis par nos différences. Demande à la prochaine personne que tu verras quelle est sa passion, et partage avec elle un rêve inspirant.

N’hésite pas à voyager ; te perdre, ça t’aidera. Certaines opportunités ne se présentent qu’une seule fois, alors saisis-les. La vie, c’est les gens que tu connais, et les choses que tu crées avec ces personnes.

Pars loin, et commence à créer. La vie est courte. Vis tes rêves, et mène à bien ta passion.« 

Manifiesto Holstee

La vie et si courte qu’on ne peut pas se permettre d’attendre que les choses que l’on aime viennent à nous ; on doit voler vers elles. Car finalement, ce qui compte, ce ne sont pas les années de vie, mais la vie des années.

Il y a une énorme différence entre connaître le chemin, et le parcourir. Nombreux sont ceux qui connaissent ou croient connaître le chemin qu’il faut parcourir mais en revanche, rares sont ceux qui saisissent l’opportunité de l’emprunter.

Grandissez, étudiez, trouvez l’amour de votre vie, mariez-vous, ayez des enfants, travaillez pour leur permettre d’aller de l’avant, ayez des petits-enfants merveilleux et attendez que votre vie s’endorme.

Cela s’applique-t-il vraiment à chacun d’entre nous ? Est-ce vraiment ce que l’on veut tous ?

Il m’est difficile de le croire. Si on demande à un joueur quelle est la meilleure façon de jouer, il nous dira qu’il n’y en a pas.

Tout dépend du moment, de sa situation ainsi que de celle de l’adversaire, de l’enjeu de la partie et de l’environnement. Il en va de même pour la vie.

Captura-405x420

Ne perdez pas votre temps, il est relatif

Nous sommes le ici et le maintenant, et c’est ce qui compte. Le temps, c’est la vie, et vous ne savez pas combien il vous en reste.

Certains d’entre nous tentent à un moment ou à un autre de trouver un sens à leur vie. Ce à quoi on ne pense pas, c’est que vivre, c’est son unique sens. Vraiment, rien ne sert de programmer la vie ou de la gaspiller en se demandant quel est son sens.

Peu importe le sens de la vie, puisque vivre, c’est être libre. Rien ni personne ne doit vous dire ce que vous avez à faire ou à ressentir, jamais. Ignorez tout personne qui tentera de dicter votre vie, car la seule chose qui vous rend libre, c’est de vivre à votre manière.

Vivre librement, ça a aussi un prix auquel on ne peut pas échapper : la responsabilité.

Souvenez-vous que votre liberté s’arrête là où commence celle des autres. Ne faîtes jamais de mal gratuitement. Explorez vos valeurs et mettez-les en pratique.

Riez quand vous avez envie de rire, et pleurez quand vous avez besoin de le faire, car la vie n’a pas de limites pour vous. Changez ce que vous voulez changer même si cela suppose que vous courriez le risque d’échouer.

Certaines fois on gagne, et d’autres fois on apprend ; si vous n’obtenez pas ce que vous voulez, au moins, vous vous serez armé pour y arriver.

On attend pas d’atteindre le sommet pour admirer la vue ; toutes les positions ont quelque chose de beau. Chaque point de notre parcours peut devenir un rêve, et ce même quand on croit être au beau milieu d’un terrible cauchemar.

N’ayez pas peur de rêver, l’esprit voyage librement

Rappelez-vous d’une chose : la société est égoïste ; n’attendez pas des autres qu’ils valorisent ce que vous faîtes ou ne faîtes pas. Croyez en vous et en ce que vous construisez.

Ne faîtes pas de châteaux en Espagne, ne vendez pas de l’air. Appréciez ce que vous avez, et ne convoitez pas démesurément ce que vous n’avez pas.

Dans la vie, être heureux, c’est avoir toujours quelque chose à faire, quelqu’un à aimer, et quelque chose à espérer. Mettez votre passion à profit à chaque pas que vous faîtes, aimez-vous vous-même, cultivez de nouvelles amours, mais surtout, revoyez vos priorités.

Osez vivre votre propre vie, car le plus grand danger, c’est de ne pas la vivre.