Appareils électroniques et troubles du sommeil

02 juin, 2020
Il a été prouvé qu'il existe une relation claire entre les appareils électroniques et les troubles du sommeil. Certaines recherches indiquent que ce type d'appareil influence les rythmes circadiens, qui sont responsables de l'éveil et du repos.
 

Récemment, des recherches ont été menées sur les appareils électroniques et les troubles du sommeil. Une relation a été établie entre les deux facteurs. Fondamentalement, il a été établi que les appareils sont potentiellement nocifs pour les rythmes normaux du sommeil. D’autre part, ils peuvent en altérer considérablement la qualité.

La question est préoccupante si l’on considère qu’aujourd’hui de nombreuses personnes utilisent des téléphones mobiles, des ordinateurs et des appareils similaires fréquemment et sur une longue période de temps. De même, le nombre de ceux qui ne peuvent dormir qu’avec le téléphone sur la table de nuit ou emmener l’ordinateur portable au lit pour continuer à travailler augmente.

Il y a des preuves que tous ces comportements peuvent être problématiques. Il existe un lien entre les appareils électroniques et les troubles du sommeil. La National Sleep Foundation de l’Université de Californie a conclu que de tels appareils conduisent à un sommeil plus court et de moins bonne qualité.

Un homme ayant des troubles du sommeil à cause des appareils électroniques


Lumière artificielle et rythmes circadiens

Les rythmes circadiens sont tous les processus de changement qui se produisent chez les êtres vivants en moins de 24 heures. Ce sont des cycles qui suivent toujours le même ordre et se déroulent par étapes. Entre autres aspects, ces rythmes régulent les cycles du sommeil. Ils sont équivalents à ce que l’on appelle communément l'”horloge biologique”.

 

Des recherches menées à l’Université du Connetticut, publiées plus tard dans Philosophical Transactions de la Royal Society, indiquent que la lumière artificielle a le potentiel de modifier les rythmes circadiens. En particulier, elles peuvent affecter le cycle du sommeil.

L’étude établit une relation directe entre les appareils électroniques et les troubles du sommeil. Ces appareils fonctionnent précisément avec la lumière artificielle et le sommeil se conditionne en grande partie selon les rythmes circadiens. Ceux-ci, en particulier, rendent l’organisme plus actif quand il y a de la lumière et plus passif quand l’obscurité règne.

Les cycles circadiens sont largement déterminés par les cellules spécialisées de la rétine. Lorsque les écrans des appareils électroniques sont allumés, une distorsion est générée. De cette façon, même la nuit, les fonctions diurnes sont activées lorsque nous avons besoin de les désactiver avant de nous coucher.

Constatations sur les appareils électroniques et les troubles du sommeil

À l’Université de Californie, des chercheurs sont parvenus à des conclusions semblables à celles que nous avons mentionnées dans la section précédente. Ils sont même allés plus loin. Ils soulignent que les écrans bleus des ordinateurs et des téléphones réduisent la production de mélatonine. Cette hormone affecte la qualité du sommeil. Lorsqu’elle est peu présente, il nous est plus difficile de nous endormir et la durée de notre sommeil diminue.

 

D’autre part, la mauvaise habitude d’avoir le téléphone portable ou l’ordinateur à côté de vous, même lorsque vous allez au lit, empêche la réduction de l’activité neuronale. Ces appareils nous gardent en éveil et ce dont nous avons besoin avant d’aller dormir, c’est le contraire : nous détendre.

Pire encore, pendant notre sommeil, il est possible que des messages ou des alertes nous soient envoyés par téléphone portable. Ceux qui sont très conditionnés à son utilisation, se réveillent immédiatement pour voir de quoi il s’agit. Et même si ça ne sonne pas, il y a une tension subjective à cause de la possibilité qu’il y en ait une. Cela ne nous permet pas de bien dormir.

L'usage d'appareils électroniques avant de dormir peut provoquer des troubles du sommeil

Effets indésirables

Le psychiatre et psychanalyste David Dorenbaum soutient que le binôme composé de dispositifs électroniques et de troubles du sommeil a aussi d’autres conséquences. Il assure qu’avec l’utilisation intensive de ces appareils, il devient plus difficile de se souvenir des rêves. Il y aurait une analogie entre le monde que nous voyons à travers un écran et des images oniriques.

En réalité, une étude menée auprès de 1 000 étudiants australiens, âgés de 13 à 16 ans, a montré que les appareils s’associaient à un sommeil de moindre qualité, ce qui aurait des effets néfastes sur la santé mentale. Les jeunes de l’échantillon présentaient des signes plus marqués de dépression.

 

Les appareils électroniques ne sont pas le problème. La vraie difficulté réside dans leur mauvaise utilisation. Des appareils technologiques bien gérés nous facilitent la vie et simplifient d’autres fonctions. Cependant, s’ils sont mal gérés, ils rendent les êtres humains vulnérables et dépendants de leur disponibilité.

 

Arévalo, R., Arevalo, R., Ibarra, G., Nuila, A., & Valle, A. (2018). Impacto de la luz emitida por los dispositivos electrónicos móviles utilizados antes de dormir en la calidad del sueño. Sinapsis UJMD, 8(1), 68-74.