Anorgasmie féminine : causes et traitement

21 novembre 2017 dans Autres 44 Partagés
Anorgasmie féminine

L’anorgasmie féminine est un problème affectant de nombreuses femmes, lequel génère un important mal-être psychologique et émotionnel. Dans le passé, nous ne parlions pas de notre vie sexuelle. En effet, peu importait que cette dernière soit satisfaisante ou non pour les femmes dans la mesure où leur fonction était simplement reproductrice ou objet du désir masculin, indépendamment de leur plaisir personnel.

Heureusement, nous sommes de plus en plus conscient-e-s de l’importance de cette facette de notre existence et de son influence sur notre santé physique et mentale. Le rôle des femmes est devenu pertinent et leur sexualité a tendance à prendre une signification beaucoup plus large. Il reste toutefois encore beaucoup à faire, d’où l’importance de ne pas considérer le problème comme étant résolu et de continuer à avancer dans ce domaine.

Anorgasmie féminine

Qu’est-ce que l’anorgasmie féminine et quelles en sont les causes ?

L’anorgasmie féminine, ou orgasme féminin inhibé, est l’absence ou le retard persistant ou récurrent de l’orgasme après une phase normale d’excitation sexuelle. En d’autres termes, la femme ressent le désir sexuel, mais ne parvient pas à atteindre le pic intense de plaisir que procure l’orgasme.

Pourquoi cela arrive-t-il ? La réalité est qu’il peut y avoir plusieurs causes. D’une part, l’éducation sexuelle que la personne a reçue a une influence significative. Il existe une idée fausse selon laquelle la femme doit forcement atteindre l’orgasme par la pénétration, alors qu’en réalité l’orgasme est plus fréquemment obtenu par la stimulation manuelle ou orale du clitoris.

Par conséquent, une stimulation faible ou nulle de cette zone pourrait être l’une des causes de l’anorgasmie féminine. Cette dernière peut également résulter de la présence d’un biais attentionnel à l’encontre de son propre comportement ou une auto-observation excessive pendant l’acte sexuel, assortis d’une série de pensées négatives obsessionnelles sur la performance personnelle.

« La sexualité est 50% de ce que nous avons appris et 50% de ce que la personne pense qu’elle possède. »

-Sophia Loren-

En outre, l’anorgasmie féminine est influencée par le fait que la femme présente peu ou pas d’expérience en matière de masturbation féminine, tout comme le fait de se distraire ou de croire qu’elle ne devrait pas avoir de fantasmes (et, par conséquent, lutter contre eux). Enfin, nous devons garder à l’esprit que certains médicaments peuvent contribuer à avoir des difficultés pour atteindre l’orgasme.

femme avec un violon dans un arbre

Quel est le traitement de l’anorgasmie féminine ?

Comme nous pouvons le constater, de nombreuses causes de l’anorgasmie féminine sont d’origine psychologique. Il est par conséquent important d’effectuer un traitement avec un-e psychologue approprié. Pour que ce traitement soit efficace, il doit disposer d’un pilier fondamental : la psychoéducation et l’éducation sexuelle.

Il est important que les femmes comprennent la nature de ce qui leur arrive et de leur sexualité. D’un autre côté, il est primordial qu’elles considèrent irrationnelles les croyances qu’elles chérissent tant et qui ne possèdent aucune base réelle.

Mais outre le fait de travailler sur les connaissances et des idées inhérentes au sexe, il est nécessaire de réaliser un travail pratique. Ce dernier devra être personnalisé pour chaque femme, mais devrait inclure des exercices de focalisation sensorielle et de stimulation.

En premier lieu, la femme sera celle qui devra explorer progressivement son propre corps jusqu’à ce qu’elle atteigne l’orgasme, et devra ensuite apprendre à son conjoint le genre de stimulation dont elle a besoin afin de parvenir à ressentir ce plaisir si caractéristique.

Par ailleurs, il est également important d’inclure une formation aux compétences sociales et aux techniques d’affirmation dans la mesure où l’amélioration de la communication au sein du couple et des compétences relationnelles est une étape fondamentale pour que le traitement soit efficace. Comme nous avons pu le constater, l’anorgasmie féminine est un problème qui peut être surmonté… Travaillons à cela !

A découvrir aussi