Amour romantique ou anesthésie

· 20 décembre 2018
Qu'entendons-nous par amour romantique ?

Si vous n’êtes pas amoureux, l’un de vos rêves est peut être de connaître cet état et de pouvoir profiter de tout ce qu’une relation peut apporter. C’est un désir très commun. En fait, on dit que l’amour romantique est l’unique grande utopie dans la post-maternité. On dit aussi qu’il s’est converti en une sorte d’anesthésie collective qui finit bien souvent par une désillusion.

D’ailleurs, il y a ceux qui vont au-delà de cela. Ils signalent que le désir de trouver l’amour ne naît pas réellement d’une nécessité intrinsèque, mais du fruit de l’habile manipulation d’une « industrie des affects ». Il s’agirait d’une sorte de « domestication » qui chercherait à réduire notre monde émotionnel à un seul plan : l’amour romantique. 

Pour cela, il existe des centaines de messages qui présentent subtilement une idée : tomber amoureux c’est atteindre la Panacée. De plus, les idées ne manquent pas pour affirmer que notre projet de vie ne sera pas complet avant d’avoir trouver « l’amour de notre vie ». Aussi, on suppose que cet amour nous rendra plus fort sur le plan émotionnel.

Une fois le moment venu, nous pouvons nous poser la question suivante : Cherchons-nous l’amour véritable ou prétendons-nous uniquement remplir notre vide vital avec un idéal romantique ?

« Souvent, la sensualité met la pression à la croissance de l’amour, la racine reste alors fragile est il est facile de l’arracher ».

-Friedrich Nietzsche-

L’envie de tomber amoureux

De nombreuses personnes ont développé un grand désir d’émotions intenses. Elles assument le fait que ressentir en excès revient à « se sentir vivant ». Ce besoin d’émotions intenses est plus présent chez ceux qui expérimentent leur vie actuelle comme étant fastidieuse et dénuée de sens. Mis à part les « expériences extrêmes », elles sont radicales et nomment amour que les expériences passionnées avec un autre.

Ce qui est compliqué dans ce cas est que toutes ces expériences de vertige ne sont, par leur propre nature, que passagères. Il ne pourra en être autrement. Si elles se répétaient trop fréquemment ou qu’elles duraient plus longtemps que nécessaire, elles perdraient de leur caractère émouvant et intense.

Toutes ces expériences sont donc destinées à être volatiles. Elles permettent à un instant d’être vécu avec beaucoup plus d’intensité mais elles sont de courte durée. Beaucoup de personnes recherchent des amours de ce type. Aveuglants et brutaux. Elles rêvent qu’ils durent ainsi pour longtemps. En raison de leurs expectatives, elles finissent généralement par vivre des désillusions facilement et de manière très intense. Il convient de se demander dans ces cas si elles souhaitent tomber amoureuses ou s’anesthésier.

amour romantique

Un égoïsme pour deux

L’origine de ces erreurs frustrantes est précisément due à la forte distorsion dont a souffert le concept d’amour romantique à notre époque. Nombreuses sont les personnes qui ne savent pas résoudre les problèmes auxquels elles sont confrontées dans leur ligne vitale. Elles cherchent un voile d’illusion dans l’amour romantique.

Nous avons quasiment toujours de grands projets personnels. Ils sont généralement associés à la réussite aux yeux des autres. Dans cette logique, le partenaire devrait être quelqu’un qui faciliterait les objectifs ou y serait complémentaire. C’est une pièce qui serait la solution à ce casse-tête narcissique. Réduire la vie à cette idée génère souvent une sensation de vide existentiel : un froid gelé qui s’accentue chaque fois que la réalité ne coïncide pas avec le schéma.

Ceux qui pensent ainsi évitent deux idées. La première est de comprendre qu’il y a des idéaux et des valeurs qui valent bien plus que la réussite sociale. La seconde est qu’une vie saine et normale inclut de l’ennui, de la monotonie, des frustrations et des tristesses à plusieurs reprises et dans des circonstances différentes.

amour romantique

Tomber amoureux ne nous complète pas

Lorsque l’on dit, romantiquement, que l’amour est tout et que c’est l’essence de la vie ; personne ne ment. Ce que nous oublions parfois c’est que l’affirmation ne fait pas uniquement référence à l’amour de couple. Elle mentionne aussi les multiples dimensions du phénomène. On parle alors de l’amour propre, de l’amour du travail, de l’humanité et des idéaux.

Tomber amoureux n’est pas une expérience que vous pouvez vivre uniquement en couple. Les relations amoureuses de couple ne correspondent qu’à une petite partie de cette immense constellation amoureuse. Il faut le dire, on ne fait pas uniquement référence à l’expression la plus complète de l’amour en majuscules qui est tant idéalisée.

Le plus important dans tous les cas est de comprendre que l’amour n’annule ou n’élimine pas les autres aspects de la vie. La contradiction, le vide ou l’ennui ne sont pas éliminés grâce à l’amour. En fait, il faut comprendre grâce à ces réalités difficiles qu’il est possible de s’améliorer en enracinant une affection réelle. L’amour, pour vous et les autres, ne vous mène pas au paradis, mais à une réalité humaine plus profonde et transcendante.