6 stratégies pour être plus efficace lors des révisions des examens

· 4 novembre 2018
Vous avez des examens à réviser ? Cet article va vous être d'une grande aide.

Les révisions des examens peuvent être une tâche fastidieuse et très stressante. Se mettre devant ses cours et passer des heures et des heures à les revoir et les mémoriser peut s’avérer très frustrant. Notamment lorsque le temps passe et que nous ne sommes pas en mesure de passer à la page suivante.

Qui n’a jamais passé une heure devant un livre sans l’ouvrir ? Croyons-le ou non, il existe de petites techniques pour assimiler davantage de contenu, mieux et en moins de temps.

Nous proposons ici certaines stratégies pour éviter que cela ne nous arrive et que la période de révision devienne quelque chose de plus amusant et, bien évidemment, productif. Il s’agit de choses simples qui, au début, peuvent même être difficiles à mettre en oeuvre. Cependant, avec le temps et la pratique, suivre ces conseils transformera les révisions des examens en quelque chose de plus agréable et, bien sûr, productif.

L’environnement

Où étudier ? Beaucoup de personnes trouvent difficile de réviser à la maison. Les causes sont généralement qu’ils se distraient beaucoup ou qu’il y a trop de bruit. Puisque le bruit peut être difficile à réduire, l’idéal est d’avoir un espace libre de distractions. De nombreuses personnes préfèrent donc les bibliothèques. Elles peuvent cependant être dangereuses si nos camarades nous interrompent en permanence. L’idéal est d’organiser les pauses selon nos propres besoins.

Certains éléments de l’environnement faciliteront les révisions des examens. Ne pouvons cependant pas contrôler un grand nombre d’entres elles. Mais, dans l’hypothèse où nous pouvons le faire, il est préférable que le niveau de bruit soit minime. Que la lumière soit naturelle, plutôt que fluorescente. D’être assis dans une chaise confortable face à une table et qu’il n’y ait aucune distraction.

révisions des examens

La planification

Il est aussi important de réaliser des pauses que d’étudier lors des révisions des examens. Notre cerveau se fatigue après 40 minutes. Il est dès lors difficile de se concentrer et de maintenir notre attention. Nous recommandons donc de planifier des période d’étude de 15 à 40 minutes séparées par des pauses de 5 à 10 minutes. Notre esprit sera ainsi dégagé. Nos forces seront par la même renouvelées pour étudier.

Il en va de même quant aux thématiques que nous étudions. L’étude du même sujet pendant plus de 40 minutes d’affilée génère les effets sus-mentionnés. Changer le sujet par périodes de 20 ou 40 minutes contribuera à rendre les révisions plus agréables, à le faire avec davantage d’enthousiasme.

Les objectifs

Se fixer des objectifs et ne pas s’arrêter jusqu’à ce que nous les ayons atteint est essentiel lors des révisions des examens. Il doit cependant s’agir d’objectifs raisonnables et à court terme. Nous pouvons perdre notre intérêt si ces objectifs sont à très long terme. Le contraire peut également se produire, que les objectifs soient à si court terme, par exemple quelques minutes, que nous ne les atteignons jamais. Chacun se doit d’être conscient de ses possibilités et être celui qui se fixe des objectifs réalistes.

Les techniques de mémorisation

Il existe des techniques de mémorisation qui sortent du conventionnel mais qui sont très utiles pour certaines personnes. Il s’agit des techniques mnémotechniques. La série télévisée « Sherlock » nous en donne un exemple. Dans cette dernière, le protagoniste qui joue Sherlock Holmes imagine un bâtiment où il trouve différents éléments dans chaque pièce.

Cette technique, appelée méthode des loci, peut être utilisée en incluant dans chaque pièce des parties des connaissances que nous étudions et en adaptant l’image mentale de la maison à nos besoins. D’autres techniques mnémotechniques sont la création de chansons qui riment avec des éléments, ou l’association de mots avec des images ou des sensations. Il est préférable de toutes les essayer et de conserver celles qui fonctionnent le mieux pour nous.

L’auto-évaluation

Se poser des questions à soi-même permet à la fois de vérifier les connaissances acquises et de nous activer. Ces examens mentaux servent en outre à consolider nos connaissances. Ils permettent en effet de passer en revue ce que nous avons déjà révisé et de souligner les manques ou les lacunes que nous pouvons avoir. Nous verrons dans la section suivante que le faire dans un groupe peut également offrir d’autres avantages.

révision des examens

Les révisions en groupe

Étudier avec d’autres personnes peut augmenter le rendement lors des révisions des examens pour plusieurs raisons. Nous ne pouvons évidemment pas toujours réviser en groupe. Mais se réunir de temps en temps aidera à connaître nos manques, nos lacunes. Nous pouvons, en groupe, voir les erreurs , les différentes interprétations, mais aussi les points forts.

Cela générera un sentiment de compétence, lequel stimulera notre motivation. Une autre raison est que les retardataires seront entraînés par l’inertie, tendant à égaler les plus en avance du groupe. La possibilité que les plus avancés « stagnent » existe également.

En résumé, mettre en pratique ces stratégies améliorera notre rendement. Nous finirons même, au fil du temps, par adapter ces techniques à nos préférences. Réviser ne sera donc plus fastidieux. En ce sens, la connaissance par la connaissance peut nous apporter davantage que ce qu’il y parait à première vue.