5 signes qui indiquent que nous avons marre de notre travail

· 19 décembre 2018
Certains signes peuvent montrent que vous en avez marre de votre travail.

Il n’est malheureusement pas toujours facile de suivre les enseignements de Confucius, lequel dit un jour : « Choisis un travail que tu aimes et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie ». En effet, le fait de remarquer certains signes nous prévenant que nous en avons marre de notre travail n’est parfois pas suffisant pour nous inciter à réfléchir sur notre situation professionnelle. 

Le travail est un facteur hautement influent dans notre vie. Il apporte de grandes doses de réalisation et de bonheur, voire de bien-être, lorsque nos nous y sentons bien. Mais également son contraire, lorsque nous sommes continuellement stressés. Nous identifierons dans la suite de cet article quelques signes avant-coureurs pouvant apparaître lorsque le travail s’apparente davantage à un sacrifice qu’à une activité agréable.

Comment savoir que nous en avons marre de notre travail

Un grand nombre d’études scientifiques affirment que le bonheur professionnel n’est pas seulement bon pour l’employé. Le confort au travail génère de meilleures performances, ainsi que de bons résultats pour l’entreprise ou l’organisation.

Il n’est toutefois pas toujours facile de s’intégrer dans un emploi. Il existe de nombreux facteurs à prendre en compte. Par exemple, il est important que notre travail soit apprécié, ce qui fournit de grandes doses de motivation et améliore les performances.

en avoir marre de notre travail

En avoir marre de son travail est une situation indésirable. Nous ne devons par perdre de vue que nous passons de nombreuses heures par jour au travail. Si nous n’y sommes pas à l’aise, il conviendra d’en changer ou du moins identifier ce qui se passe pour améliorer certains aspects. Pour identifier si nous sommes dans un telle situation, il est important de prendre en compte les signaux d’alarme suivants.

Nous nous sentons vidé par notre travail

Il n’est pas toujours facile de trouver le travail parfait en fonction de notre talent et de nos capacités. Les circonstances nous amènent à accepter des emplois par simple besoin ou simplement parce qu’ils sont bien payés.

Développement personnel et développement professionnel sont étroitement liés. Il est par conséquent important de faire le point au niveau émotionnel de temps à autre. Ce n’est qu’ainsi que nous saurons exactement où nous en sommes dans notre travail.

Dès lors, si nous nous réveillons tous les matins triste et désolé, sans envie de nous rendre au travail et que nous nous y identifions tel un robot effectuant quotidiennement ses tâches de manière automatisée, il convient de nous interroger, d’analyser notre situation. Si, au contraire, nous avons le désir de nous y rendre, félicitations, nous avons réussi. Et s’il s’agit d’un juste milieu, il sera peut-être possible de faire quelque chose en vue d’améliorer notre situation professionnelle. Pensons-y.

Il existe une mauvaise relation avec l’entourage professionnel

Nous devons parfois composer avec des patrons que nous n’aimons pas du tout. Ou en d’autres occasions avec des collègues rigides et hostiles. Quel que soit notre cas, si ces situations procurent chez nous quelque chose comme un sentiment de mal-être et d’inconfort, peut-être est-ce le signe que nous en avons marre de notre travail.

Le style de leaentrdership influence le bonheur et le développement du travailleur. Si notre patron ne veille pas au bien-être de ses employés, il est normal qu’il existe des désaccords, des problèmes et peu d’empathie parmi les travailleurs. Et ceci affectera à long terme le niveau de bien-être général et individuel.

Réfléchissons sur les raisons d’une telle circonstance et, dans la mesure du possible, sur ce que nous pouvons faire pour l’améliorer. Il est vrai que la plupart du temps nous ne pouvons pas changer ce qui se passe autour de nous, mais nous pouvons tout de même décider de comment gérer la situation en interne. 

en avoir marre de notre travail

Le stress peut avec nous

Le stress, pris à l’extrême, est un mal de notre temps. En dépit d’être un mécanisme de défense, qui peut être positif dans sa juste mesure, il dérive également en maladies s’il augmente en intensité et perdure sur une longue période.

La santé au travail est essentielle pour être, au minimum, à l’aise dans notre emploi. Si nous nous sentons tous les jours stressé, que nous n’atteignons pas nos objectifs et que nous ne pensons à rien d’autre qui ne soit notre travail, peut-être que nous ne gérons pas correctement la situation.

Pratiquer des exercices de relaxation, apprendre à nous organiser et, surtout, nous déconnecter du travail lorsque nous sommes chez nous est essentiel. Si nous en sommes incapable seuls, il convient alors de consulter un professionnel.

Nous sentons-nous valorisé ?

Il est très important de se sentir valorisé au niveau professionnel. L’employé qui sait qu’il fait du bon travail et est reconnu pour cela, montre un haut degré de satisfaction dans son travail quotidien et, bien sûr, aura de meilleures performances.

S’il n’en est pas ainsi, c’est que nous en avons déjà marre de notre travail, ou en tout cas que nous en sommes sur la voie. Malgré le fait d’obtenir de bons résultats, nos patrons ne les valorisent pas et les considèrent comme notre obligation. S’attendre à ce qu’un jour ils reconnaissent la valeur de ce que nous faisons peut être une erreur nous amenant à en faire davantage, jusqu’à ce que la situation devienne intenable. 

N’oublions pas que la première personne qui doit nous valoriser, c’est nous-même. Il n’existe aucune meilleure évaluation que celle-ci. Néanmoins, la reconnaissance professionnelle est la clé pour que nous nous sentions bien dans notre entreprise. Si ce n’est pas le cas, nous disposons toujours de la possibilité d’exprimer ce que nous ressentons et si nous nous apercevons qu’il n’existe aucune possibilité, nous devrons peut-être repenser ce que nous devons faire ou comment continuer.

 

Nous n’utilisons notre plein potentiel

De nombreux employés considèrent qu’ils peuvent donner beaucoup plus, mais qu’ils n’en ont pas la liberté ou ne disposent pas de la motivation nécessaire pour cela. Il s’agit d’une situation très courante sur le marché du travail actuel.

Tout cela peut avoir comme conséquence qu’un bon travailleur finisse par s’ennuyer dans sa vie professionnelle et veuille démissionner ou changer d’emploi. Ou peut-être qu’il ne fasse que le strict nécessaire, gaspillant ainsi son potentiel.

Si vous vous sentez identifié, peut-être devriez-vous penser à ce qu’il faut faire ou plutôt, à ce que vous désirez dans votre vie.