5 phrases fortes à propos de la justice

04 mars, 2021
Certaines citations sur la justice sont particulièrement inspirantes. Elles nous rappellent que la justice est un concept complexe et, à la fois, fondamental. Il est certain qu'une personne et une société qui sont justes sont aussi plus accomplies.

Certaines réflexions sur la justice peuvent nous aider à mieux comprendre le sens de ce concept si complexe. En effet, ce qui est juste ou ce qui ne l’est pas est susceptible d’avoir de nombreuses interprétations. Cela dépend aussi de la sensibilité de chacun et du contexte.

Tout au long de l’histoire, les différentes religions, la philosophie et les codes juridiques ont tentés de définir et d’imposer leurs idées sur ce qui est juste et sur ce qui ne l’est pas. L’objectif de toutes ces approches fut de définir des règles qui aboutissent à des comportements afin de garantir une plus grande harmonie dans la société.

Tout d’abord, c’est sous l’Empire romain que ce sujet a commencé à être traité en profondeur.  Ulpien fut l’un des premiers juristes de l’histoire. Voici une de ses citations les plus importante est la suivante : “La justice est la volonté constante et perpétuelle d’accorder à chacun son droit”.

Il ajoute qu’être juste, c’est “vivre honnêtement, ne faire de mal à personne et donner à chacun son dû”. Cette vision, certes général, reste tout à fait valable. Cependant, il existe d’autres phrases sur la justice qui nous permettent d’élargir le concept. Découvrez-en quelques-unes dans la suite de cet article.

“La vérité ne nuit jamais à une cause qui est juste.”

-Mahatma Gandhi-

Un livre de droit.

1. La justice et le droit

La première citation que nous avons retenu est de Montesquieu. C’est la suivante : “Une chose n’est pas juste parce qu’elle est loi […] mais elle doit être loi parce qu’elle est juste.” C’est une affirmation évidemment très vraie mais qui est aussi problématique en soi.

En effet, le droit ne coïncide pas toujours avec la justice et cela demeure l’un des principaux obstacles pour les sociétés. Se pose alors le dilemme d’agir de manière juste ou de respecter la loi. D’où l’importance de promouvoir et de soutenir les lois justes, tout en dénonçant et en luttant pour l’abrogation des lois injustes.

2. L’injustice

Nombreux sont les penseurs romains qui ont réfléchi à ce qui est juste. L’un d’eux était Sénèque, un penseur fantastique et très en avance sur son temps. Il dit la chose suivante : “Rien ne ressemble plus à l’injustice qu’une justice différée”.

La précision qu’il apporte ici est fondamentale : pour que quelque chose soit juste, il faut non seulement accorder à chacun ses droits, mais aussi le faire dans un délai raisonnable. Cela s’applique non seulement à la sphère juridique ou sociale, mais aussi aux relations interpersonnelles et à leurs vicissitudes.

3. La justice et le juge

Francisco de Quevedo quant à lui a dit l’une des phrases les plus percutantes sur la justice. Il affirmait ainsi que “Les délinquants font moins de mal qu’un mauvais juge.” Il a tout à fait raison, dans la mesure où un délinquant cause un préjudice ponctuel, alors qu’un mauvais juge peut avoir suffisamment d’influence pour perturber la société de manière plus étendue.

Si l’on ne peut pas faire confiance aux juges pour rendre la justice, l’injustice devient alors une loi. Cela s’applique également à la vie quotidienne. Parfois, les gens en viennent à juger les autres si mal et si injustement que l’erreur qu’ils ont pu commettre finit par être moins dommageable que celle que la justice commet en leur infligeant une certaine peine.

4. Le bon et le juste

Victor Hugo nous a laissé lui aussi une phrase très profonde. Cette réflexion, valable dans les circonstances les plus variées, est la suivante : “Il est facile d’être bon, ce qui est difficile, c’est d’être juste”. On confond souvent en effet la bonté avec la justice. Cependant, ces deux termes ne sont pas des synonymes.

Malheureusement, il y a des moments où la gentillesse mène à l’impunité. Une faute est pardonnée ou ignorée au nom de la miséricorde. Cependant, cela peut devenir un précédent délétère qui conduit non pas à la justice, mais à une confusion entre le droit et l’interdit.

Une main tendue.

5. Justice et paix

Il est intéressant de noter que la phrase suivante a été prononcée par un homme de combat. Dwight D. Eisenhower fut en effet un héros de la Seconde Guerre mondiale et un grand militaire. C’est une déclaration qui exprime une vérité qui ne doit jamais être oubliée. Elle dit ceci: “La paix et la justice sont les deux faces d’une même pièce.”

La fonction principale de la justice est de maintenir la paix et l’harmonie entre les êtres humains. C’est dans cet vision des choses que tous les codes juridiques et les normes morales ont été élaborés.

Le but ultime est donc de garantir une bonne coexistence entre les êtres humains. Par conséquent, là où règne la justice, règne également la paix. A contrario, là où il y a de l’injustice, on retrouve aussi des conflits.

Il faut de l‘honnêteté et de la maturité pour définir ce qui est juste ou non dans chaque situation. Pensons que, dans une certaine mesure, nous agissons tous comme des juges, à la fois de nous-mêmes et des autres.

Ces phrases sur la justice constituent certainement des repères pour mieux comprendre ce concept. Elles ont cependant d’autant plus de mérite si elles sont mises en pratique.

  • Rawls, J. (2012). Teoría de la justicia. Fondo de cultura económica.