5 clés pour offrir son soutien émotionnel

· 7 avril 2019
Comment apporter son soutien à une personne qui va mal ?

Probablement avez-vous déjà eu un proche qui allait mal et que vous avez voulu aider en lui apportant votre soutien émotionnel.

D’après la littérature à ce sujet, le soutien émotionnel correspond à « l’établissement d’une relation personnelle entre la personne affectée et la personne qui a l’intention de fournir de l’aide, afin de rassurer et de soutenir, de créer climat de confiance, de réduire les peurs et les angoisses, d’encourager l’expression émotionnelle et d’aider à s’adapter au problème.” (Elsass, Duedahl et Cols., 1987 ).

En apportant un soutien émotionnel efficace, nous générerons et protégeons un espace d’écoute, de sécurité et de confort dans lequel l’autre peut s’exprimer librement, sans se sentir jugé. Un psychologue, après l’évaluation du cas, fournir à son patient un ensemble d’outils qu’il peut utiliser pour se sortir de cette situation.

Cependant, si nous ne sommes pas des professionnels, que pouvons-nous faire ? Lisez la suite de cet article pour le savoir !

soutien émotionnel

Clés pour offrir du soutien émotionnel

  1. Trouver un endroit approprié

Il s’agit de trouver un endroit confortable, en dehors des distractions (télévision, radio, téléphones portables, autres personnes susceptibles d’arriver…), où la personne est en sécurité et où le dialogue, une fois lancé, peut être interrompu par le moins d’éléments externes possible.

  1. Écouter activement, sans juger

Ecouter avec soin et attention est l’un des meilleurs moyens d’offrir du soutien émotionnel. La personne a souvent besoin de quelqu’un pour l’aider à construire un récit de ce qui s’est passé : une histoire qu’elle peut intégrer à sa vie et avec laquelle elle peut vivre.

Par contre, écouter ne donne pas de solutions. Peut-être avez-vous une idée très claire de ce que vous feriez à la place de l’autre. Or, vous ne devez pas oublier que chaque personne est différente.

  1. Pratiquer l’empathie

Nous avons déjà souligné que l’empathie ne cessait pas d’être une sorte d’utopie : il n’est pas possible de se mettre à la place de l’autre. Avec cela, nous ne voulons pas dire que nous n’écartons pas l’idée d’essayer de comprendre ce qui se passe de leur point de vue. En ce sens, en la faisant, il ne faut pas oublier d’etre prudents, car cet exercice est, par définition, imparfait.

Si la personne se met à pleurer, laissez-la exprimer son émotion. Pleurer est l’un des meilleurs moyens de montrer ses émotions et de guérir son âme. C’est l’une des meilleures façons de dire : « Je suis humain et j’ai besoin de votre compagnie« . N’essayez pas d’interrompre ses pleurs. Cela pourrait donner l’impression à la personne que vous tentez d’aider que vous ne la comprenez pas. Ou bien générer chez elle un sentiment de honte.

soutien émotionnel

  1. Montrer de l’affection

L’amour est toujours une solution. Cette affection peut se matérialiser par un câlin, mais aussi par un geste ou simplement par des mots.

  1. Rechercher des informations ou des professionnels

Une aide professionnelle, offerte par des professionnels qualifiés, aidera toujours. Il y aura des situations qui l’exigeront, d’autres pas.

Heureusement, une bonne partie de la société a désormais compris qu’il n’y a pas que les fous qui vont voir des psychologues. Au contraire, il y a aussi et surtout les gens qui s’aiment et qui veulent prendre soin de leur santé mentale.

 

 

Elsass, P., Duedahl, H., Friis, B., Møller, I. W., & Sørensen, M. B. (1987). The psychological effects of having a contact‐person from the anesthetic staff. Acta anaesthesiologica scandinavica31(7), 584-586.