3 effets psychologiques du Black Friday

8 janvier 2018 dans Psychologie 36 Partagés
effets psychologiques du Black Friday

shopping

1. Réveiller en nous les concepts d’urgence et de besoin

Les promotions qui sont affichées pour le Black Friday ont une date de péremption très proche, ce qui a pour effet de faire surgir en nous l’urgence d’acheter les produits dont nous n’avons pas besoin. Bien évidemment, nous pourrions tout à fait nous passer de ce que nous allons acheter, mais serait-ce vraiment raisonnable de passer à côté d’une telle opportunité ?

Le succès du Black Friday s’explique également par sa proximité avec la période des fêtes de fin d’année, ce qui augmente de manière exponentielle le concept d’urgence dont nous venons de parler. Nous pensons qu’il serait totalement irrationnel de laisser passer l’opportunité d’acheter nos cadeaux à moindres frais, tout cela pour les acheter deux fois plus chers quelques jours ou semaines plus tard.

Bien évidemment, les promotions folles offertes pendant le Black Friday sont grandement responsables de la frénésie de consommation que cet événement engendre. Des campagnes publicitaires, savamment organisées quelques jours avant l’événement, génèrent une sensation oppressante en nous. Ces annonces sont très diverses et sont conçues pour toucher un maximum de public.

création de besoins

2. Vendre un produit en échange du bonheur

Nos émotions, contrairement à ce que nous pouvons parfois penser, ont une grande influence sur les choix économiques que nous faisons, sur la relation que nous entretenons à la consommation. Comme nous avons déjà pu le dire, nos dépenses ne sont pas tellement focalisées sur les choses dont nous avons réellement besoin, mais davantage sur les besoins que nous pensons avoir.

Tout au long de la période clé pendant laquelle nous recevons des publicités avant le Black Friday, nous commençons à développer des fantasmes sur ce que nous désirons acheter. Nous envisageons de posséder des choses que jamais nous n’achèterions en temps normal, mais qui nous paraissent tout à fait envisageables lorsqu’elles sont en promotion.

Nous avons tout le loisir d’imaginer à quel point notre vie va s’améliorer avec ce nouvel objet que nous allons posséder, ce qui nous permet de nous auto-convaincre que nous en avons besoin. Nous ne pouvons plus nous défaire de l’image de nous en possession de l’objet, car elle génère en nous des émotions positives et qu’elle ne nous laisse plus d’autre choix que de succomber au vendredi noir. Nous serions véritablement fous de passer à côté d’une telle opportunité !

couple faisant du shopping

3. Endormir notre pensée critique à l’heure de valoriser le prix

Acquérir des produits en soldes provoque un plaisir tel en nous qu’il peut totalement annuler notre pensée critique, c’est-à-dire notre faculté à rationaliser. Les experts savent que le cerveau des personnes touchées par la publicité passe en “mode achat”, rien qu’en entrant dans une boutique. A partir de cet instant, différents facteurs vont influer sur la décision d’achat.

Les stratégies marketing utilisées par les grandes entreprises pour gagner des clients et augmenter leurs ventes sont généralement en rapport avec le prix fixé pour leur objet. Dans le cadre du Black Friday, la technique est relativement simple : si le produit paraît avoir un prix initial beaucoup trop élevé, la différence supposément abyssale avec le produit soldé doit créer l’envie, chez le consommateur, d’acheter quelque chose dont il n’a même pas besoin.

Nous avons tous acheté, à un moment de notre existence, un produit dont nous n’avions pas besoin. Vous continuerez certainement à le faire, mais maintenant que vous êtes conscient des manipulations dont vous êtes victime, vous le ferez de manière consciente et peut-être plus raisonnée, ce qui vous évitera de mettre en péril vos économies à cause du Black Friday !

A découvrir aussi