10 phrases de Serrat pour un monde en crise

· 10 janvier 2018

Le grand ennemi de notre société est la peur, la peur de perdre même ce que nous n’avons pas, de perdre des choses que nous ne possédons pas encore, de celles qui sont au minimum pressenties, mais qui ne sont pas consolidées. »

-Joan Manuel Serrat-

Des phrases de Serrat pour penser la vie

De nombreuses phrases prononcées ou écrites par Joan Manuel Serrat ont pour objectif de nous permettre de voir le véritable sens de la vie. Celle-ci, par exemple, nous dit : « Tout est prêt, l’eau, le soleil et la boue, mais si vous n’êtes pas là, aucun miracle ne se produira« . Il s’agit ici d’une invitation à créer, à prendre acte de notre potentiel.

Concernant le sens de la vie, le poète catalan nous dit : « Sans utopie, la vie serait un test pour la mort« . Dans ce cas précis, Joan Manuel Serrat confère à l’utopie la valeur d’animer la vie, de faire la différence. Comment une utopie se construit-elle ? Serrat a également une réponse à cette question fondamentale : « Je sais ce que je cherche, car je sais ce que je ressens« .

 

phrases de Serrat sur le sens de la vie

Des phrases de Serrat sur nos relations

Bien évidemment, comme tout poète qui se respecte, Joan Manuel Serrat a beaucoup écrit sur l’amour. Ses pensées à ce sujet comptent parmi ses citations les plus célèbres. Pour autant, nous avons choisi de sélectionner pour vous celles qui abordent les relations d’un point de vue plus générique, que d’un point de vue purement romantique. Comme celle-ci : « Il n’y a pas de manuel : le monde des sensations et des relations est jonché d’imprévus« .

Dans une autre de ses pensées, Joan Manuel Serrat aborde un sujet qui semble, de nos jours, s’être volatilisé : l’engagement. Il nous dit : « Je crois toujours en l’engagement. J’ai cru en lui toute ma vie. Et je ne renonce pas à cette idée que l’homme est le maître de son avenir« . La manière dont Serrat met en lien les concepts de destin et d’engagement est très intéressante. Selon lui, le second détermine le premier.

La citation de Joan Manuel Serrat qui va suivre est peut-être celle que nous devrions toujours garder à l’esprit. Elle nous parle du véritable sens de l’humour et de son impact sur les relations humaines. Elle nous dit : « Certains pensent que parce qu’ils rient du boiteux qui tombe, ils ont un sens de l’humour. Mieux vaut rire quand nous tombons nous-même. C’est bien plus amusant« .

Joan Manuel Serrat : partisan de vivre

Voici certainement l’une des plus belles phrases du poète catalan : « Je préfère vouloir à pouvoir, toucher à piétiner, embrasser à disputer, danser à défiler, et profiter à calculer. Je préfère voler à courir, faire à penser, aimer à adorer, prendre à demander. Avant tout, je suis partisan de vivre« .

Cette phrase est très émouvante, car elle associe la vie à la sensibilité. Sentir c’est vivre. Le véritable pouls de notre existence se mesure grâce à la passion, à l’émotion, au sentiment. Plus ils sont profonds, plus ils sont intenses, plus notre vie l’est aussi.

 

homme face au crépuscule

Le semblable et le différent

Voici une phrase qui peut servir de point d’appui à une réflexion autour de toutes les formes d’intolérance. Elle nous dit la chose suivante : « Le commun me réconforte, le distinct me stimule« . Joan Manuel Serrat fait ici preuve d’une clairvoyance exemplaire. Tout ce qui est quotidien, habituel, est quelque chose qui nous apporte de la sécurité, de la stabilité. Cette sensation d’être chez nous, d’être à la maison. A l’inverse, ce qui est différent de nous nous invite à nous réveiller, à changer et à activer notre attention.

A propos du semblable et du différent, le poète catalan nous dit également : « Mon impression c’est que, dans la vie, nous écrivons une seule chanson. Qui est la même. Sauf si nous trahissons notre propre histoire« . Serrat veut exprimer le fait que nous construisons tous très tôt les axes autour desquels nous allons nous définir. Nous pouvons, à partir de ces points, effectuer des variations, mais qui graviteront toujours autour de la même essence.

Ce serait fantastique…

Une autre phrase de Joan Manuel Serrat nous dit : « Ce serait fantastique de ne pas connaître l’urgence, de ne passer à côté de rien et de servir à quelque chose, de vivre notre vie sans compliments en appelant les choses par leur nom, de payer en espèces et de se sentir bien traité et de pisser de rire« .

enfant qui rit

Comme la plupart de ses pensées, celle-ci nous invite à redonner toute sa place à la spontanéité, au véritable contact avec le monde qui nous entoure et la réalité qui nous enveloppe. A redevenir l’enfant que nous portons tous en nous. Cette facette désintéressée et généreuse de notre personnalité est refoulée à cause de nos préoccupations, des conventions sociales, de l’argent et de tout ce qui nous amène à calculer.

Bien des phrases de Serrat auraient aussi eu leur place dans cette sélection subjective. En l’écoutant et en le lisant, nous pouvons tous ressentir des émotions fortes et adopter un point de vue plus juste sur l’existence. Sa façon si particulière de décrire la réalité a séduit des générations entières. Il est, sans aucun doute, l’un des grands artistes de notre temps.