La culpabilité et l’inquiétude : comment s’en débarrasser ?

La culpabilité et l’inquiétude : comment s’en débarrasser ?

On passe une bonne partie de notre temps à culpabiliser et à s’inquiéter. Souvent, ces deux émotions nous déconnectent du moment présent ; on culpabilise à cause de quelque chose que l’on a fait et on s’inquiète de ce que l’on pourrait faire, oubliant ainsi le présent.

Deux mauvaises habitudes: la culpabilité et l’inquiétude

La culpabilité et l’inquiétude font parties de nos mauvaises habitudes, et même si ce sont deux émotions différentes, il s’agit en fait de deux extrêmes que l’on peut mettre sur le même plan.

En effet, lorsque l’on culpabilise à cause de quelque chose, on ne profite pas du moment présent car on vit au travers d’une chose qui appartient au passé. En revanche, lorsque l’on s’inquiète, on vit au travers d’une chose qui pourrait éventuellement se produire dans le futur, et sur laquelle on ne peut donc avoir aucun contrôle. Mais ces deux émotions ont un point commun : elles nous déconnectent du présent.

Regretter quelque chose qui s’est passé hier et avoir peur de ce qui pourrait nous arriver demain, voilà de quoi devenir fou. Nombreux sont ceux qui se sentent mal à cause de quelque chose qu’ils n’auraient pas dû faire, ou qui sont effrayés rien qu’en pensant à des choses qui peuvent leur arriver. Cette description peut correspondre à chacun d’entre nous, sans exception.

Le processus de culpabilité

La société nous envoie perpétuellement des messages de culpabilité et d’inquiétude et d’une façon générale, nous avons été élevés d’une telle manière que pour nous, ces émotions sont normales.

Quelqu’un lance un message pour que l’on se rappelle que l’on a pas toujours fait ce qu’il fallait en agissant ou n’agissant pas de telle manière, en ressentant ou ne ressentant pas telle émotion, ou encore en disant ou ne disant pas telle chose. C’est en se sentant mal à l’aise dans nos vies que nous répondons à ce message, et on devient donc des machines à culpabiliser.

La culpabilité peut se révéler être une des émotions les plus inutiles que nous puissions ressentir. On gaspille une grande partie de notre énergie à nous sentir coupable de choses qui se sont produites dans le passé, et on s’obstine à vivre au travers de choses qui n’ont plus de liens avec le présent. Pourtant, ce qui est fait est fait car on ne peut pas changer le passé.

Tirer des leçons de nos expériences passées

Il faut savoir faire la différence entre culpabilité et leçons tirées de nos expériences passées. La culpabilité, comme nous l’avons déjà dit précédemment, c’est une déconnexion avec le présent, qui peut engendrer un mal-être bénin comme une profonde dépression. Elle nous force à agir aujourd’hui, car hier nous n’avons pas eu le bon comportement.

On gaspille notre énergie en culpabilisant à cause de quelque chose qui s’est déjà passé, que l’on considère comme inutile et préjudiciable pour nous-mêmes.

Mais tirer des leçons de nos expériences passées nous permet de ne plus avoir certains comportements à l’avenir, et nous pousse à apprendre de nos erreurs tout en continuant à avancer…ce qui n’est pas le cas lorsque que l’on culpabilise. Apprendre de nos erreurs, c’est quelque chose de sain et de nécessaire à notre épanouissement personnel, car ça nous permet d’avancer.

Quelques conseils pour ne plus culpabiliser

La culpabilité est une émotion inutile qui ne fait que nous empêcher d’avancer et de profiter du moment présent. Voilà pourquoi il peut nous être d’une grande aide d’essayer de voir le passé comme quelque chose d’immuable. Un sentiment de culpabilité, quel qu’il soit, ne peut nous permettre de résoudre un problème, car on ne peut pas changer le passé.

– Déterminez précisément ce que vous fuyiez dans le présent lorsque vous vivez dans le passé. Ainsi, plus le temps passera, moins vous culpabiliserez.

– Pardonnez-vous certains agissements que avez pu avoir et que vous caché aux autres de peur de les déranger. Vous devez approuver vos propres actions, et ainsi disparaîtra la culpabilité que vous pourriez ressentir lorsque les autres ne les approuvent pas.

– Tenez un journal de bord où vous listerez toutes les situations dans lesquelles vous vous êtes sentis coupables, en précisant bien qu’à force de vous angoisser à cause du passé, vous avez perdu un temps précieux et gâché le présent. Agir de cette façon vous permettra d’analyser en profondeur votre culpabilité.

Montrez à vos proches, ainsi qu’aux personnes qui ont pu vous manipuler en se servant de votre sentiment de culpabilité, que vous êtes capables de faire face aux désillusions découlant de votre comportement. Le résultat sera long à obtenir, mais vous vous rendrez compte que les choses ont changé lorsqu’ils verront qu’ils ne peuvent pas vous obliger à vous sentir coupables.

Allez de l’avant ! Servez vous du passé comme d’un tremplin plutôt que de vous y embourber.