Zazen, le secret du zen

18 février 2019
Savez-vous en quoi consiste le zazen ainsi que quels sont ses apports positifs ?

Le zen englobe un ensemble de croyances qui sont nées au VIème siècle à partir de la philosophie de Bouddha Shakyamuni. Ces idées sont passées d’un disciple à l’autre, jusqu’à aujourd’hui. Cette transmission est ce que l’on connaît sous le nom de ligne du zen. Elle se développe à travers la pratique du zazen.

Sa diffusion dans la culture occidentale ne s’est faite qu’à partir du début du XXème siècle, lorsqu’elle s’est introduite dans notre société à travers les arts martiaux ou les jardins de style japonais.

En quoi consiste le zazen ?

Le zazen se base sur la pratique de la méditation dans la position du lotus, avec les jambes croisées, le dos droit et les bras posés sur les genoux. À travers cette pratique, nous pouvons atteindre un grand changement dans notre esprit et réussir à nous fondre avec la totalité de l’univers.

méditation et zazen

Même si cette philosophie peut nous sembler un peu fantaisiste, les préceptes du zazen ont été suivis pendant des siècles. Ils ont donné lieu à d’innombrables coutumes chez différents peuples et ont permis de voir naître une religion : le bouddhisme. Cette religion se sert des bases du zazen pour développer toute une philosophie de vie, centrée sur la méditation et sur une connexion extra-sensorielle avec l’univers et les autres formes de vie.

Le bouddhisme est donc une croyance qui naît du zazen et met ses idées en pratique. Le zazen affirmait qu’il existait sept Bouddhas avant Bouddha Shakyamuni, celui qui a développé cette philosophie. Cela voudrait dire que la pratique du zazen est transcendantale et qu’elle remonte à des temps antérieurs à sa propre définition.

Comment pratiquer le zazen ?

Si nous voulons suivre cette philosophie très intéressante, qui nous apportera une grande partie des bénéfices que nous pourrions connaître avec la méditation traditionnelle, nous devons prendre en compte les points suivants.

 1. La posture pour la méditation

La posture est l’un des éléments les plus importants dans la pratique du zazen. Il est recommandé de s’asseoir sur un coussin rond et confortable. Ensuite, nous devons croiser les jambes dans la position du lotus ou poser la plante des pieds sur la cuisse opposée (au cas où la position du lotus nous serait inconfortable).

Le dos doit être bien droit, la tête dressée et le regard fixe. Nous devons aussi laisser reposer nos mains sur nos jambes, les paumes vers le haut.

Enfin, nous devons relâcher nos épaules, poser la pointe de notre langue sur notre palais et fixer notre regard sur un point du sol, à environ un mètre de nous, sans rien observer en particulier. Grâce à cette posture, nous atteindrons un équilibre aussi bien physique que mental et pourrons mettre en pratique la méditation de façon confortable.

2. L’importance de la respiration

Une fois que nous aurons adopté la bonne posture pour méditer, nous devrons nous concentrer sur notre façon de respirer. Nous vous recommandons ici l’inspiration profonde et lente, afin que vos poumons se remplissent d’air de façon graduelle.

respiration profonde et zazen

3. Les pensées au moment de la méditation

Le dernier aspect que nous devons prendre en compte sera le travail que nous allons réaliser sur le plan mental. En prêtant attention à nos pensées. Ainsi, il est recommandé d’essayer de dégager notre esprit. En le libérant de toutes les pensées. Tous les plans ou toutes les préoccupations qui pourraient nous assaillir. Cela ne signifie pas que nous devons les bloquer. Nous devons simplement les laisser couler sans fixer notre attention sur un point particulier.

Pour y parvenir, nous devons nous concentrer sur la respiration. Celle-ci devient une façon de nous ancrer au présent pendant que nous augmentons notre conscience corporelle en faisant un effort pour nous maintenir dans la posture que nous avons décrite.

Comme nous pouvons le voir, le zazen est une pratique assez simple qui nécessite seulement un peu d’effort physique et de répétition. C’est précisément ce qui rapproche le zazen de la vie. L’effort et la répétition sont deux éléments qui nous permettront d’atteindre un bon développement personnel. Et des progrès adéquats. Sa philosophie peut aussi bien s’appliquer aux aspects personnels de notre quotidien qu’aux aspects professionnels.

 

Lehrer, P., Sasaki, Y., & Saito, Y. (1999). Zazen and cardiac variability. Psychosomatic Medicine. https://doi.org/10.1097/00006842-199911000-00014