Si vous voulez devenir enseignant, n’arrêtez jamais d’apprendre pour autant

· 5 janvier 2016

On a tous conscience du fait que savoir, c’est une chose, mais enseigner en est une autre. On sait ce qu’il en est, car probablement que malgré notre connaissance, nous n’avons pas réussi à toucher quelqu’un. Cependant, souvent, nous n’avons pas suffisamment conscience de la valeur de l’enseignement.

L’éducation, c’est la tenue de bal que l’on met pour assister à la fête de la vie. Cette phrase est sincère et inspiratrice, car elle remue quelque chose en nous et elle nous ramène à nos souvenirs…

Enseigner, c’est l’objectif le plus noble qu’une personne puisse viser, et le plus fructueux.

amor-niños

L’art d’apprendre pour enseigner

On peut être un bon éducateur grâce à une formule magique mêlant une multitude d’ingrédients.

Ainsi, enseigner requiert la maîtrise de nombreuses capacités ainsi que d’un grand nombre de compétences. Voyons-en quelques-unes ensemble dans la suite de cet article…

L’intérêt porté à la vie et au monde

La vraie vocation d’enseigner va au-delà des frontières de la pédagogie. C’est quelque chose de bien plus personnel, c’est une vocation d’éduquer les coeurs et les émotions.

Le bon enseignement, c’est celui qui marque éternellement, qui laisse une trace, qui mène à se questionner, qui se permet de douter et qui inspire à apprendre. Ce dernier se construit sur une base simple : celle de l’intérêt et de l’admiration face à la vie de celui qui éduque.

L’amour pour les livres et la lecture

Si nous ressentons de l’adoration pour tous ces objets qui impliquent connaissance et apprentissage, inévitablement, nous aimons les livres et le profit que l’on en tire.  

niñosss

L’amour pour les élèves

Qu’ils soient ou non des enfants, il est obligatoire qu’une personne qui souhaite enseigner aime la condition de tous ceux qu’elle doit aider à apprendre. Les meilleurs enseignants ont cette philosophie, même s’ils n’arrivent pas à la verbaliser.

La maîtrise des émotions

On dit qu’avant d’enseigner la lecture, il faut enseigner l’amour pour la valeur des choses.

L’enseignant tente de se mettre dans la peau de l’élève, d’identifier ses émotions et de les utiliser avec amour dans le seul but de voir ses pupilles se dilater et se développer et de voir son élève déposer tous ses espoirs et tous ses rêves en lui.

 


Il n’y a qu’avec les bons enseignants que l’on puisse apprendre à aimer, à apprécier la sérénité.


La patience et la sérénité les plus infinies

Les enseignants ont la grande capacité de transformer la frustration et le désespoir en une énergie sereine, sage et persévérante.

Autrement dit, ce qui compte vraiment, c’est la somme de tout ce qui est enseigné, et de la manière dont c’est enseigné.

niños-17

Ce qu’on doit aux enseignants et éducateurs

On garde un bon souvenir de nos enseignants brillants, et on est reconnaissant envers ceux qui ont su toucher notre coeur.

On remerciera infiniement ceux qui nous enseignent ou qui nous ont enseigné des choses, et ceux qui s’occupent de l’enseignement de nos enfants.

De la même façon que pour éduquer nos enfants, on n’a de cesse de chercher et d’essayer d’acquérir des connaissances.

Les enseignants rentrent chaque soir chez eux emplis de satisfactions et de frustrations qui les poussent à aller toujours plus loin.

Se contenter de dire que les institutrices et les instituteurs enseignent des choses, est insuffisant.

Le fait d’être un bon enseignant, c’est avoir une vocation pour ce métier, c’est être quelqu’un qui enseigne, mais qui stimule également la mémoire des autres, leur intelligence, leur sensibilité, et leur imagination.

Un bon enseignant est quelqu’un qui éveille le cerveau des autres et qui leur fait prendre conscience de l’importance de la patience.

Les enseignants sont les sauveurs de la société, car ils donnent à chacun de leurs élèves un passeport d’illumination. Grâce à eux, chaque jour déborde de vie et de futur, du fait de leur invitation à la pensée, aux mots et à l’inspiration.

 


Enseignant…

Tu apprendras aux autres à voler, mais ils ne s’envoleront pas comme toi.
Tu apprendras aux autres à rêver, mais ils ne feront pas le même rêve que toi.
Tu apprendras aux autres à vivre, mais ils ne vivront pas la même vie que toi.
Cependant…au cours de chaque vol, en chaque vie et dans chaque rêve,
perdurera toujours la trace du chemin enseigné.

Mère Teresa