Traitements efficaces pour combattre l’obésité

23 mars 2019
Vous souffrez d'obésité et souhaitez remédier à ce problème ? C'est possible grâce à ces traitements !

Combattre l’obésité est l’objectif d’un bon nombre de personnes. Or, beaucoup échouent lors de ce processus. Pourquoi ? Est-il si difficile de garder un poids santé ? Une bonne partie des personnes qui souffrent d’un trouble de l’obésité échouent parce que l’on sous-estime la gravité de cette maladie. Il existe par ailleurs d’autres facteurs.

Le traitement de l’obésité est l’un des défis les plus difficiles à relever pour un professionnel de la santé. Nous sommes probablement face à un trouble de type chronique. Il devrait donc se traiter de la même façon que d’autres maladies chroniques, comme le diabète. Le traitement devrait durer toute la vie.

Combattre l’obésité : un énorme défi

Grâce aux recherches publiées sur ce sujet, nous savons aujourd’hui que certaines personnes sont génétiquement prédisposées à l’obésité. Leur métabolisme est moins efficace lorsqu’il s’agit de brûler des graisses et/ou de réguler les sensations d’appétit et de satiété.

Par ailleurs, l’intervention pour traiter la maladie implique de modifier des habitudes, et cela signifie lutter contre d’importantes influences socioculturelles. Des messages qui encouragent des comportements contraires à ceux qui convenables ou souhaitables sont en effet continuellement envoyés.

combattre l'obésité

Les thérapies proposent un certain contrôle sur l’alimentation et promeuvent l’activité physique. Or, dans notre société, nous recevons sans cesse des messages qui nous incitent à manger plus et avec une plus faible qualité nutritionnelle. On nous pousse aussi à être plus sédentaires.

C’est là que résident les grands défis des professionnels qui s’occupent de l’obésité. Pour commencer, comment intervenir face à des tendances innées ? Et ensuite, comment faire en sorte que les nouvelles habitudes acquises se maintiennent dans le temps ? Ces habitudes vont faire face à une opposition très forte, qui peut obliger le patient à retourner à sa vieille routine et à un état moins sain.

Qu’entendons-nous par obésité ?

L’obésité se définit comme un excès dans la quantité de graisse corporelle que présente une personne. Un être humain dans des conditions normales a généralement la proportion de masse grasse suivante (Moreno, Monereo y Álvarez, 2000):

  • Femmes: entre 20% et 25% du poids corporel
  • Hommes: entre 15% et 18% du poids corporel

Lorsque l’on franchit les intervalles antérieurs, on est alors face à un cas d’excès de graisse. C’est ce que l’on appelle le « surpoids ». Par ailleurs, si l’on atteint les valeurs suivantes, on parle d’obésité:

  • Femmes: plus de 32% du poids corporel
  • Hommes: plus de 25% du poids corporel

Quels traitements sont efficaces pour combattre l’obésité ?

Dans le passé, l’obésité n’était pas considérée comme un problème pour la société et une bonne partie des personnes qui en souffraient. Elle était même synonyme d’exception dans un contexte où l’accès à la nourriture était assez difficile. Être obèse pouvait refléter une opulence et une solvabilité; or, ces valeurs étaient auparavant recherchées sur le plan social.

Cependant, le nombre de personnes affectées a transformé l’obésité en l’un des principaux problèmes de santé dans les sociétés occidentales (OMS, 2010). On a par ailleurs constaté que les personnes obèses avaient davantage tendance à souffrir de problèmes de santé. Ces découvertes ont transformé l’obésité en un problème et en un phénomène auquel il fallait trouver une « solution ».

Après plusieurs décennies de traitement contre l’obésité, des aires d’intervention basiques ont été établies sur le plan cognitivo-comportemental. Elles ont ensuite suivi un protocole, surtout au niveau collectif.

combattre l'obésité

Les principaux domaines d’intervention psychologique pour traiter l’obésité sont les suivants (Foster, Makris et Bailer, 2005):

  • Promotion du contrôle de soi à travers des registres personnels d’habitudes d’alimentation et d’activité physique
  • Contrôle des stimulus à travers les signaux associés à l’ingestion
  • Education sur le plan nutritionnel
  • Modification du comportement au moment de manger
  • Réalisation d’une activité physique
  • Emploi de techniques de restructuration cognitive et de résolution de problèmes

Comme nous pouvons le voir, l’intervention sur les possibles troubles associés, comme la dépression, n’a pas été incluse comme objectif spécifique. Elle ne sera réalisée que lorsque les symptômes seront présents. Pour cela, on utilisera les techniques mises en place pour chaque trouble en particulier.

D’un point de vue cognitivo-comportemental, on comprend que l’obésité surgit à la suite de mauvaises habitudes. Le noyau fondamental de l’intervention doit donc être la rééducation de ces habitudes. Pour cela, la psychologie est une discipline clé.

Quant à l’activité physique, certains travaux soulignent une idée qui peut être contre-intuitive: l’augmenter n’est pas une bonne stratégie lors des phases initiales du traitement pour combattre l’obésité. Elle a en effet un faible impact sur les dépenses caloriques. Cependant, elle est efficace lors des phases de maintien de réduction de poids.

Il est donc fondamental de changer des habitudes si nous voulons combattre l’obésité. Ces habitudes peuvent sembler difficiles à changer mais les professionnels de la santé sont là pour nous aider à atteindre nos objectifs.