Toujours à tes côtés, Hatchi

Un film émouvant et dramatique avec Richard Gere, qui nous apprend la grande loyauté d'un chien, nommé Hatchi, envers son maître.
Toujours à tes côtés, Hatchi

Dernière mise à jour : 15 avril, 2022

Le film Toujours à côtés (Hatchi) (2009), avec l’acteur Richard Gere et réalisé par le Suédois Lasse Hallström, nous montre l’amour d’un chien pour son maître. Il se base sur une histoire vraie, celle de Hatchi, un chien Akita japonais qui, après la mort de son maître, passa 9 ans à l’attendre à la gare où ce dernier prenait le train tous les jours pour se rendre au travail. Cette histoire fut si émouvante et eut un tel impact social auprès de la population qu’il fut décidé de créer une statue de bronze en l’honneur du fidèle chien. Situé juste à côté de la gare de Shibuya, où le chien attendait jour après jour son maître. Hatchi décéda un an plus tard, au pied de sa propre statue.

Le film, est un remake d’un film japonais de 1987 intitulé Hachikô monogatari, réalisé par Seijirô Kôyama, dans lequel il raconte la même histoire, avec quelques variations, mais en préservant l’esprit de l’histoire vraie qui donna naissance au film..

Hatchi

Synopsis de “Toujours à vos côtés (Hatchi)”

Un chiot de race Akita est envoyé par son éleveur japonais aux Etats-Unis sur demande. Mais la cage tombe du véhicule et se retrouve dans une gare. Là, un professeur d’université nommé Parker Wilson (Richard Gere) trouve le chien perdu et légèrement blessé.

Il tenta de l’aider et de lui trouver un foyer. Il en parle au contrôleur de la gare, mais celui-ci ne peut le garder. Parker Wilson décide donc de le ramener chez lui jusqu’à ce que son maître le réclame.

Les jours passent et personne ne réclame le chiot. Personne non plus ne veut l’adopter. Le professeur Parker aime l’animal de compagnie, mais sa femme refuse de le garder, jusqu’à ce qu’un lien se créer entre Hatchi et l’enseignant, et qu’elle constate à quel point son mari était attaché à lui.

Un lien indestructible

Hatchi

Après des jours de jeu et d’affection mutuelle, le professeur et le chiot établirent un lien très fort. A tel point que, lorsqu’il devait se rendre au travail, “Hachi”, qu’il baptisa ainsi, l’accompagnait tous les jours à la gare. Quand il voyait son maître disparaître dans la foule, il l’attendait à la gare jusqu’à son retour du travail. Ils se retrouveraient pour rentrer ensemble à pied.

Parker essaya de garder son animal de compagnie à la maison quand il allait travailler, mais rien ne fonctionna. Le chien finissait par s’échapper pour l’accompagner à la gare et de là, il ne bougeait pas jusqu’à ce que son maître termine sa journée de travail et repasse par la gare.

Fidélité jusqu’à la mort

Un jour, alors qu’il enseignait à l’université, le professeur Parker subit une crise cardiaque et décéda. Son chien continua à l’attendre à la gare, jusqu’à ce qu’un parent le ramène à la maison. Néanmoins, Hachi s’échappa le lendemain et retourna à la gare pour attendre son maître. Voyant qu’il n’arrivait pas, il y passa la journée et la nuit.

La femme du professeur Parker vendit la maison, emménagea avec sa fille et prit le chien. Mais même loin de la maison où ils résidaient, le chien s’enfuit se dirigea vers l’ancienne maison. Cependant, voyant qu’une autre famille vivait, il retourna à la gare à la recherche de son maître bien-aimé.

Là, il attendit des heures, mais quand il vit que son maître n’apparaissait pas, il erra dans les environs et dormit sous les wagons d’un train abandonné. Il survit grâce à un vendeur de hot dog, un ami du défunt professeur, qui le nourrit.

Les années passèrent et Hatchi continua de se rendre à la gare chaque matin pour attendre son maître et passa ainsi les longues journées de sa vie. La famille du professeur constata qu’après de nombreuses années, Hachi attendait toujours son maître à la gare habituelle, désormais vieillit et faible.

Hatchi

Hatchi mourut sous les wagons d’un train lors d’une nuit froide, rêvant quelques instants auparavant de la présence de son maître à la gare. La fille du professeur raconte à son fils de 10 ans l’histoire de son père et de son fidèle animal de compagnie. L’enfant apprend ainsi ce qu’est le véritable amour et la loyauté et en parle à l’école dans un exercice où on lui demande d’expliquer qui il considère comme un héros.

Le chien, meilleur ami de l’homme

Un film qui ne laissera certainement pas indifférents les amoureux des animaux tant il est émouvant et dramatique. Hatchi nous apprend que l’ amour, la loyauté et l’amitié peuvent être infinis, et que non seulement les gens sont capables de ressentir, mais que le monde animal n’en est pas exempt.

Les animaux ressentent les mêmes émotions que nous. Ils aiment, ils sont heureux, tristes, pleurent les pertes, célèbrent les retrouvailles. Ce qui se passe, c’est que la façon d’exprimer les émotions est différente, mais elles se sentent de manière totalement identiques à n’importe qui d’autre

Prenons soin du monde animal et rappelons-nous que s’ils ne savent ni parler ni raisonner, ils ressentent de la douleur, ont des émotions et leur fidélité peut surprendre, comme celle du héros de ce film émouvant.

Cette histoire ne nous raconte pas seulement l’histoire du chien qui est considéré comme le plus fidèle au monde, mais que l’amour ne connaît pas de limites. Et c’est précisément cela, l’amour, le meilleur ami de l’homme, incarné dans ce film merveilleux, à travers la fidélité de Hatchi.

Images reproduites avec l’aimable autorisation de wikimediacommons et Jared Goralnick

Cela pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
6 bénéfices qu’il y a à avoir un animal de compagnie
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
6 bénéfices qu’il y a à avoir un animal de compagnie

Ils nous aiment de manière inconditionnelle et nous accompagnent au quotidien : un animal de compagnie nous apporte bien des bénéfices.



  • Siempre a tu lado, Hachiko. [Película]. Lasse Hallström. Estados Unidos: Hachiko, LLC; Grand Army Entertainment, LLC; Opperman Viner Chrystyn Entertainment; Scion Films; Inferno Production; 2009.