Si je dois te demander, je le fais

Notre partenaire n'est pas conscient de tout ce que nous pensons et ressentons (tout comme nous ne le sommes pas). Ainsi, une bonne communication est importante pour nous aider à gérer les attentes que nous avons tous à cet égard.
Si je dois te demander, je le fais

Dernière mise à jour : 23 juin, 2021

Si je dois te demander, je le fais. Si tu dois me demander, je saurai que tu ne sais pas ce à quoi je pense à tout moment, alors j’apprécierai que tu le fasses. Cette idée est née en contrepoint de la conception erronée de l’amour “si je dois te demander, tu n’en veux plus”, malheureusement si courante.

Avec cette phrase, nous admettons qu’être en couple ne nous accorde pas les pouvoirs surnaturels d’avoir tout ce que nous désirons avoir. Par exemple, nous espérons que notre partenaire nous souhaite une bonne nuit tous les soirs, mais ce dernier n’accorde pas d’importance à cette habitude, il ne le fait donc pas.

C’est à ce moment-là que nous pouvons nous mettre en colère, car notre souhait n’a pas été assouvi, créant un conflit dans la relation. Ne serait-il pas plus facile d’exprimer à notre partenaire que nous aimerions avoir une routine spécifique au lieu d’attendre qu’il le fasse et de se mettre en colère s’il ne le fait pas ?

“La perturbation émotionnelle n’est pas créée par des situations mais par les interprétations que nous donnons à ces situations.”

– Albert Ellis –

L'importance de demander.

Le pouvoir des attentes et savoir demander

Tous les êtres humains entament une relation avec une idée de ce que ce type de relation implique. Il y a ainsi souvent des attentes, basées sur des expériences antérieures et sur les modèles relationnels que nous avons appris dans le système familial. La littérature et le cinéma influencent également nos croyances sur l’amour.

Avoir certaines attentes peut être adaptatif et fait partie de la relation. Or, le danger des attentes apparaît quand on croit qu’elles se trouvent dans la liste des obligations de l’autre. Il est donc essentiel d’être conscient de la part subjective de ce type de projection ainsi que de la nécessité de les communiquer.

Par ailleurs, il existe certains mythes sur le couple qui, avec les attentes, constituent une formule explosive pour générer des conflits dans toute relation. Voyons quels sont ces mythes.

Qu’est-ce qu’un mythe ?

Un mythe est une croyance partagée qui n’est pas vraie. Cette croyance est souvent soutenue par une argumentation biaisée qui ignore une partie de la réalité. Cette hypothèse du mythe comme fait réel conduit les personnes à commettre une série d’erreurs.

Chaque personne a sa propre idée de l’amour, en fonction de ses expériences personnelles, familiales et culturelles. Ainsi, des idées telles que : “tout est permis par amour” et “la jalousie est une preuve d’amour” peuvent occuper une place prépondérante. Ce type de conception de l’amour est biaisé, car il montre un amour destiné à s’estomper.

Les mythes autour de l’amour

  • L’amour ne va pas de pair avec les conflits. Selon ce mythe, le respect et la confiance sont la norme en amour, donc les conflits ne peuvent pas exister ou, s’ils existent, ils disparaîtront d’eux-mêmes. Il n’est pas nécessaire de parler et de résoudre les conflits, car l’amour règle tout.
  • Mon partenaire doit satisfaire tous mes besoins. Nous ne sommes généralement pas conscients des besoins que nous traînons depuis notre enfance. Si nous souffrons d’une carence affective, nous nous attendons à ce que notre partenaire comble cette carence.
  • Une certaine dose de jalousie est une preuve d’amour. Une idée complètement fausse : la jalousie est une preuve, oui, mais d’insécurité.
  • La meilleure moitié. Ce concept conduit à s’accrocher à un lien, car vous pensez que vous ne trouverez jamais un être aussi parfait pour vous-même, ou que si vous l’avez perdu lors de votre rupture, les chances de retrouver l’amour sont terminées.
  • Lorsque vous êtes amoureux, il est impossible d’être attiré par une autre personne. Il est très courant de ressentir une sorte d’affinité et d’attirance tout au long de notre vie avec d’autres personnes sans cesser d’aimer pour autant son compagne de vie.

“Ne laissez pas votre partenaire occuper tout votre être et votre esprit, de telle sorte qu’il n’y ait pas de place pour vous. Aimer, ce n’est pas disparaître.”

– Walter Riso –

Apprendre à demander.

Si je dois te demander… Comment surmonter les attentes élevées de mon partenaire ?

  • Demandez. Faites savoir à votre partenaire quelles sont vos priorités. Chaque personne est différente et il est possible que ce qui est important pour vous, ne le soit pas pour cette personne. Notre partenaire n’a pas à prendre ce que nous attendons pour acquis.
    • Ainsi, la communication est essentielle : chaque membre du couple doit exprimer ses limites et ses attentes. Il faut comprendre que l’autre n’a pas à les deviner.
  • Établissez vos propres limites. C’est-à-dire, les aspects qui ne sont pas négociables pour vous. Soyez clair. Quel aspect ne tolérez-vous en aucun cas dans un couple ?
  • Quelle partie du conflit provient de la relation et quelle partie provient d’une attente personnelle non satisfaite ? Il s’agit d’identifier si le conflit est basé sur des attentes qui n’ont pas été satisfaites ou s’il s’agit vraiment d’un problème dans le couple.
  • Identifiez vos propres carences affective. Il est question d’exprimer ces besoins en évitant de faire peser cette responsabilité sur le couple.
  • Faites preuve de flexibilité. Chercher une relation dans laquelle l’autre doit accomplir tout ce que nous voulons est une erreur. Avoir certaines attentes est bénéfique, tant qu’elles ne sont pas extrêmes et n’envahissent pas la relation.
  • Respectez l’autre. Soyez prêt à négocier les différences dans le couple.
  • Acceptez cette personne telle qu’elle est, sans chercher continuellement à la changer.

En fin de compte, une relation saine repose sur l’idée suivante : “si je dois te demander, j’apprécierai que tu prennes en compte mes besoins. Et si tu ne le fais pas, je comprendrai que tu es différent. Que tu ne dois pas faire tout ce que je veux.”

“Nous avons tendance à être à la hauteur de nos attentes.”

– Comte Rossignol –

Cela pourrait vous intéresser ...
9 clés pour savoir si votre partenaire s’intéresse à vous
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
9 clés pour savoir si votre partenaire s’intéresse à vous

Comment savoir si votre partenaire s'intéresse à vous ? Beaucoup vous répondront : « ça se sait ». Voici néanmoins 9 clés pour le savoir.



  • Sánchez Aragón, Rozzana; (2009). Expectativas, percepción y estrategias de mantenimiento en las relaciones amorosas. Enseñanza e Investigación en Psicología, Julio-Diciembre, 229-243