Qu'est-ce que la parapsychologie ?

Quelle est la discipline responsable de l'étude des phénomènes paranormaux au niveau psychique ? A-t-elle une validité scientifique ? Nous passerons en revue ces questions et tenterons de comprendre ce qu'est la parapsychologie.
Qu'est-ce que la parapsychologie ?

Dernière mise à jour : 24 février, 2022

Sous l’étiquette de phénomènes parapsychologiques, également connus sous le nom de phénomènes Psi, se regroupent une série d’événements qui ne peuvent s’expliquer par la loi naturelle. Nous pouvons également faire référence avec cette étiquette à l’ensemble des connaissances acquises par une personne utilisant des compétences sensorielles différentes de celles habituelles. La discipline qui s’occupe d’enquêter sur de tels phénomènes s’appelle la parapsychologie.

L’intérêt scientifique que le sujet a suscité est récent. Les croyances en la réalité de tels phénomènes existent toutefois depuis longtemps. Avant l’apparition et le développement de la pensée scientifique actuelle, la causalité de tous les phénomènes physiques n’était pas bien comprise. Nous avions donc recours à des explications magiques (fantômes, sorciers, démons, êtres mythologiques).

Parapsychologie

La parapsychologie est l’étude de la perception extrasensorielle (télépathie, clairvoyance, précognition et intuition), de l’interaction esprit-matière et des phénomènes suggérant la survie après la mort corporelle, y compris les expériences de mort imminente, les apparitions et la réincarnation (Bonilla, 2010). Voyons les définitions de certains des sujets qu’elle étudie :

  • Télépathie : C’est une communication de cerveau à cerveau.
  • Voyance : percevoir des réalités visuelles que tout le monde ne peut pas voir.
  • Vision à distance : connaître un événement à distance sans avoir d’informations préalables à son sujet.
  • Précognition : anticiper un événement futur sans avoir d’informations à son sujet.
  • Macropsychokinésie : disposer d’une influence sur les objets de grande taille.
  • Biopsychokinésie : avoir une influence sur les organismes biologiques.
  • Rétrocognition : Connaître un événement passé au contact d’un objet représentatif sans disposer d’informations préalables à son sujet.
parapsychologie

Les recherches dans ce domaine attirèrent l’attention dans la seconde moitié du XIXe siècle et au début du XXe, en raison de la popularité du spiritisme. À cette époque, diverses enquêtes sur des phénomènes étranges commencèrent. Ces études générèrent deux types d’informations :

  1. Les apparitions, les communications avec les morts, les expériences de mort imminente, la précognition, les bruits et mouvements étranges ont des significations cachées. Ces phénomènes s’appellent « événements déterminés par la nécessité » (Ehrenwald, 1978).
  2. La voyance, la télépathie et la divination par carte peuvent se produire en laboratoire, dans lequel la somme des réponses correctes devrait être statistiquement significative. Ces phénomènes s’appellent « événements déterminés par des erreurs » (Ehrenwald, 1978).

Phénomènes psychiques et hypothèses explicatives

Ce que l’on sait des phénomènes psychiques étudiés par la parapsychologie peut se résumer comme suit (LeShan, 2009) :

  • Certaines personnes montrent qu’elles ont des informations qu’elles purent difficilement acquérir par voies sensorielles. Tel est le cas des phénomènes télépathiques, clairvoyants ou précognitifs.
  • L’espace ou d’autres facteurs physiques entre l’information originale et la personne qui prouve qu’elle la possède ne sont pas des facteurs déterminants.
  • Les facteurs émotionnels sont ceux qui établissent l’union entre l’origine de l’information et l’individu qui démontre avoir cette connaissance.
  • De nombreuses personnes subissent une pression importante lorsqu’elles entendent ou lisent des articles d’opinion sur des phénomènes paranormaux ou trouvent des informations sur des phénomènes psychiques.

Trois hypothèses ont été avancées pour expliquer ces phénomènes. La première fait allusion à l’existence d’une faculté extrasensorielle supérieure dans les cas de télépathie ou de clairvoyance. La seconde soutient que l’existence d’êtres immatériels peut expliquer l’existence de tels phénomènes. En d’autres termes, il postule qu’il y a quelque chose lié à la personnalité qui ne cesse pas au moment de la mort corporelle. La troisième hypothèse combinerait les deux précédentes.

Certains événements parapsychologiques ont une réponse scientifique valable. Par exemple, les phénomènes visuels ou les révélations peuvent résulter d’hallucinations. Beaucoup de ces phénomènes ont une explication physique. De plus, on sait que les stimulations mécaniques qui produisent l’envoi de signaux électriques au cerveau sont à l’origine des flashs visuels, caractéristiques de certains phénomènes parapsychologiques (Haddrill, sf).

parapsychologie

Critique de la parapsychologie

La parapsychologie n’est pas soutenue par les modèles théoriques acceptés par les sciences naturelles ou la psychologie. Le fait que cette pseudoscience utilise la méthode scientifique ne la rend pas scientifique. La simple utilisation de méthodologies expérimentales ne suffit pas à lui accorder un tel statut.

Pour être scientifique une discipline doit produire une théorie testable par la méthode scientifique, en plus de partir de l’utilisation de cette méthode. Cette théorie doit également pouvoir se rapporter à l’ensemble des connaissances scientifiques acceptées. Autrement dit, elle doit se connecter au reste des connaissances. À ce jour, la parapsychologie ne génère pas de telle théorie. Son statut est donc celui d’une discipline pseudoscientifique.

Enfin, la parapsychologie ne parvint pas à démontrer l’existence d’un quelconque phénomène paranormal dans des conditions de laboratoire contrôlées. Les défauts méthodologiques des  enquêtes fournissent souvent la meilleure explication des succès expérimentaux apparents de ce domaine, et non  les explications proposées par de nombreux parapsychologues.

Cela pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
Notre cerveau nous trompe : l’expérience de Persinger
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Notre cerveau nous trompe : l’expérience de Persinger

L'expérience de Persinger tente de nous montrer que notre cerveau nous trompe. Nous faisons souvent confiance à nos sens et nous commettons



  • Bonilla, E. (2010). Conexión mente-cuerpo, fenómenos parapsicológicos y curación espiritual: Revisión. Investigación Clínica51(2), 209-238.
  • Ehrenwald, J. (1978). The ESP experience: A psychiatric validation. Basic Books.
  • Haddrill, M. (s.f). Eye floaters: Causes and treatment. All about visión. https://www.allaboutvision.com/conditions/spotsfloats.htm
  • LeShan, L. (2009). A new science of the paranormal: The promise of psychical research. Quest Books.
  • Savio, C. F. (1912). A proposito di telepatia. Rivista Di Filosofia Neo-Scolastica, 4(1), 91–98. http://www.jstor.org/stable/43064955.