Quelle personnalité votre enfant a-t-il ?

Aucun enfant n'est pareil. Chacun naît avec un caractère et un tempérament qu'il faut savoir comprendre pour mieux les éduquer. On vous l'explique.
Quelle personnalité votre enfant a-t-il ?

Dernière mise à jour : 17 juin, 2022

D’où cet enfant tire-t-il sa personnalité ? Vous vous êtes sûrement posé la question plus d’une fois en voyant certaines réactions de vos enfants. Vous pouvez avoir plusieurs enfants, et chacun d’eux aura un génie différent qui ne cesse de vous étonner.

Peut-on changer la personnalité d’un enfant ? Absolument. Mais il faut aussi penser que la personnalité s’installe chez les individus au fil du temps et des expériences qu’ils vivent. Les enfants naissent avec un certain tempérament qu’il faut savoir canaliser, valoriser ou corriger pour qu’ils soient heureux. Qu’ils apprennent à bien gérer leurs émotions et s’adaptent mieux en société.

C’est sans aucun doute quelque chose de complexe, quelque chose qui demande du dévouement, des efforts, de l’amour, de la patience et un peu de psychologie de base. Mais c’est une aventure qui en vaut la peine. On vous donne quelques pistes.

1. LE FACTEUR HÉRÉDITAIRE EXISTE

Nous nous surprenons parfois de voir à quel point les enfants sont nerveux. De leurs réactions inattendues ou de leur génie indomptable. De qui est cet enfant ? Si nous ne sommes pas comme ça!… ce sont des phrases très courantes que nous entendons des parents. Mais d’une manière ou d’une autre, nos enfants héritent d’une partie de notre caractère. Si nous regardons en arrière, nous pouvons voir beaucoup de nos gestes en eux. Mais les années nous firent changer ou mûrir.

Il faut accepter que les enfants naissent avec un tempérament particulier. Et il sera toujours là. Nous pouvons néanmoins les rediriger, valoriser leurs vertus et contrôler leurs sorties inappropriées. Si nous « les laissons faire », si nous permettons à leurs crises de continuer à croître, si nous n’établissons pas de limites et ne montrons pas de bonnes capacités de communication avec eux, ce tempérament « négatif » peut continuer à croître. Leur personnalité se construira année après année. Si nous leur donnons des repères adéquats et les réorientons de manière logique et équilibrée, nous pourrons élever des enfants heureux. Ou du moins nous essaierons, sans aucun doute.

Mais l’on demande si l’on hérite du caractère de nos parents, la réponse est oui. Il y a une base, un substrat génétique. Mais l’éducation que l’on reçoit et les expériences que nous affrontons feront que ce caractère changera ou se construira progressivement.

2. TEMPÉRAMENTS DE L’ENFANCE

Tempérament facile

En général, ce tempérament est perceptible dès la naissance. Ce sont des enfants gais et peu exigeants, qui s’adaptent facilement aux routines. Ils ne donnent pas de travail excessif la nuit. Ils s’adaptent bien aux nouvelles situations et leurs émotions, leurs réactions, sont assez modérées. Sans drame ni réactions plutôt agressives ou capricieuses.

Ce sont des enfants dociles et faciles à vivre. Mais ce n’est pas pour cela qu’il faut négliger le développement de leur personnalité. Ils peuvent parfois finir par être un peu introvertis, de ceux qui cachent leurs émotions. Il peut aussi arriver qu’ils aient des frères et sœurs au caractère un peu plus compliqué. Les parents ont tendance à se concentrer sur les frères et sœurs les plus “rebelles”, pensant que ces enfants plus “calmes” n’ont pas besoin d’autant d’attention. Et c’est une erreur. Tous les enfants ont besoin du même soutien, de l’amour et du même dévouement.

Ce n’est pas parce qu’ils ont un tempérament facile que nous devons leur permettre plus ou leur accorder plus. Soyez donc toujours attentif à ce qu’il exprime ses émotions, ne s’isole pas, se sente intégré….

Adaptation lente

Ce sont des enfants un peu réservés qui ne s’adaptent pas très bien aux changements. Ils sont un peu craintifs, très attachés à leur père et à leur mère. En général, ils ont tendance à être assez passifs et un peu lents, timides. Ils ont également besoin de beaucoup de temps pour faire leurs choses : se lever, s’habiller, lacer leurs chaussures…

Les experts disent qu’il ne faut pas s’inquiéter. De nombreux enfants atteignent l’âge de 6 ou 8 ans, font alors un bond de maturation et progressent. Il peut leur résulter difficile d’acquérir le processus de lecture-écriture, mais leur maturation finit généralement par arriver et ils se développent bien, avec des compétences complètes.

Si votre enfant est comme ça, donnez-lui du temps, encouragez-le et soyez patient. Si nous sommes exaspérés par sa lenteur et l’appelons, nous pouvons développer des enfants anxieux et peu sûrs. Soyez calme, soutenez-le et faites-lui confiance.

Profil combatif

  • Combatif 

Ce profil vous est sûrement familier. Ils sont très pleurnichards dès la naissance, quelque peu irritables et avec beaucoup de génie. Ils ont du mal à s’endormir et à s’adapter à tout changement. Tout va mal pour eux et ils deviennent nerveux. Ce sont des enfants exigeants, nerveux, qui font preuve d’une grande exagération à la fois pour les émotions heureuses et tristes.

Les enfants combatifs vont souvent d’un extrême à l’autre. Ils passent donc d’une crise de colère à une manifestation d’affection en 10 secondes, ils vous aiment et vous détestent en même temps. Comment agir face ces tempéraments ? Établissez des directives, des routines et des règles claires. S’il fait des crises de colère, ne vous en occupez pas, laissez-les se rendre compte qu’avec ces réactions, ils n’obtiendra rien.

Soyez exigeant avec eux mais montrez de la proximité et de la compréhension en discutant toujours beaucoup avec eux. Expliquez pourquoi vous leur fixez des règles et pourquoi vous les punissez de temps en temps. Apprenez-leur à gérer la rage et la colère, à les canaliser. Laissez-les réfléchir avant d’agir. Gardez à l’esprit que ces enfants pourraient demain devenir des personnes très créatives et indépendantes.

  • Actif

Ils peuvent beaucoup nous fatiguer. Ce sont des enfants très agités qui ne s’arrêtent pas une seconde, qui s’intéressent à tout et qui ont mille questions à vous poser. Ils peuvent même être téméraires. Ils ont donc parfois tendance à souffrir de petits accidents lorsqu’ils grimpent à des endroits où ils ne devraient pas, à la recherche de risques.

Lorsqu’ils ont trois ans, cette activité est encore plus exagérée et leur caractère peut être docile ou combatif. Ceci peut s’avérer le plus difficile pour les parents. Un psychologue nous dira si l’enfant présente un TDAH (trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité). Mais l’activité ne résulte pas toujours d’un trouble. Les enfants sont simplement plus agités que les enfants normaux. Ils ont  alors besoin de parents plus patients et capables d’accepter leur rythme.

Pour éduquer, rappelez-vous toujours que c’est nous qui devons leur donner l’exemple. Agissez donc avec équilibre, calme, patience et envie pour les accompagner dans ce processus de croissance et de maturation.

Cela pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
Les 8 types de personnalité selon Carl Jung
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Les 8 types de personnalité selon Carl Jung

Carl Jung est sans aucun doute l'un des noms incontournables si l'on veut comprendre l'histoire de la psychologie.